mer 17 juillet 2024 - 15:07

De la politique à la réflexion

Ce que nous vivons actuellement en France interroge. En qualité de franc-maçon, naturellement je cherche à comprendre.

Que voit-on ?

L’expression politique d’un mécontentement social : Le score du Rassemblement National, parti d’extrême droit dénote un réel mécontentement social qui concerne tous les secteurs sociologiques de la société française en métropole et hors métropole !

L’expression décomplexée d’une xénophobie : Alors que le rejet de l’étranger est interdit par la constitution et par l’église catholique, plusieurs partis politiques d’extrême droite s’en réclament sans que cela soit puni par la loi et sans que les évêques s’en offusquent ! C’est un sujet de discussion très répandu comme un cataclysme que l’on subit sans en connaître la cause.

L’expression de l’antisémitisme sous couvert d’antisionisme : C’est la conséquence de la guerre que mène Israël contre le Hamas palestinien, avec une assimilation religieuse qui aboutit à une agressivité envers la religion juive par une minorité de musulmans et par plusieurs mouvements politiques d’extrême gauche.

Un dénigrement des politiciens qui sont vécus comme des technocrates incapables de résoudre les problèmes des Français. L’exemple le plus typique est celui du Président de la République, qui fut assimilé à une hyper intelligence lorsqu’il fut élu en 2017 et qui aujourd’hui souffre d’un rejet. Ce dénigrement des politiciens profite aux partis extrémistes dit anti-système.

L’augmentation du secteur informel et de l’insécurité qui l’accompagne : toute une activité économique et sociale se développe dans l’obscurité du non-droit et manifestement cela marche car l’état se révèle incapable de la contrôler. Cela concerne bien sûr l’activité mafieuse mais pas que ! Et bien sûr si cela se développe, cela veut dire que c’est rentable !

Un fonctionnement des services publics qui ne répond plus aux attentes des usagers ! De l’accès difficile avec la complexité du numérique aux regards méfiants, sans parler du formalisme réglementaire, de la santé à l’éducation, tout semble plus difficile.

Et puis il y a aussi cette inquiétude prégnante sur les changements climatiques qui semblent devenir de plus en plus effrayants.

Orage
Orage

Enfin, pour comble, l’incapacité à exprimer une authenticité ! Que cela soit dans les médias, ou dans les discours, tout sonne faux : ce sont l’auto satisfaction, les jeux de rôles, les arguments dilatoires, la mauvaise foi !

Et puis cette obligation de vivre au rythme d’une consommation inflationniste source de profits car au final consommer c’est permettre à d’autres de faire fortune !

Au total la France, qui s’honore d’être le pays des droits de l’homme, voit les français sur le point de donner les rênes de notre pays à des responsables xénophobes anti-républicains ! La honte en somme !

Et tout cela comme la conséquence d’un mal être qui n’a pas été pris en compte par les élus dont s’était la fonction collective. Le chacun pour soi les a conduits au rejet de l’autre !

L’élément qui m’apparaît le plus important dans la causalité de cette dérive me semble être l’incapacité à accompagner l’existence des communautés françaises d’origine étrangère.

Espion en noir
Espion en noir avec son chapeau et ses lunettes noires

L’immigration a permis aux industries françaises de bénéficier d’une main d’œuvre indispensable à son activité. Mais personne n’a expliqué aux autres français qu’il fallait apprendre à vivre avec eux, qu’il fallait accepter leurs coutumes. Faire croire que les étrangers n’ont pas leur place en France est un mensonge et les politiciens qui propagent cette hérésie sont irresponsables. Mais aucun responsable politique n’a imaginé l’accompagnement nécessaire pour permettre une intégration dans la paix et l’harmonie. Aujourd’hui le comble n’est-il pas de voir des partis politiques se spécialiser dans un clientélisme pour ou anti étrangers ?

Et la société civile se tait et semble sidérée !

Et les religions voient leurs ouailles dériver dans la haine sans pouvoir les en empêcher !

Pauvres français !

On peut comprendre que le découragement devant la survenue de l’inéluctable domine les pensées : A quoi bon ! Ils l’ont voulu, ils l’auront !

Personnellement je ne m’y résous pas !

En qualité de franc-maçons, nous avons dans notre ADN la culture du compromis, de la conciliation et de la recherche de l’entente. N’est-ce pas dans le contexte de la guerre civile en Angleterre au XVIIème siècle que les loges sont apparues et ont participé au retour de la Paix civile ?

Freemasons' Hall de Londres, Grande Loge Unie d’Angleterre, Londres
Freemasons’ Hall de Londres, Grande Loge Unie d’Angleterre, Londres

Aujourd’hui, il faut avant tout comprendre car le phénomène n’est pas spécifiquement français ; l’Europe entière est concernée.

Tout se passe comme si nous vivions dans une période charnière de la société européenne ; le vieillissement démographique, le besoin de main d’œuvre, l’immigration, dans le contexte de nombreux foyers de guerre à travers le monde et en particulier en Afrique et au Moyen-Orient, sans parler de l’impact du réchauffement climatique et de l’agressivité économique du capitalisme d’état chinois, a profondément bouleversé la vie « tranquille » des Européens, jouissant de multiples avantages sociaux et convaincus d’être au-dessus de tout.

Il faut expliquer aux français que l’Europe ne peut garder sa qualité de vie que si nous savons partager avec une population d’origine étrangère.

Comment mettre en place ce vivre ensemble indispensable à une harmonie sociale ?

La démarche maçonnique n’est pas une démarche d’invective, de condamnation tous azimuts ; c’est une démarche d’explication, d’écoute avec le désir de convaincre celles et ceux qui se sont écartés du chemin de la raison.

L’autorité morale que confère la sagesse maçonnique constitue notre crédibilité. Encore faut-il être capable de l’acquérir !

C’est naturellement le rôle de nos dignitaires, mais aussi la fonction de nos officiers, de rassembler la communauté maçonnique pour qu’elle puisse peser pour un solutionnement des problèmes de la société française.

La Vérité nous oblige de constater que la société maçonnique ne se porte pas très bien : que de querelles, que d’invectives, que de désirs de petits pouvoirs ! Tout cela pourquoi ? La médiocrité semble prévaloir sur nos devoirs. Au point que ce qui se passe dans la société se répand dans les loges. Le Front National y fait des adeptes ; le fait religieux impose des compromissions ; les anciens combattants rêvent de reprendre les armes profanes !

Comment s’étonner du découragement qui contamine de nombreuses sœurs et frères ?

En sommes-nous réduits à nous entretuer nous aussi ?

Espérons, malgré tout, que, de nos colonnes, émergent des sœurs et des frères qui, avec conscience, sauront relever le défi de ce vivre ensemble qui a tant de mal à exister.

11 Commentaires

    • C’est un moment difficile que nous vivons actuellement ! Heureusement que cette espérance nous aide à le supporter ! Fraternité – Alain

    • Merci chère Sophie pour ton commentaire. C’est une question difficile que tu poses. En qualité de puissance morale la franc-maçonnerie n’a pas la prétention d’intervenir dans le champ politique. C’est la difficile problématique des obédiences qui n(arrive pas à trouver la bonne méthode pour faire passer des convictions. Comme toujours en matière de communication, le message n’est audible que si l’émetteur est crédible. Or aucun franc-maçon ou aucune franc-maçonne francophone n’a à ce jour une autorité morale reconnue et respectée. Cela ne veut pas dire que certains d’entre nous ne l’ont pas mais simplement qu’ils-elles ne sont pas reconnus à ce titre. Il me semble que les obédiences maçonniques pourraient s’entendre pour créer une instance uniquement préoccupée d’éthique et qui regrouperaient une dizaine de personnalités ayant les compétences philosophiques et éthiques pour être une sorte de boussole capable pour des grands sujets de société de donner un point de vue maçonnique “autorisé”. Peut-être que cela permettrait d’être entendu !

  1. merci Alain de nous redonner de l’espoir et même de l’espérance pour l’avenir… c’est certainement une des choses qui manque le plus….
    bien F.
    Ida

    • Merci chère Ida pour ton commentaire. Tu sais mieux que moi que l’action peut être une tentation pour corriger ce qui peut paraître une injustice ! La réflexion permet de comprendre que la seule action qui ait une possibilité de transformer le monde c’est le regard que l’on est capable de lui porter ! Soyons nombreux à l’avoir !

  2. Ce qui me pose à cette question. Est ce s’il faut attendre le Chao? pour que tout ce beau monde qui ne pense qu’à leur bénéfices sur un peuple anéanti et ce beau monde qui profitait de l’aneantissement du peuple décide pour que le Chao ne les touchent, se mettent à alerter des lors qu’ils auront à perdre leur petit pouvoir face à un peuple qui dit stop.

    • La place que nous occupons dans la société est avant tout un lieu de réflexion ; d’autres places existent où l’action peut se dérouler ! Dans notre situation , notre parole peut permettre à d’autres de comprendre et de corriger leurs trajectoires ! C’est à mon humble avis ce que l’on peut attendre de nous !

  3. Créer une instance interobediencielle chargée d’éthique et qui pourrait dans le calme servir humblement de boussole en ces temps où la raison s’éclipse me parait une excellente idée ……Mais comment faire ?
    Merci pour cette prise de parole .

    • Comment faire ? dîtes-vous MTCF ! Tout d’abord, imaginons que nos GM n’aient comme priorité que de valoriser l’idéal maçonnique et montrer à l’Humanité que nous possédons une méthode de travail qui est destinée à créer l’Harmonie et la Paix ! Il suffirait alors que chacun-e d’eux et d’elles nomme une personne qui a toutes les qualités humaines pour personnaliser la Sagesse ; on arriverait ainsi facilement à créer un groupe mixte et paritaire anonyme sans conflits d’intérêts de quelque nature que ce soit nommé à vie pour observer la vie sur notre planète et donner de temps en temps leur sentiment sur les problèmes d’éthique qui pourraient se poser. C’est mon sentiment et il n’a pas la prétention d’être infaillible ! D’autres approches pourraient être présentées ! Fraternité !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Alain Bréant
Alain Bréant
Médecin généraliste, orientation homéopathie acupuncture initié en 1979 dans la loge "La Voie Initiatique Universelle", à l'orient d'Orléans, du GODF Actuellement membre de la RL "Blaise Diagne" à l'orient de Dakar - GODF Auteur sous le pseudonyme de Matéo Simoita de : - "L'idéal maçonnique revisité - 1717- 2017" - Editions de l'oiseau - 2017 - "La loge maçonnique" - avec la participation de YaKaYaKa, dessinateur - Editions Hermésia - 2018 - "Emotions maçonniques " - Poèmes maçonniques à l'aune du Yi King - Editions Edilivre - 2021

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES