mar 25 juin 2024 - 20:06

Se dévoiler en Franc-maçonnerie

Il y a quelques temps en loge j’ai parlé avec un frère qui m’a dit : « Je me demande si j’ai bien fait  de me dévoiler ». En moi même m’est revenue cette réponse qu’aurait pu lui faire un brave paysan bien ancré dans la terre: « Ben mon gars fallait p’t être y penser avant »

« SE DÉVOILER, UNE BONNE IDÉE … »
Le Grand René

Nous avons souvent remarqué l’analogie du déroulement de notre notre vie et celui de notre évolution en franc-maçonnerie.

Dans la vie profane, c’est encore plus évident avec la période qui va de l’enfance jusqu’à l’âge adulte où nous avons acquis une certaine maitrise de la vie.

Quand nous avons eu l’âge de passer le permis de conduire nous avons été fier de conduire notre première voiture. Les exemples sont nombreux où nous avons pu afficher nos réussites et nous n’avons pas manqué les occasions de le faire.

Il en va ainsi dans notre parcours maçonnique et les similitudes vont de paire avec les étapes qui participent à notre construction et qui nous conduisent à la maitrise.

Pour autant nous continuons le perfectionnement de notre temple intérieur …

C’est à ce moment qu’arrive notre questionnement.

Dans la vie profane nous sommes souvent sollicités pour nous exprimer et faire part de nos recherches, de nos travaux voire de nos réflexions.

Dans notre vie maçonnique nous ressentons un désir de communiquer plus avec les autres et souvent aussi avec celles ou ceux qui ne sont pas maçons, un peu comme une invitation à nous rejoindre. C’est à ce moment que nous prenons notre décision vers le partage souvent suite à une frustration.

Certes c’est une option qui demande, non pas du courage mais sans doute déjà une bonne connaissance, des capacités de communication, et de sagesse en franc-maçonnerie.

Eternelle question d’évolution que je viens de survoler et que je vous propose de poursuivre sur un mode plus humoristique dans la video ci-dessous:

5 Commentaires

  1. Le problème c’est que vous vous inspirez souvent de mes écrits pour rédigez vos articles et vos propos sont souvent à côté de la plaque, non seulement parce qu’il ne s’inspire pas de vous, mais de moi, et que dont un autre côté vous ne parvenez pas MBCF à comprendre la logique profonde qui guide ma rédaction.

    Bien F;.

    • MBCF, désolé, je ne vous connais pas et je n’ai jamais eu l’occasion de lire vos écrits.
      Depuis que j’ai rejoint l’équipe du journal 450.fm je m’attache du mieux possible à fournir des articles et des videos aux lecteurs qui ont la gentillesse, peut-être aussi la bienveillance de suivre mes propos modestes, et ce, de façon régulière.
      Je m’applique également à traiter de sujets qui me plaisent et chaque fois, je les livre au journal en espérant qu’ils plairont à nos fidèles lectrices et lecteurs.

      Comme tous les confrères et consœurs du journal, j’essai de répondre à des attentes. Ce n’est pas toujours simple, car de nombreux sujets ont déjà été traités et il faut innover. Il arrive aussi que les idées mettent du temps à germer avant de se concrétiser: c’est le syndrome de la page blanche !

      J’écris depuis des années des textes pour mes spectacles. Je ne crois pas avoir copié aucun sketch des autres. Il y a des règles à respecter et j’y veille rigoureusement. Le lectorat d’un journal a droit au respect…

      Je vous propose mon BCF, de comparer vos textes aux miens afin de prouver un quelconque plagiat.

      Au plaisir de vous lire très bientôt. Bonne continuation.

      J’ai dit car il est l’heure.
      Bien Frat.: Le Grand René

  2. Moi, je serais fier si le Grand René s’inspirait de mes écrits : ça prouverait que l’on peut ajouter un note d’humour à des textes qui se veulent sérieux , comme il le fait d’ailleurs. L’HUMOUR dédramatise et permet d’aborder des problèmes sans passion : c’est un ART qui , s’il n’est pas ROYAL n’en est pas moins NOBLE.
    MERCI Grand René… L’ARTISTE !

    • Merci Grand Jean Jacques… L’ARTISTE !
      Merci avant tout pour tous les artistes qui pratiquent l’humour dont tu as eu une pensé et que tu as élevés au rang de la noblesse, ces mêmes artistes à qui souvent on a dit: « Et à part ça qu’est-ce que vous faites? »
      C’est une phrase que j’ai recopiée et qui se trouve dans mon spectacle actuel.

      J’ai l’impression que toutes les personnes ont l’humour dans leurs gènes mais ils n’osent peut-être pas toujours s’en servir.
      Je me souviens, il y a une trentaine d’années j’ai passé 4 ans en Bretagne à faire des spectacles.
      Un jour on m’a proposé d’écrire des rubriques sur le patrimoine de la Bretagne.
      Au début je ne voyais pas comment y arriver. Un matin après une nuit agitée le déclic est arrivé : j’ai mis un zeste d’humour dans mes rubriques et «  Eurekanavo »! tout à commencé. La preuve encore une fois que l’humour est une bonne thérapie!
      Rions,rions, rions!

  3. Se dévoiler (autrement qu’à sa famille et à de rares amis) est une manifestation d’un ego qui veut impressionner.
    Nulle nécessité mais potentiellement un danger qu’une lecture un peu attentive de l’Histoire démontre aisément.
    Les Religions,les totalitarismes,le manque de connaissances,la bêtise se sont toujours liguées pour désigner le FM comme coupable de tout ce que l’on reproche.
    Pensez à tous les FM qui ont été maltraités ou sont morts absolument pour rien, sauf de na pas avoir su se taire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Le Grand René
Le Grand René
Sous le nom d’artiste PAPUS, comique clown et humoriste, réalisateur-producteur films courts, formateur à France3, présentateur à TV8 Mont Blanc, passage comme chanteur sur les bateaux de croisière. Puis sous le nom LE GRAND RENÉ comme auteur et interprète de One man Show.

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES