lun 27 juin 2022 - 22:06

La Grande Loge Féminine de France se dévoile

De notre confrère jhm.fr

Marie-Thérèse Besson, ancienne Grande Maîtresse de la Grande Loge Féminine de France, première obédience maçonnique féminine du monde, donnera une conférence publique ouverte à tous à Chaumont le vendredi 24 juin à 19 h, à l’Espace Bouchardon.

C’est en 1945 qu’a été créée la première obédience maçonnique exclusivement féminine, qui prendra définitivement le nom de Grande Loge Féminine de France en 1952 et en décembre 2017 que la première loge féminine a été créée à Chaumont.

« Notre place, il nous a fallu la prendre, la conquérir. Les pionnières de notre obédience ont fait œuvre de construction, d’émancipation et nous nous efforçons d’être leurs dignes descendantes », témoigne Marie-Thérèse Besson ancienne Grande Maitresse de la Grande Loge Féminine de France. La GLFF est une association philosophique fondée sur une pratique initiatique qui s’appuie sur le symbolisme comme compréhension de l’humain. Elle œuvre à la transformation de soi mais aussi du monde en travaillant sur de grands sujets de société.

« Affirmons d’emblée qu’entrer dans une obédience féminine, c’est déjà faire un choix : celui se construire une identité de femme, se forger une parole de femme. C’est un combat singulier. Être initiée, c’est se construire certes mais c’est aussi agir, prendre position, c’est se sentir responsable du monde réel dans lequel nous vivons ; et entrer dans une obédience féminine c’est aussi se battre pour celles qui n’ont pas la liberté de se battre, c’est se battre pour celles qui n’osent pas ou ne peuvent pas parler. Les femmes, parce qu’elles sont femmes, il faut le dire, ont une histoire commune. Nous, femmes de la GLFF, nous souhaitons nous différencier de la mixité profane qui n’est pas synonyme d’égalité, de parité, même sous des dehors de modernité et de progrès social », poursuit l’ancienne Grande Maitresse.

14 000 femmes dans le monde

Aujourd’hui, cette obédience est devenue la première obédience maçonnique féminine au monde. Elle compte 14 000 femmes en France mais aussi à l’étranger.

Pour contribuer à la découverte et peut-être aussi à la démystification de la Franc-maçonnerie féminine, Marie-Thérèse Besson, donnera une conférence publique ouverte à toutes et à tous à Chaumont, le vendredi 24 juin à 19 h, Espace Bouchardon, 87 rue Victoire de la Marne. Cette conférence aura pour thème “La Franc-Maçonnerie Féminine : de la naissance au développement international”. Elle sera suivie d’un échange avec le public autour d’un verre de l’amitié. Entrée libre.

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES