dim 23 janvier 2022 - 13:01

BRESIL : Après tout, qu’est-ce que la « franc-maçonnerie » ?

De notre confrère brésilien folhadolitoral.com.br – Par Jorn. Fernando Gerlach

Nous avons déjà vu que la franc-maçonnerie est une institution avec des siècles d’existence, et qu’à son sujet il y a toujours eu des mythes et de la méfiance. La plupart du temps, la contre-vérité est le résultat d’une désinformation (manque de connaissance), ajoutée à des inventions claironnées de mauvaise foi par quelqu’un intéressé à profiter de l’ignorance du peuple, ou prêchée par quiconque, personne ou institution, est menacé par les principes maçonniques comme la défense de la libre pensée, de l’égalité et de la fraternité entre les hommes, de la démocratie et de la légalité.

Longtemps l’obscurité a facilité l’ignorance, mais aujourd’hui l’accès quasi illimité à l’information offert par la technologie met littéralement la connaissance à la portée de tous. Bien que cela facilite aussi le côté obscur que représente la « fake news », cela permet sans doute de démystifier et d’éclaircir la franc-maçonnerie de manière inédite et devant un public beaucoup plus large, ne justifiant plus l’ignorance ou croyant à la mauvaise foi. En ce sens, nous continuons à présenter des informations et des éclaircissements sur l’Ordre maçonnique, en partant de la réponse à la question « après tout, qu’est-ce que la franc-maçonnerie ? 

La franc-maçonnerie est une institution essentiellement philosophique, philanthropique, progressiste et éducative.

Il est philosophique parce qu’il s’intéresse à l’essence, aux propriétés et aux effets des causes naturelles. Il enquête sur les lois de la nature et énumère les premiers fondements de la morale et de l’éthique pure.

Elle est philanthropique parce qu’elle ne recherche pas le profit personnel ou de classe. Ses ressources sont destinées au bien-être de l’humanité, sans distinction de nationalité, de sexe, de religion ou de race. Il cherche à promouvoir le bonheur humain par l’élévation spirituelle et la tranquillité de la conscience. 

Elle est progressive car, croyant à l’immortalité et à un Principe Créateur régulier et infini, elle ne s’accroche pas aux dogmes, aux précautions ou aux superstitions. Et elle n’oppose aucunement des obstacles à l’effort de recherche de la vérité, ni ne reconnaît d’autre limite à cette recherche que celle de la raison fondée sur la science.

Et il est éducatif parce qu’il constitue un système d’enseignement permanent, avec des instructions constantes et une transmission progressive de toutes les connaissances qui sous-tendent ses principes et ses objectifs, visant au plein épanouissement de l’humanité. 

Ses principes privilégient la liberté des individus et des groupes humains, qu’il s’agisse d’institutions, de races ou de nations ; l’égalité des droits et obligations des êtres et des groupes sans distinction de religion, de race ou de nationalité ; la fraternité de tous les hommes (car nous sommes enfants du même Créateur) et par conséquent la fraternité entre les nations.

La Franc-Maçonnerie œuvre pour l’amélioration intellectuelle, morale et sociale de l’humanité, ayant pour devise « Science, Justice, Travail ». La science, pour éclairer et élever les esprits ; La justice, pour équilibrer et valoriser les relations humaines ; et Le travail comme moyen pour les hommes de s’honorer et de devenir économiquement indépendants. 

Il vise à enquêter sur la vérité, à examiner la morale et à pratiquer les vertus. La morale est la loi naturelle et universelle qui régit tous les êtres rationnels et libres, et aussi la science fondée sur l’entendement humain, la démonstration scientifique de la conscience, qui nous enseigne les devoirs et la raison de l’usage des droits. Avec la morale ancrée dans les profondeurs de l’âme, le triomphe de la vérité et de la justice se fait sentir.

La vertu, à son tour, est la force de faire le bien dans son sens le plus large ; c’est l’accomplissement de devoirs envers la société et la famille, sans aucun intérêt personnel. Lorsqu’il s’agit d’accomplir son devoir, la vertu ne recule pas.

L’expression « Respect de Dieu, amour du prochain et dévouement à la famille » est la plus grande synthèse de la fraternité universelle, et résume la compréhension maçonnique du devoir de l’homme : respecter les droits, servir et protéger les autres. 

D’après des informations de GOB-PR.

Responsable : Perseverance Store ( store159@fgsia.com ) – Jorn. Fernando Gerlach (DRT-PR n°2327)

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

5,800FansJ'aime
7,600SuiveursSuivre
4,300AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES