jeu 23 septembre 2021 - 13:09

VENEZUELA : Les ouvriers d’Hiram Abiff : Christ et les sept principes hermétiques – II

De notre confrère Vénézuélien elnacional.com

“Psychologie transcendantale du Christ” (Prof. Pablo Trinidad Zavarce). Nous poursuivons la réflexion sur ce livre intéressant, où sont analysées les Paraboles du Maître Jésus orientées vers les sept principes hermétiques.

Principe de correspondance : comme ci-dessus est ci-dessous, comme ci-dessous est ci-dessus.”Faisons l’homme à notre image, à notre ressemblance” (Genèse 1:26). « Dieu est esprit » (Jean 4 :24), l’être humain est aussi esprit. Cela distingue l’homme du monde animal (Genèse 1:28) et lui permet d’être en communion avec son créateur. Moralement (transcendante), l’humanité a été créée dans « la justice et l’innocence parfaite », un reflet de la sainteté de Dieu.

Le monde d’en haut a créé le monde d’en bas, à son image et à sa ressemblance. Pour comprendre cela, cela ne peut se faire que par la méditation, car cela n’appartient pas au monde matériel, c’est au-delà du physique : il faut l’intérioriser. L’être humain, en tant qu’image et ressemblance du Créateur, crée aussi constamment, et parfois même change la réalité, pour le confort de son état de conscience. Il déforme également la réalité devant son Créateur, formant une image différente, et erronée, comme c’est le cas de créer l’idée d’un dieu anthropomorphe, en un mot, il tombe dans l’impureté ou le péché, également créé par lui-même, soi-disant pour se contrôler ou se gouverner. Cette création de l’être humain falsifie la réalité, et elle n’a sûrement pas sa place dans les États supérieurs. La peur, la peur, la punition, le péché n’ont pas leur place dans les états spirituels supérieurs.

La franc-maçonnerie a pour but principal, à travers nos connaissances et nos symboles, de créer :ils n’ont pas leur place dans les états spirituels supérieurs. La franc-maçonnerie a pour but principal, à travers nos connaissances et nos symboles, de créer :ils n’ont pas leur place dans les états spirituels supérieurs. La franc-maçonnerie a pour but principal, à travers nos connaissances et nos symboles, de créer :êtres libres , de dogmes, de préjugés, d’hypocrisie, d’ambition excessive et de fanatisme. C’est le message du “Maître Jésus” : détachez-vous de tout et suivez-moi . Lâcher prise consiste à ne s’attacher à rien, et le Maître Bouddha le prêche : éliminez les désirs, et vous serez heureux. Dans notre libre arbitre, et conformément à notre état de conscience, nous créons : le Ciel et l’Enfer. Lorsque nous créons un tel état, la réalité d’en bas ne sera jamais la réalité d’en haut, car la réalité d’en haut crée la réalité d’en bas, qui est complètement pure. Hermes Trismegistre l’a exprimé ainsi : « L’âme qui a passé sa vie de manière pure et restreinte atteint les dieux en tant que compagnons de voyage et guides, et demeure à la place qu’elle mérite. Le principe de correspondance nous appelle à la méditation pour que nous comprenions pourquoi l’être humain a le souci de chercher quelque chose dont il a besoin : son État Primordial, est comme une étincelle qui cherche son origine, mais nous sommes voilés pour le savoir, car nous avons un niveau spirituel très bas ou pour mieux comprendre : un état de conscience très bas.

Au fur et à mesure que nous élevons notre niveau spirituel, notre sagesse, notre connaissance et notre compréhension de notre état sur ce plan sont révélées et nous en déduisons à quoi ressemble vraiment le Créateur. Vibrer aux niveaux vibratoires des États Supérieurs nous donne un pouvoir très fort, que nous devons apprendre à manier : Les maîtres Jésus et Bouddha et d’autres êtres spirituels élevés nous ont manifesté ce pouvoir, qu’ils utilisaient pour transmettre amour et gentillesse. Ce principe nous enseigne qu’il existe une harmonie entre les plans :Les maîtres Jésus et Bouddha et d’autres êtres spirituels supérieurs nous ont manifesté ce pouvoir, qu’ils ont utilisé pour transmettre l’amour et la bonté. Ce principe nous enseigne qu’il existe une harmonie entre les plans :Les maîtres Jésus et Bouddha et d’autres êtres spirituels supérieurs nous ont manifesté ce pouvoir, qu’ils ont utilisé pour transmettre l’amour et la bonté. Ce principe nous enseigne qu’il existe une harmonie entre les plans : physique, mental et spirituel . Il y a harmonie entre le microcosme et le macrocosme.

Votre monde extérieur est le reflet de votre monde intérieur. Pour contrôler votre monde extérieur, vous devez contrôler votre monde intérieur : vous connaître. Si vous voulez rechercher la cause de votre existence, cherchez-la en vous-même, car vous êtes créé à l’image et à la ressemblance du Créateur. Le Maître Jésus a exprimé : « C’est à vos fruits que vous les connaîtrez. En dessous se trouve le plan matériel, dans des conditions humaines visibles. Au-dessus, c’est le plan spirituel, c’est l’invisible ou le mental. Les plans sont des échelles d’évolution, et notre état humain est parfait, nous ne sommes pas des dieux, mais nous avons toutes les vertus du Créateur, que nous devons révéler pour avoir une pleine conscience de ce que nous sommes. Le principe de correspondance nous fait comprendre que les états de correspondance sont d’évolution ou de conscience, et les plus avancés vont vers d’autres plans de conscience.

L’évolution est un degré de compréhension. Ce principe de correspondance est l’un des plus difficiles à comprendre. Il suffit de connaître une partie pour comprendre le tout. En comprenant le monde matériel, nous comprenons le monde spirituel. Jean 1 : 1 « Au commencement était la parole, et la parole était avec Dieu, la parole était Dieu. C’est le principe de correspondance.

Accéder au site elnacional.com

Article précédentALLIANCE
Article suivantKilwinning

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

5,800FansJ'aime
7,600SuiveursSuivre
4,300AbonnésS'abonner

DERNIERS ARTICLES