dim 16 juin 2024 - 14:06

Lettre ouverte de la Communauté du Village des Pruniers du Maître Zen Thích Nhất Hạnh

Le Bouddha, artisan de paix au cœur de la violence et des conflits de son époque, a dit que la haine ne peut pas répondre à la haine ; seuls l’amour et la compassion peuvent répondre à la haine.

C’est ce qu’il nommait une ‘vérité éternelle’, une loi éternelle.

Le conflit qui sévit au Moyen-Orient est une réponse à une histoire longue, complexe et troublée. Il est extrêmement douloureux de voir ce qui se passe là-bas, et en particulier pour les civils des deux côtés. Nous exhortons tous les combattants à mettre un terme immédiat aux meurtres et aux actes de violence. C’est difficile, mais il n’y a pas d’autre solution. Il ne peut y avoir de solution, ni de fin à la souffrance si les choses continuent de cette manière.

Thich Nhat Hanh
Le Moine Thich Nhat Hanh

Notre maître, le Vénérable Thích Nhất Hạnh, qui a vécu des décennies de guerre au Viêt-Nam et a consacré sa vie à la paix, a déclaré que l’homme n’est pas notre ennemi.

« Notre véritable ennemi est la haine, l’ignorance, la peur et la graine de violence qui se trouve profondément enracinée dans notre conscience ».

Selon la perspective bouddhiste, les guerres au Moyen-Orient, en Ukraine et au-delà sont une manifestation collective de la conscience humaine, de l’énergie collective destructrice qui existe au sein de l’humanité. Cette énergie destructrice est une cause fondamentale de la souffrance humaine.

Chacun.(e) de nous, en tant que membre de la famille humaine, a le devoir de reconnaître la souffrance en soi-même et de transformer ‘la graine de la violence’ en une réalité de paix.

Thich Nhat Hanh
Thich Nhat Hanh

Nous pouvons commencer par résoudre les conflits quotidiens : en nous-mêmes , au cœur de nos familles, dans nos relations avec nos amis, ou au sein de nos sociétés. Le monde entier doit s’entraîner à être pacifique. Vivre ensemble est toujours possible. Il est toujours possible de s’asseoir et de parler de réconciliation afin de parvenir à une solution. Ce dont nous avons besoin, c’est d’une communauté mondiale d’individus qui vivent dans cette conscience afin d’aborder les problèmes et crises du monde.

En ces temps difficiles, il est important de nous enraciner en nous-mêmes et de calmer nos émotions. Nous invitons tous nos amis israéliens, palestiniens, ukrainiens, et tous ceux qui souffrent dans les zones de conflits, à s’asseoir avec nous afin que, ensemble, nous puissions apaiser la colère et la haine, arrêter les actions nuisibles, ouvrir nos cœurs, générer de la compassion, et rayonner la puissante énergie de la paix.

Nos chers amis israéliens et palestiniens ont de toute urgence besoin du soutien de la communauté internationale : de chacun.(e) d’entre nous. Ils ont besoin de savoir que le monde entier partage leurs souffrances et leur peine, que nous leur envoyons notre amour et que nous prions pour leur sécurité et leur bien-être. Cette période est l’occasion pour toute la famille humaine de manifester sa capacité de sagesse, de compassion, de tolérance et de paix.

Comme le dit notre maître : « Il n’y a pas de chemin vers la paix, la paix est le chemin ».

Tous nos ancêtres et nos descendants comptent sur nous pour bâtir une vie de Paix sur Terre.

Avec amour et confiance,

Texte recueilli par Ida sur le site du Village des Pruniers

Ida a créé avec d’autres personnes LA LETTRE DES DEUX VOIES pour favoriser des échanges et des liens entre Francs-Maçon (nes) qui sont déjà dans une démarche bouddhiste ou qui souhaite connaître un peu mieux le bouddhisme.

La lettre est trimestrielle et gratuite, on peut s’y inscrire en précisant son nom, prénom, tél, Ob., sa L. et la Ville de résidence à ce mail : lesdeuxvoies@orange.fr

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ida Radogowski
Ida Radogowskihttps://forms.gle/jqqZUgXG4LN6vv9aA
Pratiquante bouddhiste depuis plus d’une trentaine d’années, continue de suivre régulièrement des enseignements auprès de maîtres du bouddhisme Theravada-moines de la forêt (bouddhisme de l’Asie du sud-est) et pratique la méditation régulièrement. Ida a pratiqué pendant longtemps le hatha-yoga, s’est imprégnée d’une certaine philosophie hindouiste moderne (Swami Prajnanpad et Krischnamurti). Je guide depuis plusieurs années des séances de yoga-nidra (yoga relaxation) auprès de différents groupes. Ses thèmes de réflexion sont : l’éthique – le travail sur soi, la cohérence et rassembler ce qui est épars. Elle travaille dans le milieu du spectacle vivant depuis de nombreuses années en qualité d’administratrice de compagnies de théâtre et d’ensembles musicaux (gestion-administration). Ida a crée avec d’autres personnes LA LETTRE DES DEUX VOIES pour favoriser des échanges et des liens entre Francs-Maçons(nes) qui sont déjà dans une démarche bouddhiste ou qui souhaite connaître un peu mieux le bouddhisme. La lettre est trimestrielle et gratuite, on peut s’y inscrire en précisant son Ob., sa L. et la Ville de résidence à ce mail : lesdeuxvoies@orange.fr

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES