jeu 18 août 2022 - 09:08

« Le verbe est créateur », nous dit notre Rituel… parlons du rapport entre musique et science

Le témoignage sur la recherche entre la fusion de la pensée artistique et du son musical par Michel GHETTI Professeur de piano jazz, classique, musiques actuelles.

Qui êtes-vous Michel GHETTI ? :

Je suis professeur de piano jazz classique et musiques actuelles depuis une quarantaine d’années et j’effectue des recherches sur le rapport entre le cerveau et la matière musicale depuis vingt-trois ans.

Mon histoire a commencé par une expérience vécue avec ma femme. A l’époque, elle était institutrice dans une classe avec des enfants défavorisés et en grande difficulté scolaire. Un jour, comme elle faisait des créations de chansons et de textes dans sa classe, elle m’a demandé de venir aider à finir une chanson. Lorsque je me suis trouvé en présence de ces élèves, je me suis aperçu qu’ils arrivaient à créer des mélodies et des rythmes, alors qu’ils n’avaient pas accès à l’enseignement du conservatoire. En effet les familles n’avaient pas les moyens financiers. A partir de ce moment précis, je me suis demandé comment pouvait fonctionner la créativité musicale dans le cerveau sans apprendre le solfège.

Qu’avez-vous fait alors ? :

J’ai donc commencé à effectuer ces recherches dans mes cours avec mes propres élèves. Très vite j’ai mis au point une technique pédagogique qui leur permettait de créer.

Elle fonctionne comment cette méthode ? :
Elle consiste dans le fait de demander à l’élève de mettre sa main droite sur les touches blanches du piano et de jouer des notes au hasard en écoutant s’il aime ou non ce qu’il est en train de jouer.

Les résultats sont bluffants. Les élèves créent des phrases musicales avec des rythmes des mélodies de façon organisée. Ils arrivent même à effectuer des basses avec la main gauche.

Quelles conclusions en avez-vous tirées ? :

Après avoir réfléchi durant plusieurs mois, j’ai commencé à comprendre que, dans mon expérience pédagogique, la notion de hasard permettait le lâcher prise de notre cerveau rationnel et de laisser place à la pensée musicale présente en eux de façon innée. On a ainsi accès à une conscience qui contient tout le code musical : les noires, les blanches, les silences, etc…

J’ai ressenti que la pensée musicale fusionnait avec le son du piano au travers du geste musical. Cette pensée musicale est constituée de chiffres rythmiques mélodiques harmoniques etc. Toute cette pensée est en base de 7. Tous ces chiffres sont connectés entre eux. Chacun possède sa fonction propre, mais tous reçoivent des informations des autres chiffres. Tout est donc un et à la fois multiple. J’ai compris qu’il s’opère une fusion de la pensée artistique musicale avec la matière physique par le biais du geste du pianiste.

Quelle révélation pour moi qui n’avais jusque-là fait travailler mes élèves que sur des partitions ! J’étais enthousiasmé et durant toutes les années qui ont suivi, je me suis efforcé d’approfondir ce phénomène.

Qu’avez-vous fait ensuite ? :

Un jour, je me suis aperçu que le geste musical contenait des informations qui m’avaient échappées jusqu’à présent. Effectivement je réalisais que lorsqu’un pianiste joue une note de musique écrite, il doit calculer la position de la note sur le clavier. C’est ainsi que j’en ai déduit qu’il doit calculer des informations dans l’espace du clavier. Il doit aussi calculer la place de la note dans le temps musical. Comme ce temps et cet espace sont assujettis à la vitesse de la pulsation, il calcule une relativité du temps et de l’espace grâce à son geste musical. Celui-ci est lui-même soumis à la gravitation du bras et également à l’inertie de la touche.

Comme je m’intéresse tout particulièrement à la physique d’Einstein, j’ai pris conscience que la relativité espace-temps avec la vitesse, c’est la relativité restreinte et qu’avec la gravitation, on passe à la relativité générale. Cela m’a troublé énormément et m’a conduit à faire une analogie très forte entre le geste du pianiste jouant des notes de musiques et la notion de relativité telle que Einstein l’a énoncée.

Vous faites le lien avec la physique quantique ? :

Quelque temps après j’ai réalisé que lorsque j’improvise, je suis en relation directe avec le son. Il n’y a plus à lire le code musical mais à interpréter la musique présente en moi, tout comme mes élèves en situation de création. Il n’existe aucune distance entre une information intérieure et la matière sonore du piano. Pour moi, cela veut dire que le son musical (la vibration des cordes du piano et l’impact du feutre du marteau) peuvent potentiellement s’imprégner du code musical. Il y a une corrélation directe entre la pensée de l’artiste et le son de l’instrument.L’analogie avec la mécanique quantique est inévitable puisque même quand deux particules sont éloignées de mille kilomètres, si on en excite une, l’autre réagit instantanément. Comment ces deux analogies si fortes, celle avec la relativité d’Einstein et celle avec la mécanique quantique peuvent-elles exister simultanément et s’harmoniser de façon convaincante à travers le geste du pianiste ?

L’art pourrait-il être une nouvelle façon de percevoir ces rapports ?

Cette pensée musicale innée contient des chiffres en mouvement. Je me suis donc posé la question de savoir si cela ne serait pas le point départ d’une nouvelle aventure qui pourrait corroborer les propos de Werner Heisenberg « La science reste toujours étroitement apparentée à l’art » dans son livre : « Philosophie le manuscrit de 1942 » P.364.

Dans le livre « De la science à la philosophie – Y a-t-il une unité de la connaissance ? » : I. Chang (IBM-MIT) déclare : « j’ai toujours voulu savoir ce qu’est l’information d’un point de vue de la physique et comprendre ce qu’est la physique en termes d’information. » (page 102)

Mon approche de la matière musicale et de la pensée musicale pourrait peut-être constituer un élément de réponse à ces questions si complexes mais si merveilleusement intéressantes.

Michel GHETTI
Professeur de piano jazz, classique, musiques actuelles

www.michelghetti.com

Articles en relation avec ce sujet

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES