mer 29 mai 2024 - 13:05

Le mystère révélé du 5e Ordre du Rite Français :  La Re-naissance selon Alain Mucchielli

Abordons, tout d’abord, la façon dont Alain Mucchielli* orthographie le terme « Re-naissance »,  qui nous inspire plusieurs réflexions, idées et significations.

Volontairement, nous n’aborderons pas la Renaissance en tant que période historique, évoquant cependant cette période de renouveau culturel, artistique et scientifique qui a suivi le Moyen Âge en Europe. Le mot « Re-naissance » suggère toutefois un processus de transformation personnelle, où l’on renaît à soi-même après une période difficile ou de remise en question, synonyme de résilience et le fait de surmonter des défis personnels ou professionnels et de renaître plus fort et plus déterminé.

Dans le contexte des sociétés initiatiques comme la franc-maçonnerie, « Re-naissance » renvoie à un éveil ou à une prise de conscience des vérités cachées, évoquant le passage à un nouvel état de conscience ou d’être, souvent symbolisé par des rituels de passage et d’initiation.

Dans le contexte de l’ouvrage d’Alain Mucchielli sur le 5e Ordre du Rite Français, le mot fait référence à la reconstruction et à la reconstitution des rituels manquants du 5e Ordre, à partir des fragments historiques disponibles. Il est utilisé intentionnellement et souligne la redécouverte d’une tradition maçonnique oubliée, tout en rendant hommage à l’esprit de créativité et d’innovation qui caractérise toute renaissance.

L’ouvrage Re-naissance du 5e Ordre du Rite Français d’Alain Mucchielli est une exploration en profondeur des méandres du passé maçonnique, spécialement centrée sur la redécouverte et la reconstitution du 5e Ordre dudit rite.

La franc-maçonnerie du XVIIIe siècle a laissé un riche héritage caractérisé par l’établissement du Rite Français dans ses hauts grades, plus connus sous le vocable d’Ordre de sagesse. Cependant, une lacune intrigante existe : le 5e Ordre semble avoir échappé à une codification écrite définitive. Dans cet ouvrage, Alain Mucchielli nous invite à décrypter ce mystère, à reconstruire les enseignements manquants et à saisir les fondements et les évolutions du Rite Français.

Le livre a pour colonne vertébrale deux grandes parties : « Qu’est-ce que le Rite Français ? » et « Évolution au cours de siècles », fournissant une structure claire pour la compréhension du sujet et est préfacé par Roger Dachez, figure éminente du monde maçonnique, qui introduit le lecteur à l’importance du travail d’Alain Mucchielli. Il retrace, en quelque sorte, la place occupée , en France, par les hauts grades depuis les années 1740. Une préface suivie d’un avertissement de l’auteur donnant ainsi un contexte à ses recherches et expliquant sa démarche.

Alain Mucchielli ne se contente pas de présenter une simple histoire du 5e Ordre, mais propose une exploration intellectuelle riche et détaillée. En plus de la description des rituels, des ordres et de l’évolution historique, il partage ses réflexions personnelles sur la transmission maçonnique, questionnant les frontières entre tradition orale et expérience personnelle.

Dans « Qu’est-ce que le rite français ? » bien que citant les écrits de Thory daté de 1809, il démarre en 1717, sous le règne de George 1er, électeur de Hanovre, et avec les Constituions dont la première grande loge se dote grâce à Desaguliers et Anderson. Puis, avec le chapitre « la constitution des hauts grades au XVIIIe siècle », l’auteur trace l’origine et la formation des cinq ordres du Rite Français.

Rituel administratif des loges bleues du GODF, pour son « Évolution au cours des siècles », l’auteur parle du Rite Français dès le Premier Empire en loge symbolique car, pour les hauts grades, il précise que le Rite Écossais Ancien et Accepté a effacé le Rite Moderne. Il nous entretient aussi de disparition du patrimoine du XVIIIe siècle dans les loges bleues, discutant de la façon dont l’héritage du rite français du XVIIIe siècle a été perdu dans des loges bleues. Mais aussi de sa disparition dans les hauts grades. Au fil des pages, les lecteurs découvriront sans doute le « Rituel de Kadosch philosophique de 1993 » ainsi que la décision du Convent de 1993 de rétablir le 5e Ordre et la reconstruction du Grand Chapitre Général de France. De cette renaissance, l’auteur détaille la formation et l’importance du projet Provence Fidélité – dont il fait partie –dans la renaissance des Ordres de Sagesse du Rite Français, dès les années 1995. Il étudie aussi les défis et les débats découlant de la multiplication des chapitres.

Alain Mucchielli nous offre plusieurs extraits de rituels dont celui du 1er degré du 5e Ordre de l’aéropage Gnôthi Seauton.

L’auteur conclut en réaffirmant l’importance de la reconstruction du 5e Ordre. Une conclusion suivie, en fin de volume, de riches et conséquentes annexes – acte de fondation, décret, nombreux extraits de rituels, illustrations, etc. – telles une liste de tous les grades physiques et métaphysiques et tous les systèmes particulièrement ceux adoptés par les associations maçonniques en vigueur donnée par le Chevalier Fustier en 1809 – déjà cité par l’auteur dans La caverne et le poignard-La symbolique du rite français moderne-alchimie du premier ordre (Éd. de la Tarente, 2021) –, ainsi que d’une liste complète des sources et références.

Le dévouement d’Alain Mucchielli à la franc-maçonnerie et la rigueur intellectuelle qu’il apporte au livre en font une ressource essentielle.

Re-naissance du 5e Ordre du Rite Français constitue donc une ressource précieuse pour les chercheurs et les passionnés de franc-maçonnerie. Le livre est un mélange parfait entre l’analyse historique, la recherche de vérité rituelle et la réflexion personnelle. Alain Mucchielli dévoile avec précision les efforts et les innovations qui ont mené à la renaissance du 5e Ordre, tout en offrant aux lecteurs une vision claire de la complexité et des défis entourant cette quête.

*Alain Mucchielli, médecin généraliste puis spécialiste, chimiste et biochimiste, s’est intéressé aux travaux de Carl Gustav Jung. Initié à Nice en 1980 au Grand Orient de France, il a participé activement, entre 1994 et 1999, à la refondation du Rite Français au sein du Grand Collège des Rites du Grand Orient de France et de son Grand Chapitre Général. Son engagement envers la franc-maçonnerie est marqué par son attachement à la transmission des traditions et sa recherche d’authenticité.

Re-naissance du 5e Ordre du Rite Français

Alain Mucchielli – Les Éditions de la Tarente, Coll. Fragments maçonniques, 2024, 240 pages, 25 €

Les Éditions de la Tarente, le site.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du Compagnon de l’Union Compagnonnique des Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis (UC) Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire, membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France (IMF) et médiateur culturel au musée de la franc-maçonnerie (Musée de France), il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour plusieurs revues obédientielles dont « La Chaîne d’Union » du Grand Orient de France et « Perspectives » de la Fédération française de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain ou encore « Le Compagnonnage » de l’UC. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en a été le commissaire général. En 2023, il est fait membre d'honneur des Imaginales Maçonniques & Ésotériques d'Épinal (IM&EE).

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES