sam 23 octobre 2021 - 10:10

BRESIL : La première loge maçonnique d’Amazonie fête ses 149 ans

De notre confrère brésilien emtempo.com.br – Par Ayrton Senna Gazel

Fondée avant même la construction du théatre d’Amazonie, la Loge Espoir et Avenir, située au centre-ville de Manaus, a fait partie des événements majeurs de l’histoire de l’État.

MANAUS (AM) –  Fondée avant même la construction du Théatre AMAZONIE, la loge Esppir et Avenir achève, ce mercredi (6), 149 ans d’histoire. Le bâtiment, construit en 1872, est situé dans le centre historique de la capitale, rue Bernardo Ramos, dans la zone Centre-Sud de Manaus. Première loge maçonnique de l’État, le lieu est destiné aux rencontres et événements de la société discrète.

Pour le Grand Maître Serein Marcelo Barbosa Peixoto, la création de la loge Espoir et Avenir n°1 ne représente pas seulement la Franc-Maçonnerie amazonienne, qui a donné naissance à une histoire dans la capitale, mais aussi la saga des luttes pour la Franc-Maçonnerie Universelle. « Au cours de ces années, nos membres se sont consacrés au travail, en faveur de l’humanité et de la communion entre nos frères et nos familles, en plus de la lutte incessante pour les plus nécessiteux. Le nom choisi par nos frères il y a 149 ans en disait déjà long., et il a toujours une forte signification encore aujourd’hui. Notre première loge maçonnique dans l’État d’Amazonie a une vision de l’avenir, tout ce qu’un maçon veut toujours, l’espoir et ce qui est à venir, notre avenir », a-t-il rapporté.

  Selon le Vénérable Maître Bruno Gimack Salgado, le quartier général a été construit par le général João do Rego Barros Falcão, et dans les années suivantes, il a été visité par des présidents de la république, tels que Floriano Peixoto et le Maréchal Deodoro da Fonseca.  

« Avant même la construction d’une loge à Manaus, les francs-maçons travaillaient déjà avec beaucoup d’énergie pour mettre en œuvre des mesures visant le développement régional en Amazonie, comme le montre divers documents historiques », commente Bruno.

Gimack rappelle l’une des plus grandes conquêtes obtenue par les francs-maçons de la loge Espoir et Avenir nº1 : la lutte pour l’abolition de l’esclavage. Le 10 juillet 1884, le franc-maçon Teodoreto Carlos de Faria Souto, qui occupait le poste de gouverneur de la province, a signé un document interdisant le travail des esclaves sur le territoire amazonien. C’est à ce jour l’une des décisions humanitaires les plus importantes de l’histoire de l’Amazonie.

Le bâtiment est situé dans le Centre de Manaus
Le bâtiment est situé dans le Centre de Manaus | Photo : Brayan Riker

« Il est indéniable que plusieurs francs-maçons ont contribué à cette conquête, avant même que cette décision ne soit officialisée, certains membres de la société maçonnique ont acheté des lettres d’émancipation pour libérer des esclaves et ont rendu difficile l’entrée de ce type de main-d’œuvre en Amazonie », rapporte-t-il.

  Au siège de la loge maçonnique Espoir et Avenir sont encore conservés des documents et des illustrations de moments historiques où les maçons ont participé à la vie politique.  

Plusieurs francs-maçons se sont distingués dans le mouvement abolitionniste, dont Carlos Gavinho Viana, Bento de Figueiredo Tenreiro Aranha, Antônio Dias dos Passos, Deocleciano Justo da Mata Barcelar, Antônio Clemente Ribeiro Bittencourt, Maximiano José Roberto, Gentil Rodrigues de Souza, João Carlos Antony , Pedro Ayres Marinho, Antônio Hosannah de Oliveira, Francisco Público Ribeiro Bittencourt, Antônio Ponce de Leão et Antônio e Solimões, esclaves affranchis. 

Édition de la 'Sopão da Esperança' promue par le magasin
“la soupe de l’espoir” action de la loge | Photo : Brayan Riker

 héritage social

Le Vénérable Maître explique que la loge met en place des actions dans des projets d’activisme social, qui cherchent à contribuer au développement des familles les plus pauvres d’Amazonie. 

Nous avons le Noël de l’enfant pauvre, par exemple, qui a été créé il y a plus de 50 ans. Dans ce projet, les frères donnent des paniers alimentaires aux familles nécessiteuses le 25 décembre. Nous avons également la « soupe de l’Espoir», créée il y a plus de trois ans, qui sert plus de 200 familles nécessiteuses autour du magasin avec un repas et fournit du lait aux enfants tous les jeudis.”

Bruno Gimack Salgado, Vénérable Maître

Idéaux de la Révolution française

Bruno souligne que la philosophie maçonnique prêche des idéaux qui ont influencé la Révolution française : liberté, égalité et fraternité. “Nous cherchons à combattre et alléger la souffrance des peuples, sans distinction de couleur, de race ou de religion. En travaillant pour le bonheur de l’humanité, nous nous sentons récompensés et épanouis, car au service des autres, nous vivons conformément aux enseignements de la Sublime Institution “, a-t-il conclu.

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

5,800FansJ'aime
7,600SuiveursSuivre
4,300AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES