mer 29 mai 2024 - 13:05

Déformation maçonnique

“La déformation serait t-elle le contraire de la formation”

En effet quand on suit une formation, on change, on n’est plus tout à fait la même personne, la formation déforme ! On ne peut pas parler de formation en franc-maçonnerie car il n’y a pas de cours. En loge, on prendra la parole dès que ce sera possible, on échange, on écoute.

Cependant on parle d’apprentissage, de compagnonnage, de maîtrise. Et puis on vous donne des outils. D’accord c’est symbolique on ne travaille pas avec. Heureusement, car j’ai essayé de monter un mur avec le fil à plomb qui m’a été offert à mon initiation mais rien à faire c’est un métier.

Pour moi  le fil à plomb, c’ est plus fait pour me rapprocher de Socrate et de son connais-toi toi-même par la verticalité. La règle, alors attention déjà avec la règle de trois on s’arrache les cheveux, si en plus on  y rajoute des variations et des graduations ça va pas être simple, on risque d’y être encore demain. Remarquez, ils sont sympa, ils ont mis le choix dans les outils. Tenez, le niveau, parait que c’est pratique pour fixer les étagères. Mais à quoi bon, dans les magasins elles sont déjà toutes prêtes, y a plus qu’à les poser. Non vraiment c’est pas fait pour nous simplifier la vie.

Au niveau artistique, ils ont fait des efforts avec l’histoire de la pierre brute, du maillet et du ciseau, oui mais pas simple quand même! Tout le monde n’est pas Rodin, ni Michel-Ange. Personnellement j’aurais préféré la gouache, ou la peinture vinyle pour taguer, ceci dit on risque de se mélanger les pinceaux. Quel chantier! Une truelle, pourquoi pas mais faut penser alors au ciment pour faire tenir les dalles blanches et noires. Au passage ça manque un peu d’originalité au niveau motif.

Avec tous les figurants qui passent en loge on aurait pu trouver plus de fantaisie dans  le choix des échantillons. J’ai regardé d’un peu plus prêt, j’ai trouvé que ça manque un peu de fenêtres, de plus il faudrait mettre les anciennes aux normes et les passer en double vitrage. Pour l’éclairage c’est bien de passer la nuit sous cette voute étoilée mais quelques spots de plus, style halogènes par exemple c’est sympa aussi et plus tendance.

Voila quelques idées pour améliorer l’ambiance. Je ne parlerai pas des autres outils car la liste serait trop longue comme par exemple les incontournables tels que l’équerre et le compas. Je les laisse volontairement de côté car comme vous le savez la somme des angles proposés par ces deux outils (90°+360°) donne 450° comme 450.fm 

Bon anniversaire à notre journal 450.fm au passage pour ses 3 ans d’existence qui ont eu lieu dernièrement !!!

4 Commentaires

  1. Cher Grand René, Cher Pélican,
    Heureux de te voir chaque semaine, cette minute nous comble pour plus de 24 h, tu t’améliores de minute en minute,c’est le cas de le dire, continue dans ce même sens et le cadran sera bouclé…
    Il est l’heure, J’ai Dit.

    • Merci mon Grand Frère Pierre pour ces gentils compliments et ces encouragements. Tout cela dit avec un brun d’humour cher à ta personnalité. Bien sûr les compliments font plaisir et tu as parlé d’amélioration. Je n’irai pas jusqu’à parler de pierre angulaire mais c’est un peu dans ce sens pour moi, comme à mon avis pour tout franc-maçon que je ressens le besoin de m’améliorer. Cette quête, cette inaccessible étoile que nous chantait Jacques Brel. Il est l’heure, à chacun son cadran…

  2. Bientôt “NOTRE” Grand René va nous faire du Raymond Devos, mieux même : du Popeck : ça se sent et cela nous changera du “trop sérieux” , édicté avec emphase… mieux même , cela nous redonnera l’envie de se remettre au travail !!!

    • J’étais parti pour vous faire une réponse classique, finalement l’inspiration m’a guidé vers une autre réponse bienveillante sur un air de Serge Gainsbourg que je vous livre: « J’suis le scribouilleur des lilas, le gars qu’on lit mais qu’on n’voit pas, j’suis tout seul d’vant ma page blanche, dans mes nuits blanches, parait qui ya pas d’sots métiers moi j’écris pour mieux faire rêver.
      J’fais des mots, des p’tits mots parfois des gros mots, des jeux d’mots, des bons mots mais pas d’mauvais mots, des mots d’première classe, pas des mots woke classe.
      Et on mettra sur mon tombeau, il est parti sans laisser d’mot.”

      Merci pour votre sympathique commentaire Jean Jacques
      C’était le mot de la faim!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Le Grand René
Le Grand René
Sous le nom d’artiste PAPUS, comique clown et humoriste, réalisateur-producteur films courts, formateur à France3, présentateur à TV8 Mont Blanc, passage comme chanteur sur les bateaux de croisière. Puis sous le nom LE GRAND RENÉ comme auteur et interprète de One man Show.

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES