dim 16 juin 2024 - 15:06

11/06/24 : Les Hauts Grades du Rite Français du GODF débattent des “Extrêmes droites”

D’ordinaire, 450.fm s’abstient de diffuser des annonces relatives aux tenues. Néanmoins, eu égard aux circonstances exceptionnelles et à la pertinence cruciale du sujet « Extrêmes droites », nous avons décidé de déroger à cette règle. Nous souhaitons ainsi porter à votre attention cette conférence d’une importance particulière.

Toutefois, il convient de noter que cet événement demeure strictement réservé aux membres des Hauts Grades du Rite Français du Grand Chapitre Général du GODF.

Les intervenants à l’Assemblée du Ve Ordre du Rite Français du GODF

Jean-Francis Dauriac est titulaire d’un DESS en Intelligence Économique. Il a été initié à 24 ans au Grand Orient de France et en a été un de ses plus jeunes Vénérables Maîtres. Avec des Frères de sa première Loge, il crée une boutique d’écrivain public dans la quartier de la Goutte d’Or à Paris, puis remet sous l’égide du Grand Orient de France un projet de nouvelle Déclaration des Droits de l’Homme au Président de l’Assemblée Nationale de l’époque, Laurent Fabius.

Jean-Francis Dauriac

Cofondateur de la Loge Demain avec le Grand Maître Roger Leray, il crée après sa disparition la loge Roger Leray et en a été deux fois vénérable maître (2006-2009 et 2013-2016). Longtemps responsable politique du MRG (Ex. PRG) il en a été de 1980 à 1992 Secrétaire National, Secrétaire Général, puis Vice-Président, avant d’en démissionner en étant le principal opposant à Bernard Tapie. Il a créé et dirigé pendant près de vingt ans (1988-2008) un think tank, l’Observatoire de la Démocratie, dans lequel se rencontraient régulièrement les principaux dirigeants politiques de droite et de gauche, des intellectuels, hauts fonctionnaires et journalistes. Membre de plusieurs cabinets ministériels dans le Gouvernement de Michel Rocard (1988-1993), il est nommé Directeur de CROUS (1993-2003).

Durant cette période, il est l’auteur du rapport Dauriac au Ministre de l’Éducation Nationale Claude Allègre (2000), appelant à la création d’un revenu étudiant et proposant la mise en place d’une politique de la jeunesse à partir des dispositifs d’aide aux étudiants. Il crée avec l’UNEF et SOS Racisme un Festival contre le Racisme dans toutes les Universités françaises et européennes (1994-2002). Reconverti dans le privé, il dirige actuellement plusieurs sociétés immobilières spécialisées dans le logement des jeunes et des étudiants. C’est sous sa direction que sont composés les Cahiers de Francs-Maçons.

Bruno Fuligni, en 2015

Bruno Fuligni, né le 21 mai 1968, est un écrivain et historien français reconnu pour ses travaux sur l’histoire politique et policière de la France. Diplômé de Sciences Po, il a occupé des postes de haut fonctionnaire et a été responsable de la Mission éditoriale de l’Assemblée nationale. Fuligni est également maître de conférences à Sciences Po et auteur de nombreux ouvrages explorant des sujets variés, allant des monarchies privées aux secrets de la police, en passant par des études sur les candidats insolites et les utopies politiques.

Parmi ses œuvres notables figurent Dans les archives secrètes de la police, Les quinze mille députés d’hier et d’aujourd’hui, et Mata Hari. Les vies insolentes de l’agent H 21. Il a aussi participé à la production de documentaires et téléfilms, enrichissant ainsi le paysage culturel français par ses contributions variées.

Renaud Dély, par Claude Truong-Ngoc, juin 2013

Renaud Dély, né le 3 mai 1969 à Beauvais dans l’Oise, est un journaliste et écrivain français spécialisé en politique. Passionné de sport, d’histoire et de politique depuis son enfance, il a finalement choisi le journalisme. Diplômé en histoire contemporaine et du Centre de Formation des Journalistes (CFJ) en 1993, il a débuté sa carrière à “Libération” en 1994, où il a gravi les échelons jusqu’à devenir rédacteur en chef adjoint.

Renaud Dély a également travaillé pour Le Parisien et Marianne, et a été rédacteur en chef de la matinale de France Inter. En septembre 2018, il a rejoint France Info, remplaçant Jean-Michel Aphatie. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages politiques et a participé à divers documentaires et émissions télévisées, comme « 28 minutes » sur Arte.

Infos pratiques : Mardi 11 juin 2024, à 19h30 (Accueil dès 16h30)

GODF – Temple 16/Inscription obligatoire

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du Compagnon de l’Union Compagnonnique des Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis (UC) Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire, membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France (IMF) et médiateur culturel au musée de la franc-maçonnerie (Musée de France), il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour plusieurs revues obédientielles dont « La Chaîne d’Union » du Grand Orient de France et « Perspectives » de la Fédération française de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain ou encore « Le Compagnonnage » de l’UC. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en a été le commissaire général. En 2023, il est fait membre d'honneur des Imaginales Maçonniques & Ésotériques d'Épinal (IM&EE).

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES