jeu 06 octobre 2022 - 08:10

VENEZUELA : Les ouvriers d’Hiram Abiff – l’œuvre maçonnique

De notre confrère vénézuélien elnacional.com – Par Mario Munera Muñoz PGM

Dans l’article précédent, j’ai dit qu’à l’intérieur de la Loge, durant une Tenue, le maçon est modeste, détaché de la vanité, de l’égoïsme et de l’orgueil. Les symboles nous donnent les repères pour travailler sur soi : l’objectif est de se connaître. Les travaux de loge représentent l’aspect le plus significatif de l’activité maçonnique. 

Dans ce processus de sensibilisation, nous passons au deuxième point : « Le Travail Maçonnique Individuel ». C’est la partie la plus importante du processus en Franc-Maçonnerie, où l’alchimie commence dans mon être, avec la connaissance que me transmettent les « Symboles Maçonniques ». C’est ce qu’on appelle l’individuel, car être un Maçon, c’est ouvrir la conscience, et ce processus ne peut être fait que par l’initié dans les Mystères d’Août. Personne ne peut faire ce travail à sa place. Ici opère la deuxième force la plus importante de l’être humain : la « Volonté », la première est « l’Amour », une condition indispensable sur le chemin, sans elle votre être continuera d’être voilé de la connaissance supérieure. Avec dévouement et effort, le chemin de la connaissance est tracé, ce qui vous mènera à la compréhension des mystères maçonniques et déterminera la valeur de l’effort dans le travail de construction de votre Temple Intérieur. 

Le Travail Maçonnique Individuel est la construction de votre Temple Intérieur, qui est au-delà du physique. Une partie de ce processus individuel est l’honnêteté, le respect de leur processus, la vérité, l’éthique, la dignité et la loyauté, envers eux-mêmes et envers la Loge. La Loge est comme l’Amour, si tu ne te donnes pas, tu ne reçois pas, il en va de même dans ton travail individuel : donne et reçois. Détachement, ce mot est le secret pour démarrer dans le processus individuel de connaissance vers la Lumière ou la vérité avec ferveur vocationnelle.

Le travail individuel est une gestation de savoir et de sagesse. Ce processus de travail individuel est un travail ardu, constant et très difficile, donc il n’est pas d’un temps déterminé ni de cycles. Si vous avez frappé aux portes du Temple maçonnique, c’est parce que vous avez traversé des cycles de vies antérieures en faisant ce processus. Mais à chaque cycle nous mettons notre grain de sable dans la construction de Notre Temple Intérieur. La qualification pour un bon travail individuel dépend aussi du fait que vous soyez issu d’une « Pierre » d’une bonne « Carrière », de roche facile à travailler, et surtout que vous soyez un homme ou une femme « libre » avec de bonnes mœurs. 

Dans le travail individuel, il y a trois points importants que l’Initié doit comprendre et méditer dans nos Mystères d’Août afin de recevoir leurs enseignements : « Frappez, on vous ouvrira. Demandez qu’il vous soit donné. Cherchez ce que vous trouverez », et ainsi la bonté prévaudra dans votre cœur. Le Travail individuel est comparé aux « Abeilles » dans leur nid d’abeilles : l’excellence du miel dépend du pollen (la connaissance) des bonnes fleurs, et le « Miel » est la parfaite compréhension de ce qui est appréhendé. Pour aller à l’intérieur de moi, là où je construis mon Temple, je dois me dépouiller de tout ce qui me rattache à ce plan illusoire, le détachement, et ainsi purifier mes pensées, mes émotions et mes sentiments, qui est le lest qui nous rattache le plus à ce plan. Le travail intérieur est comme gravir une échelle (l’échelle du rêve de Jacob) vers votre paradis intime, car la vertu, l’honneur, la miséricorde, la paix et la charité font de vous un maçon « libre » des dogmes, du fanatisme et de l’hypocrisie. Le Maillet et le Ciseau est le Symbole du Travail Maçonnique « avec soi », ils sont la Volonté et l’Intelligence, Elle est basée sur l’étude, la méditation, la réflexion, le travail et la recherche. La clé du Travail Individuel Maçonnique est le « Silence », et grandit spirituellement par l’étude, la connaissance et la méditation.

S’initier à la franc-maçonnerie n’est pas une voie de salut comme les religions, c’est un processus d’auto-clarification, d’apprentissage de ce qui est « appréhendé ». Ce travail ne peut être fait par un autre, le travail est individuel, chaque maçon est un bon architecte et bâtisseur de lui-même, et connaît les bons matériaux pour réaliser les travaux. La maçonnerie est une science de l’esprit, elle n’est pas matérielle, c’est une expression de sagesse, elle est au-delà du physique. Résumant « L’Oeuvre Maçonnique »… L’Initié est un destructeur de mondes fictifs ou d’Illusion. Il est un bâtisseur de Temples de la Vérité (Intérieur). S’initier à la Franc-Maçonnerie, c’est faire un travail de connaissance de soi, d’aller vers sa Divinité Intérieure, c’est l’identification à mon Être Suprême. Le travail maçonnique est comme une remise à zéro des programmes lourds et bas, pour réaliser un nouveau programme qui est le Monde Supérieur de Conscience. 

C’est un Ordre du Chaos. L’Œuvre maçonnique est la rencontre avec quelque chose de Supérieur qui est en moi, c’est le pas vers l’éveil de la Conscience, et « ce n’est pas un secret, c’est seulement invisible pour les profanes ». Le travail maçonnique est un art royal, se débarrassant de l’ego et laissant place à un être réel, ouvrant la conscience. Le travail maçonnique est un processus pour arrêter de croire et passer à la compréhension. Croire est relatif, Comprendre est objectif. Comprendre, c’est cesser de percevoir la morale dans les symboles, et être sensible au message initiatique. Le travail maçonnique consiste à lire derrière la lettre et à comprendre son message. seulement qu’il est invisible pour les profanes. Le travail maçonnique est un art royal, se débarrassant de l’ego et laissant place à un être réel, ouvrant la conscience. Le travail maçonnique est un processus pour arrêter de croire et passer à la compréhension. 

Croire est relatif, Comprendre est objectif. Comprendre, c’est cesser de percevoir la morale dans les symboles, et être sensible au message initiatique. Le travail maçonnique consiste à lire derrière la lettre et à comprendre son message. seulement qu’il est invisible pour les profanes. Le travail maçonnique est un art royal, se débarrassant de l’ego et laissant place à un être réel, ouvrant la conscience. Le travail maçonnique est un processus pour arrêter de croire et passer à la compréhension. Croire est relatif, Comprendre est objectif. Comprendre, c’est cesser de percevoir la morale dans les symboles, et être sensible au message initiatique. Le travail maçonnique consiste à lire derrière la lettre et à comprendre son message.

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES