jeu 25 juillet 2024 - 17:07

Plongez dans les racines de l’olympisme : Découvrez l’histoire cachée des jeux modernes

À l’approche imminente des Jeux Olympiques, alors que l’excitation monte et que le monde entier se prépare à célébrer l’excellence sportive, il nous semble d’une importance capitale de revisiter l’histoire fascinante et profondément humaine des Jeux Olympiques. Cet ouvrage remarquable, fruit d’une collaboration entre le Musée du Louvre et les Éditions Hazan, nous offre une occasion unique de plonger dans les racines de cet événement mondial.

À travers ses pages richement illustrées et soigneusement documentées, le livre nous guide à travers le temps, retraçant les origines antiques des Jeux Olympiques et leur réinvention moderne. Il nous dévoile les récits méconnus, les anecdotes savoureuses et les moments de grandeur qui ont façonné l’olympisme tel que nous le connaissons aujourd’hui.

Christina Mitsopoulou

Chaque chapitre est une invitation à explorer les multiples facettes de cet héritage, mêlant des découvertes archéologiques inédites à une analyse approfondie des enjeux politiques et sociaux qui ont marqué les différentes éditions des Jeux. Ce voyage dans le temps, magnifiquement orchestré par Christina Mitsopoulou, enseignante à l’université de Thessalie, chercheure associée à l’École française d’Athènes et co-commissaire de l’exposition,

Alexandre Farnoux
Violaine-Jeammet

Alexandre Farnoux, historien helléniste, et Violaine Jeammet, conservatrice en chef du Patrimoine au département des Antiquités grecques, étrusques et romaines du Musée du Louvre et membre de l’équipe CNRS Halma – UMR-8164 (CNRS, univ. Lille, MC), nous rappelle que les Jeux Olympiques sont bien plus qu’une simple compétition sportive. Ils sont le reflet de l’évolution des sociétés, des aspirations humaines et des valeurs universelles de paix et de fraternité.

Alors que nous nous apprêtons à vivre une nouvelle édition des Jeux à Paris, ville symbole de l’olympisme moderne, ce livre apparaît comme un indispensable compagnon. Il nous permet de mesurer la portée historique de cet événement et d’apprécier pleinement le chemin parcouru depuis les premières compétitions de l’Antiquité jusqu’aux grands rendez-vous sportifs d’aujourd’hui.

En parcourant cet ouvrage, nous comprenons mieux comment les Jeux Olympiques, à travers les âges, ont su captiver les cœurs et les esprits, devenant une véritable célébration de l’humanité dans toute sa diversité. Ce livre est un hommage vibrant à cette tradition millénaire et un guide éclairé pour tous ceux qui souhaitent en saisir les nuances et les subtilités.

Le catalogue officiel de l’exposition au Louvre revient sur le contexte politique et les enjeux de la création de l’olympisme moderne. Grâce à des archives inédites du fonds de l’artiste Émile Gilliéron et au réexamen d’œuvres emblématiques, cet ouvrage analyse la fabrication de la première iconographie olympique. Il explore comment l’olympisme moderne se base sur une combinaison orientée des sources antiques, rendant cette réinvention à la fois une illusion collective et efficace.

Dans cet ouvrage exceptionnel, nous avons l’opportunité unique de bénéficier de trois préfaces distinctes, chacune apportant une perspective riche et variée. Ces introductions, rédigées par des figures éminentes de leurs domaines respectifs, offrent un éclairage précieux sur les multiples facettes de l’olympisme moderne et antique.

Véronique Chankowski

Véronique Chankowski, directrice de l’École française d’Athènes, explore la profonde collaboration franco-grecque et l’influence durable de la Grèce antique. Naoya Kinoshita, président de Kinoshita Group, met en lumière l’intégration des arts dans l’esprit olympique et le soutien continu aux initiatives culturelles et sportives. Nicolas Namias et Stéphanie Paix, du Groupe BPCE, soulignent l’engagement et le soutien aux Jeux Olympiques et Paralympiques, ainsi que la fusion entre art et sport. Ces préfaces enrichissent notre compréhension de l’olympisme et de son évolution, préparant le lecteur à une exploration approfondie de cette fascinante histoire. Revenons sur chacune d’elle.

École française d’Athènes, EFA

Véronique Chankowski souligne la collaboration fructueuse entre l’École française d’Athènes, et le musée du Louvre. Elle évoque l’inspiration et la vitalité issues de cette coopération, enracinée depuis la fondation de l’École en 1846. La Grèce antique, avec ses avancées archéologiques, continue d’influencer la compréhension de notre passé et de nos sociétés contemporaines. L’exposition sur l’olympisme met en lumière la transmission de l’art et de la connaissance, perpétuant une amitié franco-grecque. Les fouilles archéologiques et les études modernes enrichissent cette exposition, offrant une analyse profonde des sociétés anciennes et récentes.

Naoya Kinoshita

Naoya Kinoshita, Président de Kinoshita Group, exprime l’honneur de soutenir l’exposition “L’Olympisme”. Il rappelle que l’olympisme, alliant le sport à la culture et à l’éducation, est un principe fondamental de la Charte olympique. Depuis les premiers Jeux Olympiques modernes, les arts ont toujours été associés aux compétitions, une tradition qui se poursuit aujourd’hui avec des expositions et des olympiades culturelles. Kinoshita Group, en tant que “Total Lifestyle Company”, soutient les initiatives culturelles et sportives à travers le monde, contribuant à la transmission de ces valeurs aux générations futures.

Nicolas Namias, Président du directoire de BPCE
Stéphanie Paix, directeur général de Natixis

Nicolas Namias et Stéphanie Paix expriment leur satisfaction de soutenir l’exposition, qui met en lumière l’histoire de la fusion entre l’art et le sport. Ils soulignent l’engagement du Groupe BPCE dans le soutien aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, en renforçant leur mission d’accompagnement des athlètes et des projets sportifs. Le groupe aspire à être un acteur de référence dans le soutien financier et logistique des initiatives sportives et culturelles. En contribuant à cette exposition, ils souhaitent révéler les liens historiques entre le sport et la culture, enrichissant ainsi l’expérience des visiteurs.

Le catalogue explore la naissance de l’olympisme moderne à travers l’analyse de sources antiques et modernes. Paris, capitale olympique en 1900, 1924, et 2024, est mise en avant comme le berceau de l’idée olympique moderne en 1894. Le livre aborde également les manipulations des sources antiques qui ont influencé la perception de l’olympisme, menant parfois à des dérives et des stéréotypes nationaux et internationaux.

Drapeau olympique – Ville close de Concarneau, Finistère

Nous souhaitons revenir plus particulièrement, dans la première partie intitulée « cadres et acteurs », sur le chapitre « Anneaux olympiques et couronnes de vainqueurs antiques » que nous devons à la plume érudite du professeur d’archéologie et d’histoire de l’art grec Alexandre Farnoux qui a déjà commis, déjà chez Hazan, Quand les Grecs anciens faisaient du sport. Il ausculte l’évolution des symboles olympiques, en particulier les anneaux olympiques et les couronnes de vainqueurs. Il examine comment ces symboles ont traversé les âges, depuis leur origine dans les jeux antiques jusqu’à leur adoption et leur adaptation dans les Jeux Olympiques modernes. Alexandre Farnoux analyse la signification des couronnes de laurier et d’olivier, autrefois décernées aux champions, et comment elles représentaient non seulement la victoire sportive mais aussi l’honneur et la gloire. En parallèle, il retrace l’histoire des anneaux olympiques, conçus par Pierre de Coubertin, pour incarner l’unité et la fraternité des nations participant aux Jeux modernes. Ces symboles, ancrés dans une riche tradition historique, continuent de transmettre des valeurs universelles de paix et d’amitié.

Épreuves d’athlétisme au Stade olympique Yves du Manoir, Colombes

Puis Patrick Clastres, avec son « Internationalisme sportif, pacifisme libéral et philhellénisme : La genèse de l’idée olympique chez Pierre de Coubertin entre 1884 et 1894 », plonge dans la pensée et les motivations de Pierre de Coubertin, le père des Jeux Olympiques modernes. Entre 1884 et 1894, Pierre de Coubertin développe son idée d’une renaissance olympique, influencée par plusieurs courants intellectuels et culturels de son époque. Patrick Clastres décrit comment l’internationalisme sportif de Pierre de Coubertin visait à promouvoir la paix et la compréhension mutuelle entre les nations, par le biais de la compétition sportive. Le pacifisme libéral de Pierre de Coubertin, marqué par un désir de prévenir les conflits et de favoriser la diplomatie, trouve un écho dans ses efforts pour instaurer les Jeux Olympiques comme un événement mondial. Enfin, le philhellénisme de Pierre de Coubertin, une admiration pour la Grèce antique et ses idéaux, le pousse à ressusciter les Jeux Olympiques, en intégrant les valeurs éducatives et culturelles de l’Antiquité dans un cadre moderne. Patrick Clastres montre comment ces influences ont convergé pour donner naissance à un mouvement olympique global, porteur d’un message de paix et de fraternité.

Le livre se distingue par la qualité exceptionnelle de ses illustrations, qui captivent et enrichissent l’expérience de lecture. En outre, il propose des annexes d’une rare richesse, composées de divers documents précieux. Parmi ces annexes, on trouve des ouvrages de référence, des articles savamment rédigés, et des archives historiques fascinantes. Ces éléments ajoutent une profondeur et une dimension supplémentaire à ce livre, faisant de lui une ressource incontournable pour tous les passionnés d’histoire et de culture olympique.

8e édition des JO, Stade Yves du Manoir, Colombes (44 délégations ; 3089 athlètes ; 45 000 spectateurs)

Cet ouvrage essentiel pour comprendre l’évolution et la signification des Jeux Olympiques modernes. Par son approche unique et ses sources inédites, ce catalogue s’adresse à un large public, des amateurs d’histoire et de culture aux passionnés de sport. Cette coédition entre le Musée du Louvre et les Éditions Hazan offre une perspective enrichissante sur l’intersection entre l’art, le sport, et l’histoire.

Et si nous pouvions porter un regard maçonnique sur L’Olympisme-Une invention moderne, un héritage antique, nous nous concentrerions sur les valeurs universelles et humanistes partagées par la franc-maçonnerie et l’esprit olympique. Effectivement, le livre peut être analysé sous un prisme maçonnique, car il reflète des idéaux qui résonnent profondément avec les principes de la franc-maçonnerie. Tout d’abord, l’esprit de l’olympisme, avec son insistance sur la fraternité entre les peuples, l’excellence personnelle, et le respect mutuel, s’aligne étroitement avec les valeurs maçonniques de fraternité, de quête de perfection, et de tolérance.

Le rugby à XV apparaît pour la quatrième fois au programme lors des JO d’été de 1924 de Paris

En outre, l’idée d’une « invention moderne » qui puise dans un « héritage antique » est en elle-même très maçonnique. La franc-maçonnerie, bien qu’ancrée dans des rituels et des symboles anciens, évolue constamment pour rester pertinente dans le monde moderne. Elle cherche à adapter les enseignements anciens aux défis contemporains, tout en honorant leurs origines.

Ainsi, l’olympisme, tel qu’il est présenté dans cet ouvrage, peut être vu comme un miroir des aspirations maçonniques : une célébration de l’héritage du passé, enrichie par une vision progressiste de l’avenir, où l’effort individuel et la coopération collective sont en harmonie pour le bien de l’humanité.

Toute comme l’olympisme et ses valeurs, la franc-maçonnerie valorise la transmission de connaissances et de traditions, en encourageant ses membres à s’engager dans une quête perpétuelle de la vérité et de la sagesse.

N.B. : Les photos de cet article proviennent des réseaux sociaux et ne sont pas tirées de l’ouvrage.

L’Olympisme-Une invention moderne, un héritage antique

Christina Mitsopoulou, Alexandre Farnoux et Violaine Jeannet (dir.)

Hazan/Musée du Louvre, 2024, 336 pages, 45 €

4e de couv.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du Compagnon de l’Union Compagnonnique des Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis (UC) Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire, membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France (IMF) et médiateur culturel au musée de la franc-maçonnerie (Musée de France), il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour plusieurs revues obédientielles dont « La Chaîne d’Union » du Grand Orient de France et « Chemins de traverse » de la Fédération française de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain ou encore « Le Compagnonnage » de l’UC. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en a été le commissaire général. En 2023, il est fait membre d'honneur des Imaginales Maçonniques & Ésotériques d'Épinal (IM&EE).

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES