ven 20 mai 2022 - 15:05

1er mai 2022 : allocution du Grand Maître National du DROIT HUMAIN au Mur des Fédérés

Le dimanche 1er mai 2022, la Fédération française du DROIT HUMAIN a été comme chaque année massivement présente avec ses Frères, Sœurs et dignitaires au cimetière du Père-Lachaise lors du rassemblement interobédientiel organisé par le Grand Orient de France et célébrant la Commune de Paris, pour la République et  la défense de la Laïcité.

Un hommage particulier a été rendu sur la sépulture de Nelly ROUSSEL (1878-1922), libre penseuse, féministe, antinataliste, néomalthusienne, femme de lettres libertaire française et franc-maçonne de la Respectable Loge n° 4 du DROIT HUMAIN.

Amande PICHEGRU, Grand Maître National de la Fédération française du DROIT HUMAIN a tenu son allocution devant le mur des Fédérés avec d’autres dignitaires d’obédiences françaises. Vous pouvez la retrouver via ce lien de la chaîne Youtube  du DROIT HUMAIN ou en cliquant sur cette image ci-dessous.

La retranscription complète de cette allocution est également disponible via ce lien

- fédération française - Le DROIT HUMAINhttps://www.droithumain-france.org
Créé à la suite de l’initiation, il y a 140 ans, de la toute première femme (Marie Deraismes) aux mystères de la franc-maçonnerie en pleine égalité entre hommes et femmes, le Droit Humain est l’obédience historique de la mixité. Avec plus de 16000 membres travaillant dans plus de 700 loges de métropole et d’outre-mer, la Fédération française est la branche hexagonale de l’Ordre Maçonnique Mixte International Le Droit Humain, qui, présent en 2022 dans plus de 60 pays, est ainsi la première organisation maçonnique mixte au monde. Sous toutes les latitudes, ses membres fraternellement unis dans leur diversité, sans distinction d’ordre social, ethnique, philosophique ou religieux, travaillent à la réalisation d’un même idéal de progrès grâce aux vertus initiatiques d’un rituel universel constructeur d’individualités libres et engagées.

Articles en relation avec ce sujet

1 COMMENTAIRE

  1. L’allocution de la sœur Armande mérite quand même le détour : en arriver à considérer qu’il y aurait aujourd’hui des « versaillais » (sous entendu Emmanuel Macron et les « néo libéraux ») et comparer les communards aux gilets jaunes et autres contestataires de tous poils, il fallait le faire ! A vouloir pousser le bouchon on en arrive à dire du n’importe quoi populiste ! Vraiment à quel jeu joue-t-on ? Que penser de petits bourgeois qui sous prétexte d’honorer un épisode douloureux de l’histoire de France au cours duquel les francs-maçons se sont déchirés, osent refaire le match en faisant un amalgame honteux ! Ne serait-il pas temps d’apaiser plutôt que d’attiser ? N’est-ce pas notre rôle d’essayer de comprendre et de tenter de rétablir le dialogue pour éviter que des antagonismes deviennent des fractures ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

5,800FansJ'aime
7,600SuiveursSuivre
4,300AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES