jeu 25 juillet 2024 - 18:07

Le trésor caché des brocanteurs par notre frère Gilles Morel de Boissy d’Harcourt, dit Chichi

Pourquoi écrire un livre sur la brocante ? La brocante, c’est plus qu’un simple passe-temps ; c’est une passion qui fait rêver par son caractère désuet et intemporel, reliant passé et présent. Pour de nombreux Français, c’est une quête perpétuelle de trésors cachés et d’objets chargés d’histoire. Gilles Naja, avec son Guide pratique du brocanteur, nous invite à découvrir les mystères de cet univers fascinant.

Cet ouvrage nous offre donc un aperçu poétique et philosophique de la brocante, définie comme un espace de rêve, de souvenirs et de découvertes. Elle met en avant l’importance de cet art de chiner pour les Français, décrivant la brocante comme une quête de fortune et d’origine. Le texte évoque également l’auteur, Gilles Naja, peintre et collectionneur, et ses interactions avec le collectionneur Chichi. Le ton est à la fois nostalgique et passionné, invitant le lecteur à explorer les mystères de la brocante.

La préface de l’avocat spécialiste en droit artistique Jean-François Marchi – mais aussi romancier, poète, essayiste, auteur dramatique et chroniqueur au Journal de la Corse – raconte la rencontre entre Gilles Naja et le collectionneur Chichi. Elle met en avant la personnalité passionnée de Naja et son amour pour la brocante. Naja est décrit comme un collectionneur et artiste talentueux, naviguant entre diverses cultures et époques. La préface donne un aperçu de l’approche méthodique de Naja dans le monde de la brocante, soulignant sa capacité à transformer les objets en trésors de valeur.

L’introduction explique que le livre est le fruit de nombreuses conversations avec un maître de la brocante. Elle promet un voyage initiatique pour le lecteur, guidé par les expériences et les anecdotes de l’auteur. L’approche est à la fois éducative et divertissante, avec une touche de mystère et de passion.

Me Jean-François Marchi, le préfacier

Le premier chapitre « Le métier » traite de l’histoire personnelle de Naja, de son initiation à la brocante, et de ses quarante-cinq années d’expérience. Il aborde les leçons apprises, les pièges courants et la quintessence du métier. Les sous-chapitres offrent un regard approfondi sur le parcours d’un brocanteur de métier, de ses débuts jusqu’à sa maîtrise.

Dans « Une journée de chasse », nous assistons à une description détaillée d’une journée type pour un brocanteur, incluant les stratégies et les rituels du matin (les combats de l’aube) ainsi que les chansons et traditions qui accompagnent cette chasse. Ce chapitre capture l’essence de l’excitation et de la camaraderie qui caractérisent la brocante.

Puis, l’auteur, dont les propos sont recueillis par Éric Ledru, directeur de la maison d’édition SPM, se concentre sur l’aspect commercial de la brocante, décrivant le rôle des organisateurs, la mise en place du stand, et les interactions avec les clients. Il met en lumière les compétences nécessaires pour réussir la vente, de l’attirance des clients potentiels à la fidélisation des acheteurs réguliers.

Fin de la première partie, la seconde étant consacrée aux « Règles d’or du chineur ». Elle offre un guide des meilleures pratiques pour chiner efficacement. Elle couvre les astuces et les stratégies que Naja a développées au fil des années pour dénicher des trésors et éviter les pièges courants.

Enfin, la troisième et dernière partie traite de « La chasse au trésor : anecdotes vraies ». Elle traite une série d’anecdotes réelles illustrant les découvertes fascinantes de Naja. Chaque histoire est centrée sur un objet ou une œuvre spécifique, révélant les récits captivants derrière leur acquisition. Cette partie est riche en histoires de trouvailles étonnantes et en leçons pratiques pour les chineurs.

Chichi la brocante…

Nous avons trouvé trois points forts dans cet ouvrage. Tout d’abord, le style de Naja est vivant et engageant, rendant la lecture agréable et accessible. Puis ce pont établi entre différentes cultures, reflétant la diversité et la richesse de l’histoire de la brocante.

Enfin, les anecdotes personnelles ajoutent une dimension humaine et chaleureuse au guide.

Relevons, et la grande majorité de nos compatriotes l’a bien compris, qu’en ces temps difficiles, la brocante revêt une importance particulière. Elle représente non seulement une échappatoire agréable et un passe-temps passionnant, mais aussi une opportunité de faire des économies substantielles. Acheter des objets de seconde main permet de réduire les dépenses tout en obtenant des articles de qualité et souvent uniques.

De plus, la brocante s’inscrit parfaitement dans une démarche écologique. Le recyclage des vêtements, des meubles et d’autres objets permet de réduire notre empreinte carbone et de lutter contre le gaspillage. En réutilisant et en donnant une seconde vie aux objets, nous contribuons à une économie circulaire plus durable.

Le Guide pratique du brocanteur est bien plus qu’un simple manuel. Il est une invitation à plonger dans un monde riche en histoire et en émotion. Que vous soyez un novice curieux ou un brocanteur chevronné, ce livre offre des renseignements précieux et des conseils pratiques pour naviguer avec succès dans l’univers de la brocante. Publié par L’Harmattan, il est un compagnon idéal pour tous ceux qui souhaitent explorer et apprécier la beauté des objets anciens. Un cadeau parfait pour tous les passionnés de brocante, à offrir ou à s’offrir, particulièrement pertinent dans le contexte actuel où l’économie et l’écologie sont au cœur de nos préoccupations.

Nous ne pouvons passer sous silence la riche et vraiment très intéressante biographie de l’auteur.

Gilles Naja, quel bel homme… et quel frère !

Gilles Morel de Boissy d’Harcourt, dit Chichi – rebaptisé ainsi par sa grand-mère parce que chineur – , est fier de sa diversité. Il est Naja – peintre et collectionneur français reconnu pour son expertise –, originaire de Hongrie pour la partie maternelle, et aristocrate du Bourbonnais pour la partie paternelle. Il fit son apprentissage à la Grande Chaumière et s’intéressa très tôt aux peintres de l’École de Paris, presque tous juifs de Russie. Il représente depuis une quarantaine d’années une figure haute en couleur du paysage de la brocante. Féru d’histoire de l’art, cette encyclopédie parlante se double d’un artiste authentique.

Son livre reflète non seulement ses connaissances approfondies et son amour pour la brocante, mais aussi son désir de partager cette passion avec un plus large public, offrant des conseils pratiques et des récits inspirants pour tous les amateurs de chine. Bien évidemment, le moment venu, nous reviendrons sur le parcours de ce frère intéressant à plus d’un titre… Ainsi va le monde !

Et nous ne doutons que, pour notre cher compagnon de route Gilles, le meilleur de sa vie est encore à venir. Par ailleurs, fidèle à notre tradition, nous vous présentons son éditeur.

La maison SPM est fondée en 1970. La Société Polygraphique Mang a développé dans un premier temps des activités d’imprimeur, puis d’éditeur.

Éric Ledru – Source Babelio

Spécialisée en histoire, elle rassemble plusieurs collections : Kronos, Lettrage, Géopolitique du XXIe siècle, collection de l’Institut Napoléon, Inédits russes. Fondée sur des critères scientifiques rigoureux, sa lisibilité commerciale s’est largement accrue depuis son entrée dans le groupe L’Harmattan en 2010.

Éric Ledru, son directeur, s’est entouré d’une équipe de directeurs de collection et d’auteurs qui font vivre la recherche historique sans esprit de caste mais aussi sans concession aux effets de mode.

Guide pratique du brocanteurPropos recueillis et texte établi par Éric Ledru

Gilles NajaÉdition SPM, 2018, 162 pages, 17,50 € – Format Kindle 12,99 €

En vente chez l’éditeur ou sur les grands sites marchands

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du Compagnon de l’Union Compagnonnique des Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis (UC) Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire, membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France (IMF) et médiateur culturel au musée de la franc-maçonnerie (Musée de France), il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour plusieurs revues obédientielles dont « La Chaîne d’Union » du Grand Orient de France et « Chemins de traverse » de la Fédération française de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain ou encore « Le Compagnonnage » de l’UC. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en a été le commissaire général. En 2023, il est fait membre d'honneur des Imaginales Maçonniques & Ésotériques d'Épinal (IM&EE).

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES