mer 19 juin 2024 - 18:06

Message du Grand Maître de la Grande Loge d’Espagne

La charité est l’un des piliers de la méthode maçonnique. La pratique de la philanthropie a toujours été une partie importante du travail des loges maçonniques et, dans leur tradition, elle était menée de manière secrète et anonyme. Les francs-maçons organisèrent des institutions pour le développement d’activités caritatives soutenues financièrement par les dons des Frères, tous enfants symboliques d’une veuve sans défense que les ouvriers des ateliers aident à faire avancer.

Je sais que nos Loges continuent de pratiquer ce noble art, traduisant l’effort personnel notable de chaque Frère en faveur des personnes dans le besoin, des banques alimentaires, des résidences pour personnes âgées, des Organisations Non Gouvernementales qui réalisent des projets à contenu social, etc.

Je dois maintenant vous informer d’une décision prise par le Conseil du Grand Recteur, liée aux actions caritatives de la Grande Loge d’Espagne – Grande Oriente Español.

Le Conseil du Grand Recteur a donné son accord à la relance de la Fondation Acacia, qui centralisera les tâches philanthropiques de la Grande Loge d’Espagne – Grande Oriente Español. Il s’agit d’une Fondation déjà existante, dont le Conseil d’Administration était composé d’anciens Maçons concernés de l’Ordre, mais qui était sans action depuis des années. Cette relance implique le renouvellement de son Conseil d’Administration, auquel participeront, entre autres, le Grand Trésorier, le Grand Hospitalier et le Grand Secrétaire de la Grande Loge d’Espagne – Grande Oriente Español, en plus des Grands Maîtres Provinciaux. La coordination du fonctionnement de la Fondation et de ses activités philanthropiques sera entre les excellentes mains de notre Frère José Luis Batista, dont l’expérience en tant que Président de la Croix-Rouge aux Îles Canaries est un gage de connaissance et de bonne compréhension.

Permettez-moi quelques brefs mots sur les résultats de notre dernière Assemblée extraordinaire tenue à Murcie le mois dernier, dont tous les membres de la Grande Loge d’Espagne – Grande Oriente Español ont déjà été informés par une lettre personnelle. Comme vous le savez tous, les propositions et les efforts visant à répondre aux besoins locaux de la Grande Loge d’Espagne dans toutes les provinces maçonniques sont déjà en cours. Les efforts de la Grande Commission du patrimoine ont été et sont louables, et je tiens ici à les remercier encore une fois. En plus d’exprimer mon admiration à tous les Frères qui continuent à travailler dans ce processus de changement de notre Institution : vous êtes tous formidables.

MRH Txema Oleaga Zalvidea, MRGM du GLE

3 Commentaires

  1. Tout à fait,
    La Fraternité nous incombe en tant que Maçon, de partager des moments ou des actes de solidarité envers nos F.’. Et nos S.’. mais aussi de répandre ses actions au niveau de nos communautés respectives.
    Ca commence d’abord avec le tronc de la veuve ou le tronc des aumônes.
    Je sais que beaucoup d’écoles, d’hôpitaux, de bourses ont bénéficie a des populations au conditions difficiles dans le monde particulièrement en Afrique, et je m’en felicite.
    Avec tout mes sentiments fraternels,
    Cheikh Abdoulaye Toure,

  2. Juste une question. Peut-on savoir pourquoi la franc-maçonnerie semble inexistante dans les pays hispanophones de l’Afrique, notamment, en Guinée Equatoriale. Je ne sais pas s’il y avait dans l’ancien Rio de Oro…
    Poluo 357

    • La Guinée Equatoriale est un pays très catholique. Ceci explique ;..peut-être cela.
      Alberto

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES