lun 23 mai 2022 - 00:05

Georges Serignac, Grand Maître du GODF à Roanne ce soir

De notre confrère le-pays.fr

Georges Serignac, Grand Maître du Grand Orient de France, est à Roanne, ce vendredi 21 janvier, pour une conférence publique donnée à l’occasion du 180e anniversaire des Écossais Roannais. Il rencontrera, le lendemain, les responsables des loges de la région 6 lors du congrès régional organisé à Roanne, lui aussi.

Quel regard porte le Grand Orient de France sur la situation actuelle du pays ? 

On peut dire que nous sommes dans une période très compliquée sur le plan national, avec l‘échéance présidentielle qui arrive, les différentes séquences comme les Gilets jaunes, les réformes de retraite, en plus de la pandémie…

Un risque de flambée du vote extrême avec l’extrême droite traditionnelle, mais aussi cette espèce de « néopétainisme maurrassien zemmouriste ». Nous, francs-maçons, nous avons, dans cette période, à la fois un rôle à jouer et en même temps beaucoup d’interrogations à nous poser sur ce que nous sommes.

Vous parlez de rôle à jouer ; quel peut-il être ? 

Si on élargit la focale, on peut dire que depuis que la franc-maçonnerie existe, en tout cas en France, telle qu’elle a évolué en se différenciant de la franc-maçonnerie anglo-saxonnne régulière, elle a eu essentiellement un rôle d’accompagnement et de mise en place de la République très important, affiché et affirmé. De ce rôle historique nous devons aujourd’hui tirer les leçons.

Vous venez à Roanne pour fêter les 180 ans des Écossais Roannais ? Avez-vous un autre message à faire passer ? 

Dans ma venue à Roanne, il y a plusieurs aspects. Le premier est de fêter une loge, et j’insiste sur ce point : les loges sont la seule réalité de la franc-maçonnerie. La maçonnerie se passe en loge, et seulement en loge. Il y a donc cette reconnaissance de la loge, dans son aspect historique, dans ce qu’est la franc-maçonnerie.

Une conférence publique « pas destinée aux francs-maçons »

Deuxièmement, je viens faire une conférence publique pour que le Grand Orient puisse extérioriser ses valeurs, la principale étant la République, auprès d’un public le plus large possible, avec une intervention qui n’est pas destinée aux francs-maçons. J’en profite pour coupler cette conférence avec une rencontre au sein du congrès régional de la région 6, qui permet de rendre compte de l’action de l’exécutif et de dresser un état des lieux de l’obédience, avec les responsables des loges de la région.

Pratique : Conférence publique de Georges Serignac, Grand maître du Grand Orient de France, vendredi 21 janvier, à 18 h 30, à l’espace conférence du centre Pierre Mendès-France.

Pass sanitaire obligatoire.

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

5,800FansJ'aime
7,600SuiveursSuivre
4,300AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES