sam 23 octobre 2021 - 09:10

ESPAGNE : Ouvriers d’Hiram Abiff – Gnose et Franc-Maçonnerie

De notre confrère espagnol elnacional.com – Par Mario Munera Muñoz PGM


Gnose : « C’est l’essence de la Franc-Maçonnerie » (Albert Pike), car c’est un savoir traditionnel. La Gnose, pour la comprendre, il faut la lire derrière la lettre, la méditer, car son message est au-delà du physique, il est spirituel, et il faut être qualifié pour y entrer. 

En Franc-Maçonnerie, dans l’emblème qui l’identifie, il y a l’équerre et le compas, au centre se trouve la lettre « G », qui signifie : « Gnose », preuve d’ordre, de beauté et de sagesse. Cette fois, je veux transmettre une instruction simple liée à la connaissance, qui en grec est définie comme la gnose. L’objectif de la gnose est de se présenter comme la sagesse du GADLU, d’assimiler tous les mystères pour les révéler à des êtres humains qualifiés. 

La base de la franc-maçonnerie repose sur la gnose, sur la connaissance par les symboles, représentés dans les outils du maçon et de l’architecte, parmi lesquels ressortent : l’équerre, le compas, la règle, le marteau ou maillet, le ciseau, le levier, le fil à plomb, le niveau, la truelle ou la cuillère. Par conséquent, les Francs-Maçons sont les héritiers de cette science millénaire, qui est à la base de toutes les religions mystiques, bien que celles-ci ne transmettent que la partie exotérique, pas l’Initiative, et la Maçonnerie ne la transmet qu’à des êtres humains qualifiés, c’est-à-dire de niveaux de conscience élevés. 

On peut dire que la gnose maçonnique écossaise est le résumé historique de toutes les écoles initiatiques. 

La gnose maçonnique est un condensé de la connaissance des cultures égyptienne, persane, chaldéenne, indienne, grecque et juive du Maître Jésus. Cela signifie que la gnose maçonnique a le Secret de l’Univers et le secret de l’évolution. La franc-maçonnerie, dans son libre arbitre, laisse à ses membres la liberté d’interprétation personnelle des connaissances reçues, car l’Institution maçonnique augustinienne n’est pas dogmatique, et l’un de ses principes est qu’elle est fondée sur la raison et lorsqu’elle est transcendée elle est initiatique. La franc-maçonnerie est immuable, même si elle est librement interprétable et résistante au changement. 

L’auguste Institution possède les secrets des initiations antiques et d’une tradition invariable. 

Cela procède en ligne droite des secrets que nous ont transmis les anciens Grands Initiés, qu’aujourd’hui les Maçons le connaissent et le transmettent à des personnes choisies qui sont libres et pratiquant les vertus. Les dogmes déforment l’essence de la connaissance, et il est possible qu’aux premiers siècles la connaissance ait été transmise d’oreille à oreille aux initiés indépendamment des dogmes et des ecclésiastiques afin de ne pas la profaner. 

L’objet de la Gnose, de la connaissance, est la perfection de l’être, l’ouverture de la conscience, et en cela les mystères égyptiens et grecs ont été inspirés. Pour l’étude et la compréhension de la connaissance ou Gnose, nous la divisons en trois étapes :

  • Apprentis, incapables de comprendre la connaissance, ils ne connaissent que la lettre de la loi et le culte extérieur du culte. 
  • Compagnon, ils sont plus sensibles, plus alertes, ils en savent plus sur la science, la raison l’emporte. 
  • Les maîtres sont les seuls à avoir le droit de se dévoiler, ils connaissent le secret de la maîtrise de la matière, et ils s’élèvent dans le monde de l’Esprit. 

Pour un initié, cela a peu à voir avec les codes et la Bible car il est directement lié à leur divinité, qui est en nous, était détaché de toute loi religieuse et morale. Malgré toutes les persécutions dans les temps anciens, la Gnose a survécu à toutes les hérésies, mais dans le monde moderne, l’égoïsme a conduit les magiciens noirs à utiliser la gnose pour déplacer les énergies négatives pour leurs propres intérêts, c’est ce que nous appelons de la sorcellerie profane. C’est une fausse interprétation de la Gnose. Un aspirant au chemin de la connaissance doit se débarrasser de son ancienne personnalité, l’être humain ancien, puis nu, il s’habille du costume de Lumière des élus. 

L’initiation à la connaissance est destinée à vous guider sur le chemin de la Lumière, en utilisant votre Initiation pour votre évolution. 

Pour cela, la pierre brute doit devenir la pierre taillée, afin qu’elle puisse s’inscrire dans l’architecture rythmique de celui qui a créé les mondes. Pour tailler la pierre, il faut le Marteau, qui symbolise la volonté, la force inconsciente, et le ciseau, symbolise le jugement, la force organisatrice de l’esprit. 

Celui qui domine les sentiments, les émotions, domine sa volonté. L’être humain doit contrôler ses pulsions et raffermir sa volonté. Avec la gnose, la tradition des mystères a été préservée. Quand le Maçon est plein de savoir, il contemple, il aime, il se sent transporté, il se sent plein devant la lumière. 

Pour conclure, la Franc-Maçonnerie ne propage aucune croyance, elle accepte l’existence d’un Être Supérieur, Créateur de l’Univers, qui est contenu dans le livre de la nature, capturé par la conscience humaine, l’intuition, la raison et la sage analogie de la foi. Il reconnaît et étudie également les grands avatars et les illuminés tels que les maîtres Bouddha, Jésus, Moïse, Mahomet, etc.

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

5,800FansJ'aime
7,600SuiveursSuivre
4,300AbonnésS'abonner

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES