lun 05 décembre 2022 - 04:12

ITALIE : à Foggia, le Grand Maître Luciano Romoli est présent pour consacrer le temple.

De notre confrère italien immediato.net – Par Saverio Serlenga

« Le seul but est d’améliorer la personne. L’association s’est toujours distinguée par être une institution libérale ouverte à tous, sans distinction d’ethnie, de sexe et de conviction politique ou religieuse »

La franc – maçonnerie est l’une des plus grandes et des plus anciennes confréries et compte jusqu’à 26 membres à Capitanata, mais beaucoup frappent aux portes des deux temples de Foggia. Hier soir, la Loggia d’Italie était en plein dans la capitale de Dauno, via Piave, d’où a commencé la tournée des Pouilles, qui se terminera demain soir à Bari.À Foggia, une conférence de presse du Grand Maître Luciano Romoli qui a illustré les valeurs et les objectifs de la franc-maçonnerie universelle.

« Notre mission – a dit Romoli à l’Immédiat – est d’être toujours au service de l’humanité. La franc-maçonnerie est une association dont le seul but est d’améliorer la personne. Aujourd’hui nous sommes à l’intérieur d’un des deux temples de Foggia, je suis ici pour le consacrer, c’est-à-dire le rendre habile d’un point de vue rituel. Pourquoi les gens se rapprochent-ils de notre monde ? Parce que l’être humain est intéressé. La franc-maçonnerie est née comme une association exclusivement masculine, mais la Grande Loge d’Italie s’est toujours distinguée pour être une institution libérale ouverte à tout être humain, sans distinction d’ethnie, de sexe et de conviction politique ou religieuse ; en fait, notre communauté est composée à 70 % d’hommes et à 30 % de femmes. La pensée maçonnique est le patrimoine de l’homme, de l’homme de son temps et aujourd’hui plus qu’hier car les idéologies n’existent plus, les religions peinent à suivre le rythme de la science et de la technologie, tandis que la franc-maçonnerie est toujours d’actualité car elle met l’homme au centre ».

A nos micros également l’inspecteur de la province maçonnique de Capitanata, Raffaela Frisoli. « Nous sommes 26 dans toute la province et, grâce au grand architecte de l’Univers, nous avons de nombreuses personnes qui frappent aux portes de notre temple. Ceux qui fréquentent nos temples le font pour accroître leurs connaissances personnelles. C’est un travail qui s’opère sur soi, au quotidien et qui puise dans ce qui est notre tradition afin de favoriser l’amélioration de l’homme. Nous sommes un exemple dans la société avec notre propre modus vivendi. De nos actions, nous voyons que nous sommes les vrais enfants de la lumière ».

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

1,200FansJ'aime
105SuiveursSuivre
200AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES