mar 28 juin 2022 - 05:06

Notre Frère Frédérick Tristan, lauréat du prix Goncourt en 1983, est passé à l’Orient Éternel

Jean-Paul Baron (1931-2022), dit Frédérick Tristan, également connu sous les pseudonymes de Danielle Sarréra et de Mary London, écrivain et poète, a également reçu le Grand prix de littérature de la Société des Gens de Lettres en 2000.

L’ensemble des archives de Frédérick Tristan (manuscrits, livres parus et traduits, documentations sonore et visuelle, critiques, etc.) est consultable à l’Institut mémoires de l’édition contemporaine (IMEC), association française créée en 1988 à l’initiative de chercheurs et de professionnels de l’édition pour rassembler des fonds d’archives et d’études consacrés aux principales maisons d’édition, aux revues et aux différents acteurs de la vie du livre et de l’écrit du XXe siècle.

Sur le plan maçonnique, notre Frère Frédérick Tristan fut Grand Orateur de la Grande Loge Nationale Française et Vénérable Maître de la Respectable Loge « Villard de Honnecourt » n° 81, Loge Nationale de Recherche.

Dans l’ouvrage d’Olivier Gissey « Frédérick Tristan, l’appel de l’Orient intérieur », il nous convie à son exceptionnel parcours spirituel où surgissent maintes grandes figures comme Henry Corbin, Mircea Eliade, Jean Tourniac… mais aussi les chevaleries célestielles iraniennes ou les sociétés initiatiques taoïstes… À cette occasion, Frédérick Tristan avait donné une conférence publique à la GLNF le 1er jour du 1er mois de l’année de la Vraie Lumière 6016.

« Fiction et réalités initiatiques », tel était le thème. L’auteur avait posé quelques questions fondamentales telles que « Entre mystère et révélation que se passe-t-il ? » ou encore « Quel est le rôle des rencontres existentielles ou livresques déterminantes dans le processus d’une réalisation intérieure ? » et « En quelle mesure la tradition vivante sous ses différents aspects peut-elle accompagner le pèlerinage vers la source torrentueuse de l’être ? »

La parole circula en étant particulièrement axée sur les rencontres avec de grands philosophes et historiens que côtoya Frédérick Tristan tels que Henry Corbin (Le chiisme), membre de la GLNF, Mircea Eliade (Histoire des religions), René Alleau (L’alchimie), Marie-Madeleine Davy (La pensée romane), Gilbert Durand (Les structures de l’imaginaire) et Antoine Faivre (L’ésotérisme), membre de la GLNF, qui participa, à ses côtés, à cette conférence.

Photo Frédérick Tristan © Yonnel Ghernaouti

Yonnel Ghernaouti
Membre de la Respectable Loge « Le Centre des Amis » N° 1 et du Collège de la Loge Nationale de Recherche « Villard de Honnecourt » N° 81 de la Grande Loge Nationale Française, Yonnel Ghernaouti est chroniqueur littéraire. Dans le cadre de la culture et de la communication, il met en œuvre et collabore à l'organisation de salons maçonniques – notamment celui des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon en qualité de Commissaire général - et à la ligne éditoriale de réseaux sociaux. Membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France, il coopère également à de nombreux ouvrages maçonniques.

Articles en relation avec ce sujet

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES