sam 20 avril 2024 - 05:04

Lin Mombo exporte son jeu d’influence en Côte d’Ivoire

De notre confrère gabonreview.com – Par Tokyo Yabangoye

Après avoir multiplié les casquettes et les coups d’éclat au Gabon, l’influent Lin Mombo, ex-président de l’Arcep, figure de la franc-maçonnerie et soutien d’Ali Bongo, se tourne désormais vers la Côte d’Ivoire. Un redéploiement stratégique qui pourrait lui permettre de construire son influence à l’international.

Après avoir joué un rôle clé dans la campagne présidentielle d’Ali Bongo Ondimba au Gabon en 2023, Lin Mombo, figure de premier plan de la franc-maçonnerie gabonaise, semble se tourner vers de nouveaux horizons. Selon les informations d’Africa Intelligence, l’ancien «pro-grand maître» de la Grande Loge du Gabon «projette d’ouvrir une loge relevant du Rite de l’Arche royale américaine» en Côte d’Ivoire.

Rite de l’Arche royale américaine

Le Rite de l’Arche royale américaine (American Royal Arch) est considéré comme l’un des plus importants et des plus sacrés degrés dans le Rite York. Il est souvent vu comme la continuation et le complément du troisième degré maçonnique, celui de Maître Maçon. Dans de nombreuses juridictions, le degré de l’Arche royale est associé à un chapitre spécial de maçons appelé Chapitre de l’Arche royale, qui est indépendant des loges dites bleues travaillant uniquement sur les trois premiers degrés.

Cette démarche intervient alors que Mombo serait «en perte de vitesse au sein de la franc-maçonnerie gabonaise». Quelques mois plus tôt, cet ‘’époux’’ de l’ex-présidente de la Cour constitutionnelle, Marie-Madeleine Mborantsuo, avait «échoué à obtenir le statut de représentant» de ce rite maçonnique à Libreville.

Mouvement des Amis d’Ali Bongo Ondimba

Malgré cette apparente perte d’influence locale, Lin Mombo, qui officiait comme président de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) sous le régime déchu, avait pris une position de premier plan à l’approche du scrutin présidentiel d’août 2023. Traditionnellement discret, il avait créé la surprise en lançant le ‘Mouvement des Amis d’Ali Bongo Ondimba’ quelques jours avant l’élection, mobilisant parlementaires, élus locaux et cadres du PDG autour de la candidature du président sortant.

Une initiative qui défiait alors les directives du Parti démocratique gabonais contre la création d’associations parallèles, et démontrait l’influence de la franc-maçonnerie, notamment la Grande Loge du Gabon, dans le soutien à Ali Bongo. D’ailleurs, la nomination de Lin Mombo comme pro-grand maître de cette loge était alors perçue comme «une stratégie pour coordonner l’appui maçonnique» au clan présidentiel.

Nouveaux leviers d’influence

En se tournant désormais vers la Côte d’Ivoire, Lin Mombo semble chercher à rebondir et à reconstruire son influence dans les sphères maçonniques, après avoir essuyé des revers au Gabon. Cet essor ivoirien pourrait lui permettre de disposer d’une nouvelle base arrière et de nouveaux leviers d’influence, notamment s’il parvient à y fédérer un mouvement maçonnique régional autour du Rite de l’Arche royale.

Ce repositionnement stratégique de Lin Mombo, conjugué à ses activités administratives et ésotériques précédentes au Gabon, doit interroger sur l’étendue de son réseau d’influence qui semble dépasser les frontières nationales. Une chose est sûre : le compagnon de Marie-Madeleine Mborantsuo ayant cumulé les casquettes administratives et spirituelles, est une figure à suivre de près dans les équilibres de pouvoir sous-régionaux, qu’ils soient maçonniques ou politiques.

3 Commentaires

  1. Bonjour
    Vous parlez de l’étendue de son réseau d’influence qui semble dépasser les frontières nationales. De quoi s’agit-il exactement ?

    • Chère Mireille,
      Vous faites référence à l’article de notre confrère Tokyo Yabangoye de gabonreview.com
      Afin d’éclairer votre lanterne, il nous faut aborder, comme souvent, histoire et contexte…
      La franc-maçonnerie a été introduite en Afrique par les Européens durant l’époque coloniale, avec la création de loges maçonniques dans les colonies. Après les indépendances, ces loges ont continué d’exister, et de nouvelles ont été fondées, souvent par des élites africaines. Ces loges ont souvent gardé des liens avec des obédiences européennes, dont la Grande Loge Nationale Française (GLNF) mais aussi d’autres. Mais il existe également des obédiences maçonniques purement africaines. Par exemple, dans le cas de la Côte d’Ivoire citée dans cet article gabonreview.com, au commencement existait un triangle. Triangle composé de trois frères maîtres maçons réguliers, soucieux de partager la lumière au milieu de cette belle terre d’Afrique qui les avait accueillis. C’est donc sous le parrainage et l’autorité de la Grande Loge Nationale Française, en 1970, que ce triangle marque le point de départ de la franc-maçonnerie dite « régulière » en Côte d’Ivoire. C’est ainsi que, grâce à l’engagement et la détermination des frères de ce triangle, le 19 Avril 1975, la première loge « régulière » nait avec l’appellation de « NUCLEUS » inscrite sous le numéro 178 dans les registres de la Grande Loge Nationale Française.
      Revenons sur l’influence de la franc-maçonnerie en Afrique qui reste un sujet complexe et souvent controversé. En effet, La franc-maçonnerie en Afrique est souvent associée aux élites politiques, économiques, et intellectuelles. Les loges peuvent servir de lieux de rencontre pour ces élites, facilitant les échanges d’idées, la formation de réseaux d’affaires, et parfois l’influence sur les décisions politiques.
      Les ‘’réseaux’’ maçonniques dépassent les frontières nationales, connectant les membres à travers le continent et avec d’autres régions du monde. Cette caractéristique transnationale est parfois vue comme un moyen d’exercer une influence qui va au-delà des limites étatiques.
      La nature discrète, mais encore trop souvent secrète, de la franc-maçonnerie conduit à des spéculations et des critiques sur son influence réelle. Dans certains pays, les francs-maçons sont accusés d’agir dans l’ombre pour leurs propres intérêts, parfois au détriment de la transparence démocratique et de la gouvernance.
      Il convient également de noter que de nombreux membres de la franc-maçonnerie s’engagent dans des œuvres philanthropiques et des initiatives sociales, utilisant leurs réseaux pour soutenir divers projets communautaires.
      La présence et l’influence de la franc-maçonnerie en Afrique sont indéniables, mais leur étendue et leur impact varient considérablement d’un pays à l’autre. Comme dans d’autres régions du monde, les activités et l’influence de la franc-maçonnerie en Afrique sont sujettes à des interprétations diverses, oscillant entre la reconnaissance de contributions positives à la société et des inquiétudes quant à l’opacité et l’influence politique.
      Si la question vous intéresse, vous pouvez utilement lire, entre autres, le document de « Jecmaus – Information et lancement d’Alertes… sur le Congo-Brazzaville – Abonné·e de Mediapart » dans son article « Denis Sassou-Nguesso, le franc-maçon de pacotille. On ne peut pas être à la fois un assassin, un voleur, un dictateur, et un franc-maçon ! » https://bit.ly/4ahpHUN ou prendre connaissance du Wikipedia sur « La Grande Loge du Congo est une obédience maçonnique congolaise instituée par la Grande Loge nationale française ». https://bit.ly/4cCWbdH
      Ou de la Grande Loge Nationale Togolaise (GLNT) où la Franc-maçonnerie dite « régulière » a été introduite au Togo le 3 avril 1972 avec la consécration de la respectable loge « Franchise-Lomé », inscrite à la matricule de la Grande Loge Nationale Française (GLNF) sous le numéro 148. https://bit.ly/3IXIIj7
      Avec l’espoir d’avoir répondu à votre attente.

  2. BONJOUR
    Étendre son influence ? Je ne pense pas que les franc Maçon ont une influence sur les Gouvernants ou s’immise dans le système Politique En Cote d’ivoire …
    Je lui Souhaite la Bienvenue🌹

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES