jeu 25 juillet 2024 - 18:07

Roger Dachez : Les rituels, à quoi ça sert ?

Le rituel maçonnique peut  être abordé selon une triple perspective, à la fois anthropologique, historique et symbolique. Le processus initiatique, qu’emblématise et opère le rituel, est-il un invariant anthropologique ? Quels rapports le rituel entretient-il avec le « monde imaginal » selon Henri Corbin, ou celui des « archétypes » selon Jung ?

Quelles furent les sources spécifiques du rituel maçonnique, né en Europe dans le courant du XVIIe siècle – et que nous suggèrent-elles ? En quoi réside l’éventuelle spécificité du rituel maçonnique par rapport à d’autres – magiques ou religieux par exemple ? Enfin, comment vivre un rituel traditionnel dans un monde sécularisé ?

Roger Dachez a été initié à la Grande Loge de France  en 1980- Il est depuis 1985 membre de la Loge Nationale Française (LNF) dont il fut président du conseil national de 1992 à 1997. Il est également président de l’Institut Maçonnique de France fondé en 2002. Depuis le 21 avril 2018, il est le grand maître des Loges nationales françaises unies. Roger Dachez est aussi membre du comité scientifique du Musée de la Franc-Maçonnerie à Paris. Parallèlement, il dirige la revue d’études maçonniques : Renaissance Traditionnelle

1 COMMENTAIRE

  1. Un rituel, à quoi ça sert ? En fait, un rituel ça sert à FORMATER UN GROUPE HUMAIN pour créer entre eux une certaine forme de FRATERNITE , d’APPARTENANCE. En FM , ce sont les ANGLAIS qui ont utilisé la formule en premier , associée en cela à l’ART DE LA MEMOIRE s’appuyant quant à lui sur un TABLEAU DE LOGE. Ce procédé est toujours utilisé en Angleterre puisque lors des tenues on ne fait QUE DU RITUEL et ce AVEC UNE TRES GRANDE RIGUEUR.
    Il n’y a pas de planche au cours des tenues. Pour échanger, on ferme les travaux et l’on se tient “à portée de voix” pour les re ouvrir tout aussi rapidement quant il le faut. Ainsi formatés au préalable les échanges entre frères sont beaucoup plus “pacifiés” .
    Cette formule existait probablement aussi en France autrefois car à la lecture de certains livres anciens d’Architecture on se pose la question de savoir ce qu’ils pouvaient bien faire en loge !. Il n’est pas exclus d’ailleurs qu’il ne faille pas revenir à une telle formule un jour car depuis un certain temps maintenant les planches exposées en loges deviennent d’un qualité surprenante, signe d’une utilisation (inavouée) de l’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE.
    Signalons enfin que pour qu’un rituel soit efficace, il faut y adhérer, SE LAISSER PRENDRE. sinon il se réduit à du FOKLORE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

jissey
jissey
Jacques Carletto est journaliste, Conseil en Communication et Directeur de Collection ésotérique aux Editions Dervy - LES OUTILS MACONNIQUES DU XXI e siècle – la collection qui pose des questions- ( 40 ouvrages parus) au Groupe TREDANIEL. il interviewe en vidéo chaque semaine des auteurs ayant publié des ouvrages de spiritualité et développement personnel. Ses vidéos se retrouvent sur le site maçonnique européen N° 1 (500 à 1200 lecteurs uniques/jour) et sont visitées entre 3K et 14 K lecteurs par semaine Jacques Carletto a dirigé les publications IBM France pendant 10 ans – Conseil indépendant, il a contribué aux études de repositionnement de magazines en kiosque. Il a également enseigné les techniques du journalisme en licence et maitrise à la Sorbonne Nouvelle – Paris pendant 5 ans. Créateur de la méthode marketing ESM ( Entretiens Systé-Marketing) applicable aux situations de crise en entreprise il l’a également enseignée pendant 5 ans en MASTERS 1 & 2 à la Sorbonne Nouvelle -Paris NB/ Pour visiter son site gratuit d'interviews YOUTUBE => https://www.youtube.com>user>jissey92 ou contact:jissey@wanadoo.fr

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES