jeu 02 décembre 2021 - 04:12

(Éphéméride) 16 novembre : Journée internationale de la tolérance

E-App.

L’Organisation des Nations Unies est résolue à renforcer la tolérance en encourageant la compréhension mutuelle entre les cultures et les peuples. Cet impératif est au cœur de la Charte des Nations Unies, ainsi que de la Déclaration universelle des droits de l’homme, et est plus important que jamais à l’heure où nous observons une montée de l’extrémisme violent et d’un radicalisme caractérisé par le mépris fondamental de la vie humaine. En effet, la tolérance – c’est-à-dire le fait de reconnaître l’autre et de l’apprécier à sa juste valeur, mais aussi l’aptitude à vivre ensemble et à écouter autrui – constitue le fondement même de toute société civile, ainsi que de la paix.

Chaque année le 16 novembre, la communauté internationale célèbre la Journée internationale de la tolérance avec des activités qui s’adressent à la fois aux établissements d’enseignement et au grand public.

C’est le 16 novembre 1995, à l’occasion du cinquantième anniversaire de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), que les États Membres de celle-ci ont adopté une Déclaration de principe sur la tolérance.

Le Prix UNESCO-Madanjeet Singh pour la promotion de la tolérance et de la non-violence

Ce Prix récompense des activités significatives dans le domaine scientifique, artistique, culturel ou de la communication visant la promotion d’un esprit de tolérance et de non-violence. Doté d’un montant de 100 000 dollars américains, le prix est décerné tous les deux ans lors d’une cérémonie officielle à l’occasion de la Journée internationale de la tolérance. Cette année, le jury international du Prix a souhaité récompenser l’organisation non gouvernementale Centre Résolution Conflits (CRC) pour ses dix ans de travail dans la défense des droits humains et son engagement pour sauver les enfants soldats des milices et favoriser leur réadaptation et réinsertion dans leurs communautés d’origine.

Le Franc-Maçon est un être vertueux

La Maçonnerie est l’école de la tolérance et de vertu. Il nous faut comprendre vertu au sens de morale.

D’ailleurs la définition de la Franc-Maçonnerie selon le Rite Émulation, appelé aussi Rite d’Union, ou encore Emulation Working n’est-elle pas « un système particulier de morale, enseigné sous le voile de lʼallégorie, au moyen de symboles ».

Cette morale nous structure, nous permet le bien-vivre ensemble, nous éduque et permet à chacun et à chacune d’entre nous d’exprimer ses différences et de s’enrichir les uns les autres.

Illustration : Une chorale d’étudiants se produit lors d’un événement de haut niveau au Siège des Nations Unies en 2019. La musique est le langage universel de l’humanité et, avec les autres arts, un pont vers la tolérance. Photo : ONU/Manuel Elías.

Source : https://www.un.org/fr/observances/tolerance-day

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti, membre de la Respectable Loge Le Centre des Amis N° 1 de la Grande Loge Nationale Française et Chapelain de la Loge Nationale de Recherches Villard de Honnecourt, est désormais, après six ans passés en qualité de Député Grand Archiviste, responsable, dans le cadre de la culture et de la communication, de l'organisation des salons maçonniques et de l’éditorial des réseaux sociaux. Membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France, il est le chroniqueur littéraire de la G.L.N.F., écrit aussi dans La Chaîne d’Union du Grand Orient de France et collabore à de nombreux ouvrages.

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

5,800FansJ'aime
7,600SuiveursSuivre
4,300AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES