sam 20 avril 2024 - 07:04

Les francs-maçons de Neustadt distribuent 50 œuvres d’art

De notre confrère wochenblatt-reporter.de – Par Dominik Rödel

Les francs-maçons apparaissent rarement en public. Il ne s’agit cependant pas d’une société secrète, mais plutôt discrète. Marcel Werdenmann, secrétaire de la loge, attache une grande importance à cette différence. Après tout, la Loge maçonnique de Neustadt est l’une des loges les plus anciennes inscrites dans le registre officiel des ateliers de la ville et elle est également facile à trouver sur Internet. 

Cependant, les hommes de la loge rejettent les mesures publicitaires : ils ont besoin de leur propre motivation pour rechercher des liens. Même si le manque de relations publiques dans certains endroits laisse malheureusement place à des interprétations erronées et à des théories du complot. Cependant, il existe une règle stricte selon laquelle chaque franc-maçon décide lui-même s’il est reconnaissable du monde extérieur – on ne peut jamais demander à un franc-maçon les noms des autres, explique Marcel Wirdemann. 

Ce refuge est bénéfique pour de nombreuses raisons. Basé sur l’artisanat original de la taille de pierre, il est de tradition que les compagnons francs-maçons, en particulier, partent en voyage pour visiter d’autres loges proches et lointaines. Aujourd’hui, la loge « Zur Friendship an der Haardt », fondée en 1809, a lancé un projet spécial. À cet effet, elle a demandé à l’artiste Daniel Scherer de Landau de réaliser 50 répliques en petits caractères d’une œuvre d’art dont l’original est en possession de la loge.

Les francs-maçons de Neustadt disperseront les œuvres d’art dans toute l’Allemagne, explique Marcel Büchler, vénérable maître de la loge de Neustadt. Les tirages numérotés sont également remis aux francs-maçons en visite à Neustadt. Le but est de poser un signe d’amitié entre les loges et aussi de laisser un souvenir sur place après les visites.

Les trois premiers tirages ont été remis lors d’une réunion de célébration à Neustadt. Ils se rendirent à Daaden dans le Westerwald, à Bingen sur le Rhin et à Wernigerode en Saxe-Anhalt. Ce dernier point était particulièrement cher aux francs-maçons de Neustadt, car Wernigerode n’est pas seulement la ville jumelle de Neustadt an der Weinstrasse, mais les deux loges partagent également une chaleureuse amitié.

« Nous possédons une assez grande collection de petites et grandes œuvres d’art : dessins à la main, estampes et gravures de divers artistes. L’œuvre d’art sélectionnée a été créée selon un procédé d’impression à la main et présente un motif typique de la franc-maçonnerie. La représentation sous forme de linogravure est à la fois très puissante et riche en détails, c’est une image unique et occupe une place particulière dans notre salle de club”, expliquent les messieurs de l’association par ailleurs plutôt secrète. 

L’œuvre a été transférée sur un pochoir négatif pour une copie cyanotype, créant ainsi 50 nouvelles pièces uniques d’un bleu profond. Chaque image est unique car les nuances et la saturation des couleurs varient en raison de la peinture à la main. « Le cyanotype est également appelé impression au bleu de fer et est un ancien procédé d’impression photographique fine avec des tons bleus qui a été développé vers 1840. Les motifs sont représentés dans un bleu riche, appelé bleu de Berlin, résistant à la lumière et très détaillé », explique l’artiste sur son processus de fabrication.

2 Commentaires

  1. Je suppose qu’il s’agit de Neustadt Weinstrasse près de Landau.
    J’y ai fait mon service militaire en 1963/64…
    A l’occasion si l’un de ces F passait par la région parisienne je serais heureux de pouvoir échanger avec lui.
    Je ne parle pas allemand mais mon épouse d’origine néerlandaise connait bien cette langue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES