mar 23 juillet 2024 - 20:07

Entre lumière et mystères, plongez dans la spiritualité du Rite Écossais Ancien et Accepté

Dans son ouvrage Méditations sur la spiritualité de l’Art royal dans la tradition du R.E.A.A., Pierre Vajda explore la dimension spirituelle de la franc-maçonnerie à travers le prisme du Rite Écossais Ancien et Accepté (R.E.A.A.), l’un des rites les plus répandus et les plus pratiqués en France. Il se distingue par sa structure et son système en trente-trois degrés, qui fournissent un cadre approfondi pour l’exploration spirituelle, morale et philosophique. L’auteur, initié à la Grande Loge de France en 1990, s’appuie sur son expérience pour offrir une réflexion profonde sur les mystères maçonniques, de son premier jusqu’au trente-troisième degré.

Couverture 3D – La Tarente

Pascal Joudiou, actuellement le Grand Maître des Dépêches du Suprême Conseil de France (SCDF) pour le Rite Écossais Ancien et Accepté (R.E.A.A.), signe la préface. Un rôle crucial au sein de la juridiction pour le bon fonctionnement et la cohérence du SCDF, assurant que le R.E.A.A. continue d’être une voie de développement spirituel et moral pour ses membres.

Pascal Joudiou souligne que Pierre Vajda est un frère de la Grande Loge de France et du Suprême Conseil de France ayant gravi l’ensemble des degrés du R.E.A.A. Il témoigne de la connaissance parfaite de Pierre Vajda de l’esprit et du symbolisme du Rite. Il souligne que l’importance d’intégrer l’essence du Rite est mise en avant, allant au-delà de la simple communication des degrés. L’auteur partage ainsi un parcours personnel authentique, non représentatif nécessairement des institutions mais reflétant une compréhension profonde du symbolisme maçonnique. Dans ses écrits, la préfacier indique que diverses méthodes peuvent mener au même objectif initiatique, enrichissant ainsi la diversité des expériences au sein de l’Ordre.

L’ouvrage aborde la méditation comme un moyen essentiel de progression initiatique. La méditation, souvent négligée dans la vie moderne, est présentée comme une pratique permettant une compréhension plus fine et corporelle de la voie initiatique.

Pour lui, ce livre permet une meilleure compréhension de la voie maçonnique, en particulier du R.E.A.A., tant pour les profanes éclairés que pour les jeunes frères. Il s’adresse également aux frères plus anciens, leur offrant la possibilité de comparer leur parcours initiatique avec celui de Pierre Vajda. Il met en évidence les différentes approches de l’initiation, encourageant une étude approfondie des rites et symboles maçonniques comme vecteurs authentiques de la Tradition. Pascal Joudiou positionne ainsi l’ouvrage de Pierre Vajda comme un guide précieux et complet pour ceux qui cherchent à progresser sur leur chemin initiatique au sein du R.E.A.A.

L’ouvrage est structuré en neuf méditations centrées sur des concepts clés tels que la Lumière, le Grand Architecte de l’Univers, la Tradition, le Sacré, la Vertu, la Justice, l’Amour, l’action et la mort symbolique. Ces thèmes servent de fondement à la quête initiatique maçonnique, visant à approfondir la compréhension de la spiritualité et de la transformation personnelle.

Les concepts clés du R.E.A.A. sont essentiels pour comprendre la spiritualité maçonnique dans cette tradition. Chacun de ces thèmes est profondément enraciné dans la symbolique et les enseignements maçonniques, et ils offrent un cadre pour l’exploration spirituelle et éthique des initiés.

Explorons quelques concepts, à commencer par la lumière que l’auteur associe à la vérité, orthographié Vérité selon les circonstances. Et de débuter, afin de dissiper les malentendus par une définition puisée dans Le Petit Robert. Dans le contexte maçonnique, la lumière symbolise la connaissance, la sagesse et l’illumination spirituelle. La chercher est souvent associé à la quête de compréhension et de vérité, permettant aux initiés de dépasser l’ignorance et de voir au-delà des apparences matérielles.

Bernard de Clairvaux, Église Fontaine-les-Dijon – Source Wikipédia

Avec « Le Grand Architecte de l’Univers » (G.A.D.L.U.), la deuxième méditation commence par une épigraphe de Saint Bernard de Clairvaux (1090-1153), moine cistercien et l’un des personnages les plus influents de l’Église au XIIe siècle, connu pour sa théologie mystique et son rôle dans la fondation de nombreux monastères. Épigraphe titrée de De la Considération, cette série de lettres écrites – avant tout une réflexion sur les devoirs et la vie spirituelle du pape, et plus largement, de tout ecclésiastique – par Saint Bernard à son ancien disciple et ami, le Pape Eugène III. Ce texte est avant tout une réflexion sur les devoirs et la vie spirituelle du pape, et plus largement, de tout ecclésiastique.

Le G.A.D.L.U. désigne une entité suprême ou une force créatrice universelle. Il ne se réfère pas nécessairement à un dieu spécifique, mais plutôt à un principe divin qui sous-tend et structure l’univers. Cela permet aux maçons de diverses croyances religieuses de trouver un terrain d’entente spirituel.

La troisième méditation est consacrée à la Tradition, avec un ‘’T’’ majuscule. En langage maçonnique, elle renvoie aux enseignements, rituels et coutumes transmis à travers les générations. Elle est considérée comme une voie de transmission de la sagesse ancienne, essentielle à la perpétuation et à l’évolution continue de la franc-maçonnerie.

Le concept du sacré, avec un ‘’s’’’ minuscule, dans l’art royal, fait référence à ce qui est digne de respect et de vénération. Cela inclut les rites, les symboles, et les lieux de travail maçonniques qui sont traités avec révérence et qui servent à élever spirituellement les membres.

Pierre Vajda

La Vertu, associée aux termes engagement et sacrifice, est au cœur de la pratique maçonnique, englobant des qualités telles que l’intégrité, la tempérance, le courage, et la prudence. La cultivation de la vertu est vue comme essentielle pour le développement personnel de l’initié et pour son impact positif sur la société.

La Justice, au coeur de l’initiation, est accolée au mot si doux d’amour. Pour le maçon du R.E.A.A., la justice va au-delà de la légalité pour embrasser l’équité et la moralité. Cela implique souvent un engagement envers l’égalité et l’impartialité, ainsi que la responsabilité de défendre ces principes dans la vie quotidienne. Et l’amour maçonnique se réfère souvent à l’amour fraternel, qui est le principe d’harmonie et de solidarité parmi les maçons. Cela encourage les membres à se soutenir mutuellement et à étendre leur bienveillance au-delà de la loge.

L’action, septième méditation, est la manifestation concrète des principes et valeurs maçonniques. Cela implique de mettre en pratique les enseignements reçus, que ce soit à travers le service communautaire, l’engagement civique, ou le développement personnel.

L’avant dernière méditation – en maçonnerie, la méditation est une pratique spirituelle et introspective visant à approfondir la compréhension des symboles, des rituels et des enseignements maçonniques permettant aux maçons de se connecter de manière plus profonde à l’essence et à la signification de leur parcours initiatique – parle de « Morts symboliques et mort biologique ». Un concept représentant l’idée de renoncement à l’ego et aux passions basées, ce qui permet une renaissance spirituelle. La mort symbolique est souvent interprétée comme une étape nécessaire pour atteindre une véritable illumination et intégrer pleinement les enseignements maçonniques.

Ces concepts ne sont pas seulement théoriques ; ils sont intégrés dans les rituels et les pratiques maçonniques, formant un cadre cohérent qui guide les initiés dans leur parcours spirituel et éthique au sein du R.E.A.A.

Le livre ne se veut pas un guide des degrés maçonniques ni un exposé détaillé des rituels, mais plutôt une réflexion sur les leçons spirituelles et éthiques que l’on peut tirer de cette tradition séculaire. Il s’adresse tant aux non-initiés, curieux de comprendre les principes de la franc-maçonnerie, qu’aux maçons désirant approfondir leur propre parcours.

Pierre Vajda, avec sa double expertise en sciences économiques et son expérience dans la haute fonction publique, apporte une perspective unique à la compréhension de la spiritualité maçonnique. Son engagement dans le microcrédit montre également son inclination vers des applications pratiques de principes éthiques et spirituels, ce qui enrichit d’autant plus sa discussion sur l’engagement et l’action dans le cadre maçonnique.

Ce livre est susceptible d’intéresser non seulement les francs-maçons pratiquant le R.E.A.A. et les chercheurs en études maçonniques, mais aussi le public général intéressé par les questions de spiritualité et d’éthique. L’approche pédagogique de Pierre Vajda rend le texte accessible, offrant des solutions pertinentes sur comment les enseignements maçonniques peuvent être intégrés dans la vie quotidienne pour naviguer dans un monde en perte de repères où nombre de personnes éprouvent un sentiment général de désorientation et d’incertitude.

1re de couv., détail
Jean-Paul Agosti

Notons la très belle première de couverture « Pont, terre et ciel » de Jean-Paul Agosti. Né en 1948 à Paris, c’est un artiste peintre formé à l’École nationale supérieure des beaux-arts. Fils du galeriste Paul Facchetti, il a été influencé dès sa jeunesse par des figures comme Max Ernst et Alberto Giacometti, et a plus tard intégré les théories fractales de Mandelbrot dans son art. Agosti, reconnu pour ses œuvres arborescentes et ses collaborations en vitrail, expose aujourd’hui internationalement, notamment à la Galerie Guillaume à Paris et au Milwaukee Art Museum.

Cet enrichissant ouvrage invite à la réflexion sur les valeurs universelles et sur la manière dont elles peuvent être cultivées et exprimées à travers la tradition maçonnique. La perspective de Pierre Vajda, à la fois introspective et tournée vers le monde extérieur, propose une voie méditative pour comprendre et vivre l’initiation.

Méditations sur la spiritualité de l’Art royal dans la tradition du R.E.A.A.

Pierre Vajda – Édition de la Tarente, Coll. Fragments maçonniques, 2024, 100 pages, 16,00 € / ISBN 13 : 9782494823150

Disponible dans toutes les bonnes librairies de France et de Navarre. Achetez dans votre zone, chez votre libraire préféré, pour qu’il continue à vous conseiller, à vous inspirer, à vous faire rêver et, surtout, à animer votre quartier !  

4e de couverture

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du Compagnon de l’Union Compagnonnique des Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis (UC) Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire, membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France (IMF) et médiateur culturel au musée de la franc-maçonnerie (Musée de France), il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour plusieurs revues obédientielles dont « La Chaîne d’Union » du Grand Orient de France et « Chemins de traverse » de la Fédération française de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain ou encore « Le Compagnonnage » de l’UC. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en a été le commissaire général. En 2023, il est fait membre d'honneur des Imaginales Maçonniques & Ésotériques d'Épinal (IM&EE).

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES