lun 27 juin 2022 - 22:06

Rite Grossier… pour les filles

Certains affirment que le dernier Rituel maçonnique est né au XXe siècle, cela est totalement faux ! Il est né il y a quelques années sous la plume d’une jeune sœur, un peu taquine il est vrai. Restera-t-il dans l’histoire ? Cela reste à démontrer. Sera-t-il pratiqué dans les Loges ? Rien n’est moins certain. En attendant ce futur prometteur, délectons-nous de ce morceau d’architecture que nous pouvons qualifier de plutôt « moderne » et « décalé ». 

Rite Grossier… pour les filles

 V:.M:. :      A l’aise les Sistas, on va taffer sévère

V:.M:. :      Sista la best, c’est quoi ton business de number one ?

S:. 1ère Surv:. :  Sista Rispekte, c’est de reluquer si y’a pas de boloss.

V:.M:. :      Ca va, va téma et fait péter l’info.

S:. 1ère Surv:. :  La sista mateuse, va zyeuter vite fait t’as vu.

Sita badass, a l’aise, pas de malaise.

V:.M:. :    Ca le fait ; sista deuze, c’est koi ton biz ?

S :.2éme Surv :. :  Sista vénère, c’est de viser si on peut s’ambiancer à l’aise t’as vu ?

V:.M:. : No rage, la deuze et la prems, balancez la crème et zieutez si on est dans la friendzone. Caftez fissa.

Dans la place les nanas, balancez l’kikoulol à la prems et la deuze.

S :.2éme Surv : La prems, ça le fait pour ma pomme, elles sont cleans y’a pas de méduses dans les quartiers nord.

S:. 1ère Surv:. :Sista vénère rispekte, toutes les pin-up des quartiers sont pas rageuses.

V:.M:. : C’est déker ici t’as vu.

Les reus, comme c’est nickel  et qu’on est en friendzone, que les feumeux sont cleans, on va pouvoir bosser kilou.

Les matteuses, faites pas vos chacals et filez le dar.

V:.M:. : C’est déclassé, en situation.

Sista prems et la deuze, raboulez vous pour me filer un coup de main pour ouvrir les mystérieuses cités d’or.

V:.M:. :  La ptiote matteuse, tu t’ambiances où ?

S:. 2ème Surv:. : Sous les sunlights des tropiques ma parole !

V:.M:. : Sava mdr, pourquoi zyva ?

S:. 2ème Surv:. : Pour bien chouffer l’astre et envoyer au turbin les besogneuses du taf au mojito et du mojito au taf.

Elles taffent de ouf, mais elles s’arrachent fanfaronnes.

V:.M:. :  La best, tu te poses où ?

S:. 1ère Surv:. : Vas-y chuis au nord.

V:.M:. : Explique pourquoi.

S:. 1ère Surv:. : Lol ;  En fait t’as vu le soleil y va s’pieuter à l’ouest

En général c’est clean et le taf est déker.

Moi mon biz c’est de balancer la balle sur le taf des donzelles et filer un coup de main à la vénère pour pas que ça borderline.

V:.M:. : La preum’s, c’est quoi la place de la balèze ?

S:. 1ère Surv:. : Mdr elle est au bled.

V:.M:. : Pourquoi?

S:. 1ère Surv:. : Ben t’as vu l’histoire du soleil d’accord ? son biz c’est d’ambiancer la journée de taf  ? Ben la vénère elle ambiance la leugeo

V:.M:. :      La  fayotte, dessine la marelle.

La deuze, à quelle heure on s’ambiance ?

S:. 2ème Surv :. : Midi sec patronne.

V:.M:. : Fait péter l’heure

S:. 1ère Surv:. : Sur ma vie, il est midi.

V:.M:. : Comme c’est midi et qu’c’est l’heure de bosser, la prems et la deuze, prévenez vos quartiers comme je le fais au bled qu’on s’met au turbin des p’tits lapins.

Stand up et garde à vous.

La Best, La deuze, La Fayotte et La Réceptionniste, filez le dard.

V:.M:. :   Je pose ça là comme ass t’as vu que c’est frais la sagesse pour construire la baraque.

S:. 1ère Surv:. : J’ajoute la pure force ma parole.

S:. 2ème Surv:. : Que la beaugossitude se pose là.

V:.M:. :      S :. Fayotte, balance la compote

La Best et la Deuze, dites aux guirlandes pendant que je m’occupe de l’Orient qu’on va taffer à partir de maintenant.

S:. 1ère Surv:. :  Sister prems et celles des quartiers sud, la Best nous traîne au bercail.

S:. 2ème Surv :. : Sister des quartiers nord, je vous préviens, au turbin des lapins.

S:. 1ère Surv:. : Tout le monde est dans la place.

V :.M :. : Big Up au Grand Patron, la Hola pour la Mifa, sous le troquet de la Grande Leugeo des FiFilles, comme j’ai carte blanche, je déclare open le taf au grade des lapins de cette Pure House number zéro zéro sept avec le blase Le Ris-Tu-Elle.

A bibi, par le kikou, les applauses et l’acclamation du pur malt

Wazza ! Wazza ! Wazza ! Freestyle,  Pareillitude ! Soeuritude !

V:.M:. :      On n’est plus chez le moldus, nous avons laissé nos rollex au vestiaire, laissons nos cœurs faire boum en bonnes frangines et nos cuicuis au rayon luminaire.

Sit down.

S:. Dactylo, qui qu’est là qui qu’est pas là ?

Grosses, y a des excusées ? La réceptionniste et l’assistante sociale, prenez le premier tiers.

La dactylo, à toi de jouer et nous rafraichir les ciboulonettes des taffs d’avant.

S :. Sec :. : Ca l’fait ; l’autre fois, celle que quand il a fait froid, que deux reusses sur quatre étaient au plumard, on a bossé sur la trousse d’école. La sœur Patia nous a tchatché sur l’utilité du compas Maped et du double décimètre. On a parlementé, compté la caisse, y’avait pas de quoi casser trois pattes à un canard, on a fait farandole et on s’est tiré au toquet.

Ayé.

V :.M :. : Cimer grosse. Y’en a des ceusses qu’elles veulent broncher ?

S:. 1ère Surv:. Le chutchut dodo à l’ombre comme au soleil.

V :.M :. :  La tchatcheuse, c’est toi que tu fais le bureau de vote.

S :. Or :. :  Ca va, je suis open pour qu’on selfise l’instant.

V :.M :. : Ok les potos, faut qu’on avance le taf ; le jour d’aujourd’hui y nous amène à zyeuter les sms et snapchat des autres leugeos.

Comme c’est pas comme si qu’en avait qu’un, j’vous laisse sur le coin et vous viserez taleur. C’est qu’on est pas pieutées sinon.

Le gros taf maintenant, c’est la planche à l’annso qu’elle a bossé sur l’humilitude.

La réceptioniste, va lui bouger le séant pour qu’elle se pose au Bled.

T’as la parole grosse.

(La reusse fait son taf sur la planche de l’humilitude )

V:.M:. :  Bon les nénettes, c’est pas qu’on s’emmerde mais on n’a plus grand chose à se dire, mais avant de s’arracher, j’peux quand même vous filer le crachoir si vous avez des propals dans l’intérêt de la Taule comme celui là de la Piaule.

S:. 1ère Surv:. : Taulière, motus et bouches cousues sur la place de la Nation.

V:.M:. : Ok, J’vais faire tourner la bourse aux propals en même temps que la tirelire.

La réceptionniste et l’assistante sociale, à vous sur le dancefloor.

S:. 1ère Surv:. :  Patronne, la lessive est sans tâche pour les propals, et le codevi s’pose là.

V:.M:. : ok la réceptionniste et l’assistante sociale rapprochez-vous du bled.

Les Sistas, le sac des propals est impecc, on comptera les p’tits sous après la fiesta et on en      causera la prochaine fois.

V:.M:. :  Les filles, on fait la chenille .

« Que nos palpitants se rapprochent en même temps que nos mimimes , que l’amour de nous même envers nous toutes fasse une jolie guirlande libre et indépendante que c’est nous qu’on la choisie.

Pijons bien qu’ c’est pas de la rigolade et rappelons-nous que c’est pas du toc.

C’est un bijou qui nous vient de la grand-mère mais qu’on filera à nos petiotes . Cette chaîne les filles, qui date d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître, elle nous rattache à nos vieilles vieilles daronnes qu’on kiffe toujours.

Par la guirlande, que tous les brothers et les sisters de tous les goûts et de tous les pays ne forment qu’une seule et même bonne soupe. Rajoutons-y les épices du père Ducros qu’on se décarcasse pour que tout le monde becquete à la même table. »

V:.M:. : Sister la prems, les bosseuses ont-elles le smiley ?

S:. 1ère Surv:. Patronne, c’est la fête des voisins dans les quartiers.

V:.M:. :  La seconde mateuse, à quelle heure les lapines rentrent au clapier ?

S:. 2ème Surv :. : Elles ont la permission de minuit.

V:.M:. : La prems, t’as l’heure s’te plaît ?

S:. 1ère Surv:. : Minuit tout rond.

V:.M:. : Comme c’est minuit tout rond, les deux mateuses aidez-moi à débarrasser la table.

La fayotte et la réceptionniste, filez-nous un coup de main.

Stand up et garde à vous, chopez les lampes Ikéa faut qu’on continue notre taf dehors, mais tâchons pas de nous faire gauler par les moldus.

V:.M:. : Que la sérénitude plane sur la Terre, la lovatittude ambiance tous les Hommes et le LOL dans tous les palpitants.

Big Up au Grand Patron, la Hola pour la Mifa, sous le troquet de la Grande Leugeo des FiFilles, comme j’ai carte blanche, je déclare open le taf au grade des lapins de cette Pure House number zéro zéro sept avec le blase Le Ris-Tu-Elle.

A bibi, par le kikou, les applauses et l’acclamation du pur malt

Wazza ! Wazza ! Wazza ! Freestyle,  Pareillitude ! Soeuritude .

La fayotte, fais ta Cendrillon, au ménage.

La réceptionniste  vire-moi  les pontes fissa, les besogneuses, bronchez pas, on s’arrache OKLM.

Par Anne-Sophie Braure

(Tous droits réservés 2018 – Editions LOL – A.S. Braure)

Articles en relation avec ce sujet

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES