lun 27 septembre 2021 - 18:09

ANGLETERRE : Churchill, Oscar Wilde et Jack l’éventreur? Les francs-maçons de toute l’histoire.

De notre confrère “Indépendent” de Londres

La liste est publiée en ligne par la société de généalogie, Ancestry

Ian Johnston@montaukian Lundi 23 novembre 2015 01:00

Une liste autrefois très secrète contenant les identités de deux millions de francs-maçons à travers l’histoire doit être publiée en ligne, révélant l’étendue de l’influence de l’organisation dans les échelons supérieurs de la société.

Tout le monde, d’Oscar Wilde et Rudyard Kipling au duc de Wellington et Lord Kitchener en étaient membres, a rapporté le Daily Telegraph.

Il y a même des allégations selon lesquelles un chanteur soupçonné d’être Jack l’Éventreur était protégé contre les poursuites parce qu’il était maçon.

Les autres membres comprennent Sir Winston Churchill, Edward VII, George VI, Edward VIII, les explorateurs Ernest Shackleton et le capitaine Robert Falcon Scott, les scientifiques Edward Jenner et Sir Alexander Fleming, l’ingénieur Thomas Telford, l’homme d’affaires Harry Selfridge et le réformateur social Thomas Barnardo, ainsi que les deux. Gilbert et Sullivan.

La liste est publiée en ligne par la société de généalogie Ancestry.

Miriam Silverman, responsable du contenu britannique chez Ancestry, a déclaré au Telegraph: «Nous sommes ravis de pouvoir offrir aux gens une fenêtre en ligne sur une organisation relativement inconnue.»

Pendant ce temps, un nouveau livre du réalisateur et scénariste du film Withnail et moi, Bruce Robinson, affirme que Jack the Ripper était un chanteur appelé Michael Maybrick.

Le livre, The All Love Jack: Busting the Ripper, affirme que tous les meurtres avaient des éléments de rituel maçonnique. Le symbole d’une paire de boussoles, par exemple, a été gravé sur le visage d’une victime.

Maybrick et son frère James, également suspect, étaient tous deux maçons, tout comme deux officiers de police supérieurs, trois médecins de la police et deux coroners impliqués dans l’affaire. Maybrick était membre du «Grand Conseil suprême des francs-maçons».

Robinson a déclaré au Telegraph: «C’était endémique dans la façon dont l’Angleterre se dirigeait. À l’époque de Jack l’Éventreur, il y avait quelque chose comme 360 ​​députés conservateurs, dont 330 que je peux identifier comme des maçons. «L’ensemble de la classe dirigeante était maçonnique, de l’héritier au trône en bas. Cela faisait partie du fait d’être dans le club.

Suite de l’article sur l’Indépendent

Articles en relation avec ce sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

RESEAUX SOCIAUX

5,800FansJ'aime
7,600SuiveursSuivre
4,300AbonnésS'abonner

DERNIERS ARTICLES