mer 29 mai 2024 - 14:05

Mozart le Franc-maçon

De notre confrère cpr.org – Par Karla Walker

Mozart connaissait beaucoup de francs-maçons. Lorenzo Da Ponte, Emanuel Schikaneder, les Esterhazy et Joseph Haydn étaient tous des francs-maçons, et on estime qu’au moins un abonné sur quatre aux concerts de Mozart à Vienne dans les années 1780 était un membre documenté de la loge.

Il n’est donc pas surprenant que le 14 décembre 1784, Mozart rejoigne les rangs des maçons. Non seulement la franc-maçonnerie a fait appel à sa croyance en la fraternité, à la dignité humaine et aux idéaux des Lumières, mais elle a également élargi son cercle d’amis et de partisans et élargi ses opportunités professionnelles. Et, peut-être plus important encore, cela lui a fourni un moyen de soutien financier.

Au cours des dernières années de sa vie, Mozart a accumulé des dettes importantes et est devenu si désespéré qu’il a dû se tourner vers des amis et des connaissances pour obtenir des prêts. Ses amis francs-maçons lui vinrent en aide en lui accordant des prêts, petits et grands.

Dans cet épisode de Mozart Snapshots, la pianiste Katie Mahan nous emmène au Schloss Aigen, autrefois un lieu de rencontre important pour les francs-maçons et les Illuminati, où nous rencontrons un franc-maçon d’aujourd’hui.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Erwan Le Bihan
Erwan Le Bihan
Né à Quimper, Erwan Le Bihan, louveteau, a reçu la lumière à l’âge de 18 ans. Il maçonne au Rite Français selon le Régulateur du Maçon « 1801 ». Féru d’histoire, il s’intéresse notamment à l’étude des symboles et des rituels maçonniques.

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES