lun 04 juillet 2022 - 10:07

Libéria : les maçons invités à manifester un amour fraternel sans prétention

De notre confrère allafrica.comPar Lewis S. Teh

Le Grand Maître sortant de la Très Vénérable Grande Loge de Maçons, République du Libéria, Cllr. James E. Pierre exhorte les autres membres de l’artisanat maçonnique du pays à montrer un amour fraternel.

« Frères, efforçons-nous de vivre ensemble dans un véritable amour fraternel. Faisons-nous un amour fraternel les uns aux autres sans prétention, mais avec sincérité, et à la mort lorsque nous affrontons en Occident le soleil couchant de nos vies respectives », dit-il.

Cllr. Pierre a fait l’envie ici mardi 27 décembre 2021, à l’église de la cathédrale de la Trinité sur Broad Street à Monrovia, à l’occasion de la 154e célébration de la fête de la Saint-Jean-Évangéliste.

Il note que Saint Jean l’Evangéliste et Saint Jean Baptiste sont les deux saints patrons de l’artisanat maçonnique, et la célébration de la fête de Saint Jean l’Evangéliste est l’une des festivités annuelles les plus importantes de la fraternité, ajoutant qu’elle est célébrée chaque année par les maçons du monde entier, où ils se rassemblent, se réjouissent, renouvellent leur alliance et proclament. Il explique qu’au Libéria la célébration marque le début de l’année maçonnique.

Le Grand Maître Cllr sortant Pierre poursuit qu’il est inutile pour les Frères de se contenter de réciter et de faire semblant d’entendre l’accusation entendue à l’ouverture de chaque Loge. Au lieu de cela, il souligne que les Frères devraient soumettre leurs passions irrégulières et procéder à leur mépris par leurs actions.

« Combien d’entre nous », demande-t-il, « vivons des vies qui peuvent être reconnues comme témoignant de l’Amour Fraternel aux autres Maçons ? Combien d’entre nous peut-on vraiment dire être les gardiens de notre Frère ? ».

Membre respectivement de la New York Bar Association et de l’American Bar Association, Cllr. Pierre explique que la franc-maçonnerie est une société organisée d’hommes appliquant symboliquement les principes de l’architecture de la maçonnerie opérationnelle à la science et à l’art de la construction du caractère.

Il dit que ces principes de maçonnerie opératoire sont appliqués à la construction de temples intangibles où les besoins spirituels d’un homme sont développés et où son âme demeure, tout comme son corps physique est logé dans des bâtiments tangibles construits en bois et en pierre.

Il note également que la franc-maçonnerie est l’art et la science d’unir deux constructeurs en une seule personne, l’un pour construire un temple pour abriter l’être spirituel de l’homme, et l’autre pour construire des bâtiments pour protéger son corps physique des intempéries, deux constructeurs en un seul corps – l’un des temples spirituels et constructifs n’est pas fait de main, tandis que l’autre est physique, construisant des édifices dans lesquels il construit une maison pour sa famille.

Il a dit que ces deux constructeurs symboliques représentés dans le même corps pratiquent l’art de construire pour les besoins matériels et spirituels d’un homme.

« La franc-maçonnerie est construite sur l’amour. Nous sommes des bâtisseurs. Nous construisons des temples, pas en bois et en pierre, ni avec nos mains. Selon l’enseignement du prophète Osée « Quand Israël était un enfant, je l’aimais. »

Servant d’orateur national pour la célébration de cette année pour la première fois depuis qu’il est devenu membre des Maçons, Cllr. Pierre souligne que le fondement de l’accent maçonnique sur l’amour fraternel est directement attribuable aux nombreuses remontrances trouvées dans la Sainte Bible sur l’exigence que l’homme aime son prochain.

Selon lui, la franc-maçonnerie est également basée sur une discipline stricte, ajoutant que, dans le passé, ces anciens repères étaient utilisés pour inculquer la discipline à la franc-maçonnerie.

« Nous semblons avoir oublié l’un des principes de base de notre institution : il vaut mieux qu’aucun ouvrier ne soit ajouté au rôle que même un pied indigne [est] autorisé à franchir le seuil de la Loge. »

Il dit que le non-initié juge la maçonnerie par la conduite de ses membres individuels, il devrait donc être aussi attentif à la réputation de sa Loge qu’à celle de sa famille.

Le Grand Maître sortant observe que la Maçonnerie au Libéria semble avoir perdu l’essentiel de sa force morale et de son efficacité spirituelle, ce qui lui avait permis dans le passé de maintenir un sentiment fraternel particulier et un lien fraternel entre ses membres – cet amour fraternel qui lui faisait l’envie du monde profane.

« Nous semblons avoir perdu l’art de l’amour fraternel et aujourd’hui, il est difficile de dire qui est un frère maçon au Libéria. Aujourd’hui, les maçons au Libéria se tournent vers la franc-maçonnerie pour obtenir un statut, pour faire partie de l’élite perçue », ajoute-t-il.

La célébration de la fête de l’évangéliste de la Saint-Jean a été honorée par le vice-président du Libéria, le Dr Jewel Howard Taylor, ainsi que par neuf invités étrangers, dont le très vénérable frère Sadio Sow, Grand Maître de la Grande Loge Nationale du Mali, Très vénérable frère Abdoul Kabele Camara, Grand Maître National Grande Loge de Guinée, Très vénérable frère Mamadou Alata Doula, Grand Maître de la Grande Loge Nationale du Niger, RWB Bro Joseph Owoudault Berre, Grande Loge Nationale du Gabon et RSF Jean Yves Faboumy, représentant respectivement le Grand Maître du Bénin.

Faisant des remarques lors de la célébration, le nouveau Grand Maître Anthony W. Deline, II, et George E. Henries ont loué le leadership de l’artisanat maçonnique pour l’opportunité qui lui a été donnée de servir en tant que Grand Maître.

« Nous sommes honorés d’être là où nous sommes aujourd’hui en particulier, avec nos frères visiteurs de la région, nous sommes heureux d’être tous ensemble dans le bonheur en tant que frères de la Grande Loge d’Afrique », a déclaré M. Deline.

Il note que la présence de leurs visiteurs était de démontrer leur engagement envers la célébration et la fraternité, ajoutant que « cette célébration est un jour merveilleux pour nous tous et soyons solidaires les uns des autres.

La célébration a commencé par un grand défilé depuis le temple de l’artisanat maçonnique sur Benson Street, suivi d’un programme en salle à la cathédrale de la Trinité et s’est ensuite terminé par une réception chaleureuse au temple. Montage par Jonathan Browne

Lisez l’ article original sur New Dawn .

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES