mar 16 juillet 2024 - 22:07

Il y a tout juste un an, la Grande Loge FUTURA présentait le Rite FUTURA

Depuis son lancement, l’obédience a évolué aux côtés des nombreuses obédiences et des rites du paysage maçonnique français.

Faisons un bilan de fin de première année

Plutôt qu’un bilan chiffré, dressons un état des lieux. Après ces 12 premiers mois de fonctionnement. La Grande Loge FUTURA se veut constructive, ouverte et créative. La devise : “Bâtir, Construire, Créer.” Les travaux s’inspirent des valeurs de Liberté, Égalité, Fraternité, ainsi que de l’Idéal de Perfection et de la Loi Universelle. En un an, ils ont signé des accords avec 17 obédiences, dont certaines exercent une influence significative sur la maçonnerie nationale et internationale. À l’échelle mondiale, ils sont présents dans plusieurs pays dont le Liban, l’Équateur…

Ils étaient acceptés au sein de l’Union Maçonnique Mondiale (UMM) après seulement 9 mois d’existence. Cela témoigne de la qualité de l’enseignement et de l’esprit d’ouverture. Ils semblent régulièrement représentés lors de convents et d’assemblées générales de ce mois de juin.

Parlons maintenant : Initiations et Approches

En un an, les loges ont initié plusieurs dizaines de profanes. Les impétrants semblent rechercher autre chose que le religieux ou les dogmes. Ils ont trouvé cette alternative au sein de Futura, sans jugement envers les autres obédiences rajoutent-ils.

Leur attrait réside dans l’approche renouvelée, l’esprit d’ouverture et l’enseignement. Les membres sont issus de diverses obédiences françaises, et parfois des Hauts Grades (notamment les 18e et les aréopages). Ils pratiquent du 1er au 33e degré sans repasser par des associations chapitrales. La nouvelle méthode permet aux ateliers de travailler dès le 4e degré “ Maître de l’Arche ” jusqu’au 31e grade “ Maître de Lumière ”, pour bâtir une spiritualité au service de l’humanité. Le 32e grade, “ Maître Fédérateur ”, rassemble les Hommes, les Similitudes, les Différences et les Contraires.

Notez que les grades maçonniques sont symboliques et ne correspondent pas nécessairement à des positions hiérarchiques. Chaque obédience peut avoir sa propre interprétation.

Enfin, le 33ème et dernier grade, nommé “ Grand Gouverneur ”, atteint le sommet de la “ Gouvernance ”, mais avant d’y parvenir, il faut franchir plusieurs étapes essentielles :

  • Maître de Babel (6ème degré) : Enseigne le “ Paradoxe de l’Éloge de la Différence ”.
  • Maître Architecte (11ème degré) : Trace le plan, symbolisant la construction.
  • Bâtisseur de Kéops (12ème degré) : Explore la perfection et le secret.
  • Creator (22ème degré) : Crée pour l’humanité.

Futura dispense également tous les grades intermédiaires, dont la liste complète est proposée ci-après. Contrairement à certaines obédiences, Futura n’a pas de “ Suprême Conseil ”. Ils travaillent avec un “ Conseil des Sages ”, composé de “ 33 membres ”, tous “ 33ème Grands Gouverneurs ”, qui peuvent constituer le “ Conseil des Sages ”.

Concernant les loges, ils essaiment à travers le territoire avec des Ateliers à Nice, Perpignan, Salon de Provence, Toulouse, Bordeaux et Lille. À l’étranger, ils préparent des implantations au Congo Brazzaville, à Marrakech, à New-York et en Suède.

L’obédience accueille des membres masculins, féminins et mixtes. Dans ces temps difficiles, ils tiennent à souligner l’importance des métaux. Lors du lancement du rite, ils ont délibérément écarté cette notion. Ils proposent des capitations modestes, accessibles à tous, permettant aux jeunes étudiants de les rejoindre.

La société évolue et la maçonnerie aussi. L’approche, qualifiée de “ maçonnerie différente ”, s’inscrit dans l’esprit symbolique qui les anime. leur recherche dans le Cosmos et la Galaxie ouvre à de nouvelles perspectives, sans dogme. Cela a joué un rôle majeur dans le rassemblement qu’ils connaissent en cette première année.

Malgré les quelques détracteurs, ils prouvent que Futura perdure. Ils affirment que la Loi Universelle les guide, et sont heureux que leur locomotive ait accroché ses premiers wagons. Chaque wagon se remplit à son rythme, des Loges Bleues aux Grades dits Supérieurs.

Bonne deuxième année à Futura. (Site officiel)

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Erwan Le Bihan
Erwan Le Bihan
Né à Quimper, Erwan Le Bihan, louveteau, a reçu la lumière à l’âge de 18 ans. Il maçonne au Rite Français selon le Régulateur du Maçon « 1801 ». Féru d’histoire, il s’intéresse notamment à l’étude des symboles et des rituels maçonniques.

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES