jeu 23 septembre 2021 - 14:09

Kenya : Pierre par pierre : comment les francs-maçons ont construit la ville de Nairobi

De notre confrère kenyan standardmedia.co.ke

Nairobi manque d’architecture distincte. Peu de choses distinguent nos bâtiments, outre l’engouement actuel pour la hauteur, les bardages aluminium et les vitrages. En fait, la conception des bâtiments modernes est principalement d’importation européenne.

Mais on ne peut pas manquer l’unicité des bâtiments qui ont été érigés par les francs-maçons, structures comme la cathédrale de la Toussaint au tournant du siècle dernier.

Ils ont construit des églises ainsi que des institutions coloniales et ont largement incorporé des signes et des symboles de la franc-maçonnerie, même dans les églises anglicanes.

Cathédrale Toussaint.

En effet, ce sont les francs-maçons qui ont défini l’architecture primitive de Nairobi, en construisant certains des plus grands bâtiments du pays à ce jour. La plupart sont considérés comme des classiques. Certains sont des monuments nationaux ; donnant à la ville une atmosphère royale, qui rappelle le passé impérial du Kenya.

La planification de Nairobi a commencé dans les années 1920. L’architecte du gouvernement était alors JA Hoogterp, qui a ensuite déménagé et s’est installé à Johannesburg, en Afrique du Sud. C’est Sir Herbert Baker, un franc-maçon, qui a pris en charge plusieurs projets après le départ de Hoogterp. La disposition de la ville a été empruntée à Washington DC, Paris, Cape Town, Pretoria, Canberra (la capitale exécutive de l’Australie), New Delhi et La Plata, une ville en Argentine.

L’architecture de toutes ces villes était largement considérée comme maçonnique, avec des signes et des symboles. Il a également été observé que les principaux bâtiments du gouvernement municipal et central sont conçus pour former un Ankh (une croix ayant une boucle sur son bras vertical supérieur et servant surtout dans l’Égypte ancienne d’emblème de la vie).

Il y a une main maçonnique dans l’architecture des bâtiments clés, en particulier ceux représentant les pouvoirs politiques, économiques, éducatifs ou religieux de la ville. Pensez au Parlement, à la cathédrale All Saint, à la bibliothèque McMillan, au siège de Kenya Railways et à l’hôtel de ville, qui se distinguent tous par leur maçonnerie impeccable et sans couture.

Mairie.

Ces maçons étaient libres de travailler n’importe où. Ils sont venus au Kenya avec leur génie de la maçonnerie, de la sculpture sur pierre et de la construction méticuleuse, signes toujours évidents plus d’un siècle plus tard.

Voici quelques-uns des bâtiments historiques de la franc-maçonnerie qui définissent Nairobi.

1. Bâtiments du Parlement
2. Centre de conférences international Kenyatta (maintenant Centre de congrès)
3. La Cour suprême
4. Basilique de la Sainte-Famille
5. Hôtel de ville
6. Hôtel de comté (maintenant un poste de police)
7. Siège social des chemins de fer du Kenya
8. Bibliothèque McMillan Memorial
9. Cathédrale All Saints
10. PCEA de St. Andrew.

Bibliothèque Macmillan.

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

5,800FansJ'aime
7,600SuiveursSuivre
4,300AbonnésS'abonner

DERNIERS ARTICLES