mar 23 avril 2024 - 16:04

L’importance de grandir moralement et spirituellement

Par Darren Allatt

Avez-vous déjà réfléchi à ce que signifie s’améliorer vraiment, changer ce que vous êtes au fond de vous en quelqu’un de meilleur et de plus précieux ? Cette idée est au cœur de notre discussion d’aujourd’hui. Il s’agit d’une leçon clé de la franc-maçonnerie : l’importance de grandir moralement et spirituellement.

La franc-maçonnerie nous enseigne que s’améliorer, c’est comme un maçon habile qui façonne une pierre. Il ne s’agit pas seulement de dresser la liste de nos réussites, mais de développer nos qualités intérieures et notre intégrité morale, de devenir la meilleure version de nous-mêmes.

Lorsqu’un maçon travaille, il prend une pierre brute et la façonne soigneusement pour qu’elle s’intègre dans une structure plus grande. Pour y parvenir, il faut non seulement de l’habileté, mais aussi de la vision, de la patience et des efforts.

Il décide quelles parties de la pierre sont nécessaires et lesquelles ne le sont pas, et la façonne petit à petit.

C’est une excellente façon d’envisager le développement personnel. Comme la pierre, nous travaillons sur nous-mêmes, en éliminant les défauts et en améliorant nos qualités.

Le maillet, outil utilisé par les maçons pour façonner la pierre, représente le travail acharné et la détermination dont nous avons besoin pour grandir.

Le changement exige de l’action et de la persévérance. Nous devons constamment travailler dur, repousser nos limites pour donner le meilleur de nous-mêmes.

Ce chemin vers l’amélioration de soi implique de se débarrasser de nos “boutons et excroissances superflus”, c’est-à-dire des habitudes ou des traits de caractère qui ne nous aident pas ou qui nous freinent.

Il est essentiel d’identifier et d’éliminer ces obstacles pour atteindre notre potentiel moral et spirituel le plus élevé.

Le terme “matière première” est utilisé pour désigner le potentiel brut en chacun de nous, qui regorge de possibilités de croissance.

Avec des efforts et une bonne orientation, nous pouvons transformer ce potentiel en quelque chose de grand, en alignant notre caractère sur des normes morales plus élevées.

La leçon de la franc-maçonnerie sur le développement personnel par le raffinement moral et spirituel nous montre que la transformation est possible.

Elle nous incite à travailler activement sur nous-mêmes, à éliminer avec diligence tout ce qui entrave notre développement moral et spirituel, et à viser les normes les plus élevées en matière de caractère et de vertu.

Cette leçon est un appel à l’action pour chacun d’entre nous et un effort collectif, car nous nous aidons les uns les autres à devenir des personnes meilleures et plus vertueuses.

Adoptons cette leçon, en nous engageant à travailler dur pour nous améliorer et aider tous ceux qui nous entourent.

2 Commentaires

  1. Bonjour,
    Avoir lu votre propos ici me donne l’envie de remercier pour la leçon qui invite au dur Travail:
    – Merci, Rédaction !

  2. Effectivement ce qui manque ‘je crois en principal’ à une majorité grandissante de SS & FF c’est de travailler pour mieux oeuvrer. Merci de nous le rappeler.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES