mer 29 juin 2022 - 05:06

Christophe Habas, l’ancien GM du GODF est passé à l’Orient Éternel

Nous venons de l’apprendre, dans la nuit de jeudi à vendredi, Christophe Habas nous a quitté, des suites d’une longue maladie. Sa sympathie naturelle en faisait un Frère aimé et respecté.

Il avait été Grand Maître du Grand Orient de France après son élection le 25 août 2016, élu par 24 voix sur 35 conseillers de l’Ordre (68,6%). Il avait succédé à Daniel Keller (2013-2016) et avait cédé sa charge en 2017 à Philippe Foussier.

Né le 30 octobre 1966 à Pau, il était entré au GODF en 1993. Côté professionnel, il était chef de service d’imagerie cérébrale de l’Hôpital des «15/20» (Paris). Il était aussi chargé de cours en Neuro-Anatomie fonctionnelle. Il était membre de la Société Anatomique de Paris, mais aussi membre du Cerebellum Research Society. Activité éditoriale : « Section editor » du journal CEREBELLUM (Springer) pour l’imagerie cérébrale. L’Académie de médecine lui avait décerné en 2021 le prix de la société des eaux minérales d’Evian-Les-Bains pour ses travaux sur l’analyse en IRM de la structure et du fonctionnement du cervelet.

Il était conférencier sur le transhumanisme qu’il maitrisait parfaitement. Il était auteur de plusieurs ouvrages maçonniques et scientifiques.

Selon les informations de Sud Ouest, une messe en son souvenir sera organisée la semaine prochaine à Paris, avant son inhumation dans le caveau familial à Gan, près de Pau, dans les Pyrénées-Atlantiques. « Un hommage maçonnique lui sera rendu lors de son inhumation », a précisé sa famille.

Christophe Habas

Articles en relation avec ce sujet

2 Commentaires

  1. Bonjour Sœurs et Frères,

    En parcourant plusieurs de vos articles, bien intéressants d’ailleurs, je suis informée du décès de Christophe Habas, ancien GM du GODF. Quand j’ai lu qu’une messe serait célébrée en son honneur à Paris, je suis tombée de ma chaise.
    Etant Belge d’adoption, de la partie francophone, il est impensable pour nous qu’une cérémonie religieuse acte les différents passages de notre vie. C’est tout à fait en contradiction avec notre vision du libre-arbitre et notre opposition aux dogmes.
    Que dire de plus, c’est tellement interpellant! Un de vos articles traite-t-il de ce genre de question? Ce serait très fraternel de me le renseigner.

    Bises Frat.

    Myriam Dupont – DH – Orient de Liège.

    • Tel que nous le mentionnions hier, cette information vient du quotidien Sud Ouest (que vous pouvez lire sur ce lien).

      Il n’appartient pas à la rédaction de 450.fm de juger ou de commenter ce qui semble bien ou pas pour la famille, lors du décès d’un(e) maçon(ne).
      Notre avis personnel à ce moment précis serait totalement superflu. De plus vous comprendrez qu’il est plutôt difficile lors d’un décès de lancer avec la famille une polémique sur l’incompatibilité de mener ou pas une cérémonie religieuse pour un maçon disparu.

      Par ailleurs, nous n’avons pas souvenir d’avoir déjà traité ce sujet de la compatibilité des cérémonies religieuses pour les Francs-maçons. Peut-être avez-vous quelque chose à nous proposer sur ce thème. Nous nous ferons un plaisir de le publier.

      Fraternellement
      Franck

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES