dim 23 janvier 2022 - 12:01

Les hauts grades écossais au féminin – Le Suprême Conseil Féminin de France

Andrée Buisine – Conform édition, 2021, 128 pages, 18 €

Présentation de l’éditeur :

En 1945, quelques dizaines de Sœurs, devenues indépendantes, demeuraient marginalisées par le Rite d’Adoption qu’elles pratiquaient encore, malgré leur nouveau titre de Grande Loge Féminine de France. En 1958, elles font valoir leur droit historique à travailler au Rite Écossais Ancien et Accepté : la franc-maçonnerie féminine avait désormais sa place au sein des obédiences françaises. Il restait à compléter le Rite Ecossais par ses Ateliers supérieurs ce que Gisèle Faivre avait envisagé dès 1947. Son charisme joint à la conviction universaliste de la franc-maçonnerie d’une Anglaise, Marjory C. Debenham, débouchèrent sur la fondation du Suprême Conseil Féminin de France en 1970.

Ce premier Suprême Conseil Féminin du continent européen, est considéré avec respect et amitié par les divers Suprêmes conseils mixtes et masculins. En plus de son expansion nationale, il coopère déjà à la formation de nouveaux Suprêmes Conseils Féminins de par le monde.

Biographie de l’auteure :

Andrée Buisine, membre fondateur du Suprême Conseil Féminin de France, est entrée en Franc-Maçonnerie féminine en 1952. Docteur d’État ès Lettres (Histoire), elle a publié La Franc-Maçonnerie anglo-saxonne et les femmes, animé le groupe de rédaction de la Grande Loge Féminine de France : « Autoportrait », et coécrit avec Michaël Segall (OE) Un Panorama de l’Ordre maçonnique. Elle est chevalier dans l’Ordre national de la Légion d’honneur et commandeur des Palmes académiques.

[NDLR : Forte d’une thèse de doctorat en Histoire, sous la direction de Daniel Ligou, soutenue en 1990 à Dijon, notre Sœur Andrée Buisine est bien connue pour être une inlassable combattante et défenseuse de la Franc-Maçonnerie féminine en France, en Europe et dans le monde.

Personnellement, j’en garde un excellent souvenir du temps où nous pouvions, gratuitement, venir écouter les conférences ouvertes à toutes et à tous données en son temps au sein de l’Académie maçonnique.

La première édition a reçu, en 2007 à Paris, le prix littéraire de l’Institut Maçonnique de France, catégorie histoire.

Nous devons l’actualisation et les compléments de cette seconde édition revue et augmentée à Monique Rigal Grand Commandeur du Suprême Conseil Féminin de France de 2009 à 2010 et la présente préface à Michèle Roméo, Souverain Grand Commandeur du Suprême Conseil Féminin de France (SCFF). L’ouvrage est conçu non seulement comme une histoire du SCFF mais aussi comme un hommage à la vision prophétique de la franc-maçonnerie féminine à la grande bâtisseuse que furent certaines Sœurs telles Gisèle Faivre, Marjory C. Debeham, Blanche Albert, Gilberte Colonari, toutes grandes bâtisseuses. L’ouvrage s’illustre de quelques bannières ou cordons, comme celles du SCFF, du Chapitre N° 1 de « La Rose Noire du Silence » ou de celle de « Les Propylées », Loge de Perfection N° 1.

En fin d’ouvrage nous devons le portrait d’André Buisine, Grand Commandeur d’Honneur née en 1922 par notre très chère sœur Marie-Dominique Massoni. Sont évoqués aussi d’autres Sœurs tel

Liberté Morte, Maria da Graça Pessoa Pons, René Vidal ou encore différents défenseurs et appuis tels que Oswald Wirth, Joannis Corneloup ou Marius Lepage.

Le livre d’André Buisine débute avec une histoire et les principes du Rite Écossais Ancien et Accepté pour traiter après de la Maçonnerie d’Adoption au sein de la Grande Loge féminine de France.

Nous vous invitons à prendre connaissance de la table des matières de cette nouvelle édition :

Préfaces (de la première édition et de la deuxième)

Le Rite Écossais Ancien et Accepté, historique et principes

De la Maçonnerie d’Adoption au Rite Écossais Ancien et Accepté en Grande Loge Féminine de France

Compléter la pyramide des grades

Pourquoi ? Comment ?

La recherche des hauts grades

Les contacts et le processus d’élaboration

La fondation du Chapitre Rose-Croix

La Consécration du Chapitre Rose-Croix, le 25 septembre 1965

La première loge de Perfection

Du 18e au 30e, du Chapitre à l’Aréopage

Du 30e au 32e degré

Le 33e degré

L’intronisation du premier Grand Commandeur du Suprême Conseil Féminin de France ; la promulgation

Le Suprême Conseil Féminin de France

La Fête de l’Ordre

Le patrimoine immobilier

Le Suprême Conseil Féminin de France, ses réalisations

En Europe

– Le Suprême Conseil Féminin d’Italie

– Le Suprême Conseil Féminin du Portugal

– En Espagne

– En Grèce

– En Pologne

En Afrique et aux Mascareignes

– Un prodigieux essor en Afrique continentale

– Le développement du SCFF en Afrique de l’Ouest

– Le développement du SCFF en Afrique centrale

– À Madagascar et aux Mascareignes

En Amérique latine

– Le Suprême Conseil Féminin du Chili

– Le Suprême Conseil Féminin du Venezuela

– En Uruguay

– Au Mexique

Création de l’Alliance des Suprêmes Conseils Féminins

La vie de la juridiction française

Les protocoles d’accord

Et maintenant ?

Évocations

– Gisèle Faivre.

– Blanche Albert

– Blanche Colaneri

– Monique Rigal

– Michèle Roméo

– Andrée Buisine

– Liberté Morte

– Maria da Graça Pessoa Pons

– Renée Vidal

– Marjory Cecily Debenham

– Oswald Wirth

– Joannis Corneloup

– Marius Lepage

Le Devenir de The Order of Ancient Free and Accepted Masonry

Les 33 Grades du Rite Écossais Ancien et Accepté au SCFF

Les ateliers supérieurs et leur date de création

Loges associées

Notons, pour le moment, que le port exceptionnellement offert par l’éditeur.

À commander sur https://www.conform-edit.com/nouveautes-livres-maconniques/livres-maconniques/9-detail.html

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti, membre de la Respectable Loge Le Centre des Amis N° 1 de la Grande Loge Nationale Française et Chapelain de la Loge Nationale de Recherches Villard de Honnecourt, est désormais, après six ans passés en qualité de Député Grand Archiviste, responsable, dans le cadre de la culture et de la communication, de l'organisation des salons maçonniques et de l’éditorial des réseaux sociaux. Membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France, il est le chroniqueur littéraire de la G.L.N.F., écrit aussi dans La Chaîne d’Union du Grand Orient de France et collabore à de nombreux ouvrages.

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

5,800FansJ'aime
7,600SuiveursSuivre
4,300AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES