lun 21 juin 2021 - 01:06

Être sous influence ! Un risque pour tous !

La manipulation mentale est une conséquence d’une relation amicale, parfois “fraternelle”, qui se pervertit. Il faut en avoir conscience, la pressentir, pour éviter de tomber dans son piège. Cet article a pour but d’aider à la comprendre pour la prévenir.

Rappelons tout d’abord qu’une relation interpersonnelle normale voire harmonieuse sous-entend le partage, la bienveillance et l’absence d’ascendant ; elle n’induit pas la déstabilisation, l’inquiétude ou la dépendance affective.

Tout devient différend lorsque l’amitié débouche sur une relation d’influence qui évolue vers la manipulation mentale.

La manipulation se définit comme une relation psychologique particulière (le plus souvent perverse) soit interpersonnelle (c’est-à-dire entre deux êtres humains) soit dans le cadre d’un groupe humain et cela peut se voir en loge maçonnique.

Dans la relation interpersonnelle, il y a un manipulateur (ou une manipulatrice) et une personne dite manipulée, c’est-à-dire sous influence perverse.

Dans la relation de groupe, le manipulateur (ou la manipulatrice) exerce généralement son influence perverse sur une partie du groupe. Il y a aussi une manipulation mentale possible dans le cadre des comportements collectifs induits par des communications élaborées grâce aux techniques d’intelligence artificielle.

La relation perverse aboutit à créer chez la personne manipulée un vécu douloureux capable d’engendrer des troubles psychopathologiques du comportement.

Le risque principal de ce type de relation est la « destruction morale » de la personne manipulée.

Le mécanisme de la manipulation

Que ce soit dans le milieu familial, professionnel ou associatif, toute manipulation se déroule le plus souvent en trois phases :

  • L’emprise : Le manipulateur (ou la manipulatrice) suscite toujours une grande empathie, c’est-à-dire la capacité de donner à l’autre l’impression d’être compris. Cette empathie suscite la confiance et la proximité. Petit à petit, l’empathie laissera la place à une certaine froideur cynique. L’emprise deviendra manifeste avec l’apparition de la dépendance affective du manipulé (ou de la manipulée) vis-à-vis du manipulateur (ou de la manipulatrice). L’empathie initiale se transforme ensuite pour susciter la culpabilité et la dévalorisation.
  • Le harcèlement : C’est le deuxième stade de la relation ; la pression morale et ou affective devient omniprésente déclenchant des émotions intenses de nature variable alternant entre joie et détresse, rires et pleurs, bonheurs et malheurs.
  • La soumission : c’est l’aboutissement de la manipulation qui permet au manipulateur (ou à la manipulatrice) de « jouer » en fonction de ses propres pulsions.

Le processus de la manipulation utilise plusieurs outils :

  • La séduction,
  • Le mensonge et l’affabulation,
  • Les critiques culpabilisantes plus ou moins fondées,
  • Les menaces.

Comment savoir si on est manipulé-e dans le cadre d’une relation interpersonnelle ?

La question peut se poser si ces ressentis sont éprouvés :

1. Le sentiment de douter de plus en plus de soi-même :

2. Une relation intense sur le plan émotionnel qui produit une grande attractivité du manipulateur (ou de la manipulatrice) à qui on attribut toutes les qualités,

3. La peur de l’abandon, fruit de la dépendance affective

4. Le sentiment que la relation induit un malaise et une insécurité.

5. L’exigence de l’exclusivité de la relation. Le manipulateur (ou la manipulatrice) ne supporte pas qu’une autre relation existe avec d’autres personnes.

6. La perte d’autres liens relationnels en dehors de la relation avec le manipulateur (ou la manipulatrice).

7. L’utilisation de la violence qu’elle soit verbale ou physique par le manipulateur (ou la manipulatrice).

sources : https://devenirmentaliste.fr/comment-manipuler-les-gens-13-techniques-de-manipulation-mentale/

Manipulation dans les relations de groupe.

Le processus est le même avec des spécificités :

  • La manipulateur (ou la manipulatrice) a très souvent une grande intelligence qui lui permet de s’impliquer fortement dans l’activité associative et d’en connaître les rouages.
  • L’accès aux fonctions de leadership facilite l’emprise.
  • Le rôle important du verbe et du discours comme vecteur de l’emprise et ensuite comme outil de harcèlement et d’autoritarisme,
  • Le harcèlement se produit, en fonction des circonstances, sur des différents membres du groupe soit vers des sujets manipulés soit à l’égard de celles et/ou de ceux qui refusent la manipulation,
  • La réunionite est un élément facilitateur de la manipulation.

Le cas particulier des manipulations commerciales et politiques grâce à l’intelligence artificielle :

C’est une forme de manipulation de groupes ; elle connaît aujourd’hui une actualité particulière avec l’utilisation de l’intelligence artificielle et des blocks chains. Grâce aux algorithmes il est facile d’analyser les comportements des consommateurs ou des citoyens, ce qui permet de concevoir des messages qui seront compris comme les éléments classiques d’une manipulation mentale : emprise, dépendance affective, dévalorisation, harcèlement. Dans ce cas particulier, l’objectif final c’est d’inciter le consommateur (ou le citoyen en cas de vote) à adopter l’attitude demandée : acheter un produit ou voter dans un certain sens.

Le fonctionnement d’une loge maçonnique facilite la démarche du manipulateur (ou de la manipulatrice) grâce à :

  • Une intrusion facilitée dans l’intimité,
  • Une proximité liée à la fréquence des rencontres fraternelles,
  • La pseudo-hiérarchie des grades.

La manipulation en loge se manifeste soit dans le cadre de relations interpersonnelles soit dans le fonctionnement même de la loge.

La présence d’un manipulateur (ou d’une manipulatrice) dans une loge est toujours suivie de problèmes relationnels qui ne sont pas faciles à gérer. Peuvent s’en suivre des départs sous différentes formes, des scissions ou des mises en sommeil.

Que faire dans une situation de manipulation ?

Sachant la difficulté de trouver une solution de « conciliation », deux attitudes s’imposent :

  • Rechercher une aide psychothérapique : la personne manipulée a besoin d’une aide ; seul un-e psychothérapeute est à même de lui apporter cette aide pour l’aider à prendre des distances avec son manipulateur (ou sa manipulatrice) ;
  • Rompre la relation ; il n’y a pas de négociation possible avec un manipulateur (ou une manipulatrice), seule la rupture de la relation perverse peut sauver la personne manipulée.
  • En ce qui concerne la manipulation induite par les messages conçus par l’intelligence artificielle, là aussi, seul l’arrêt de la fréquentation des informations en continu est la solution.

Comment prévenir et éviter de se trouver dans une telle situation :

Tout le monde peut être amené à être manipulé ! Il ne faut pas croire que seules les personnes dites “fragiles” sont concernées.

Quelle que soit la sympathie que l’on peut ressentir pour quelqu’un, la prudence dans l’établissement d’une nouvelle relation doit prévaloir.

Il est toujours important de préserver son intimité. C’est toujours difficile dans une relation amoureuse ou familiale mais il faut quand même y veiller ; cela doit s’imposer de façon automatique pour tous les autres types de relation interpersonnelle ou dans les relations de groupe.

Il est toujours préférable d’éviter une relation unique. Être capable de diversifier ses relations est un bon moyen d’éviter de tomber dans le piège d’une manipulation.

Pour éviter la manipulation mentale pouvant être induite par l’utilisation de l’intelligence artificielle, la prévention consiste à diversifier ses sources d’information et de maîtriser son utilisation des GAFA.


Pour aller plus loin :

« Le Harcèlement moral – La violence perverse au quotidien » de Marie-France Hirigoyen – Editeur Pocket – 2018

Le site contre les manipulations mentales

Effets cachés de l’influence et de la persuasion par Stéphane Laurens

Internet et manipulation: les mises en garde d’un ancien de Google

AI can manipulate your emotions now!

Avatar
Alain Bréant
Médecin généraliste, orientation homéopathie acupuncture initié en 1979 dans la loge "La Voie Initiatique Universelle", à l'orient d'Orléans, du GODF Actuellement membre de la RL "Blaise Diagne" à l'orient de Dakar - GODF Auteur sous le pseudonyme de Matéo Simoita de : - "L'idéal maçonnique revisité - 1717- 2017" - Editions de l'oiseau - 2017 - "La loge maçonnique" - avec la participation de YaKaYaKa, dessinateur - Editions Hermésia - 2018 - "Emotions maçonniques " - Poèmes maçonniques à l'aune du Yi King - Editions Edilivre - 2021

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

5,800FansJ'aime
7,600SuiveursSuivre
4,300AbonnésS'abonner

DERNIERS ARTICLES