dim 21 juillet 2024 - 09:07

« LiRE Magazine » nous transporte au cœur des écritures juives

Pourquoi le maçon s’intéresse-t-il aux écritures juives ? Parce que la franc-maçonnerie et le judaïsme ont une relation historique. Bien que la Franc-maçonnerie soit une association philanthropique distincte avec ses propres croyances et pratiques, celle-ci a emprunté certains éléments au judaïsme, ainsi qu’à d’autres traditions religieuses et philosophiques.

D’ailleurs, l’art royal n’utilise-t-il pas abondamment des symboles, des rituels et un langage tirés de la Bible, en particulier de l’Ancien Testament, qui est une partie centrale de la tradition juive. Des histoires comme celle de la construction du Temple de Salomon à Jérusalem jouent un rôle central dans la symbolique maçonnique. La maçonnerie promeut, elle aussi, des valeurs éthiques qui sont également présentes dans le judaïsme – mais aussi dans d’autres religions, cultures, civilisations et traditions –, telles que la fraternité, la charité, et la recherche de la vérité.

Et, compte tenu que dans certains rites et plus particulièrement dans leurs hauts grades, à certaines périodes de l’histoire, des penseurs et des intellectuels juifs ont influencé la franc-maçonnerie, soit par leur participation directe, soit par leurs œuvres philosophiques ou théologiques.

Et puis, gardons à l’esprit que franc-maçonnerie et judaïsme partagent un idéal d’universalisme, c’est-à-dire une croyance en des principes qui transcendent les frontières culturelles et religieuses.

Souvenons aussi, et c’est à mettre au crédit de la franc-maçonnerie, au fil du temps, de nombreux Juifs ont rejoint les loges maçonniques et ont contribué à leur développement, parfois en réponse à l’exclusion des autres sphères de la société…

Présentation de l’éditeur

« Hors-série Référence n°1 – Les livres sacrés du judaïsme. Découvrez ce magnifique hors-série richement illustré de 100 pages !

Joann Sfar.

100 pages pour mieux comprendre les textes de référence, les livres indispensables, et les idées qu’ils défendent. 100 pages pour inviter des signatures prestigieuses à commenter ces choix. 100 pages pour faire le tour d’un sujet en dehors de toute actualité. 

La rédaction répond aux questions essentielles : Que disent les ruses de Jacob, les infidélités de David, la violence de la conquête de Canaan, la confiance aveugle en son Dieu professée par Job, ou à l’inverse la fuite de Jonas face à sa mission ? … Parce qu’être juif, n’est pas une affaire de formalité mais d’état d’esprit : curiosité, ouverture aux autres, volonté de comprendre son prochain, amour de la Création, rires…

Jacques Attali, en 2020.

Ce hors-série exceptionnel est la preuve, s’il en fallait une que la Bible hébraïque peut ainsi se lire de mille manières.
Le premier numéro « Les livres sacrés du judaïsme » peut compter sur les participations exceptionnelles de Joann Sfar, Jacques Attali, Bernard-Henri Levy, Mireille Hadas-Lebel, Adam Biro ou Thomas Römer. »

Laurent Testot, par Astrid di Crollalanza, 2023.

Une lecture enrichissante…

Lire Magazine, souvent appelé simplement Lire, magazine français consacré à la littérature nous offre, à travers ce hors-série comme l’écrit son rédacteur en chef le journaliste et écrivain Laurent Testot, connu pour son travail dans le domaine du journalisme scientifique et historique, dans son édito, un « Voyage en Bible hébraïque ».

L’occasion nous est donc donnée de se plonger dans les livres sacrés du judaïsme. Ne manquons ce beau rendez-vous ! Pour notre plus grand profit et plaisir.

Ces textes sacrés forment un ensemble de textes fondamentaux qui guident la foi, la pratique religieuse, la loi et la philosophie juives.

Tanakh dans la collection du Musée juif de Suisse, imprimé en Israel, 1962.

Commençons par le texte le plus sacré du judaïsme, la Thorah. Il se compose de cinq livres, connus en hébreu comme la « Torah écrite » (Torah Shebichtav) : Genèse (Berechit), Exode (Shemot), Lévitique (Vayikra), Nombres (Bamidbar) et Deutéronome (Devarim). Ces livres racontent l’histoire des débuts du peuple juif et contiennent les lois et les commandements (mitzvot) donnés par Dieu à Moïse. Continuons avec les Nevi’im (Prophètes) incluant les récits des prophètes d’Israël. Elle est divisée en deux parties : les « Prophètes antérieurs » (Josué, Juges, Samuel et Rois) et les « Prophètes postérieurs » (Isaïe, Jérémie, Ézéchiel et les douze petits prophètes). Puis les Ketouvim (Écrits) comprenant divers genres littéraires, tels que la poésie, la sagesse, et l’histoire. Parmi les livres des Écrits, on trouve les Psaumes, les Proverbes, Job, le Cantique des Cantiques, Ruth, les Lamentations, l’Ecclésiaste, Esther, Daniel, Esdras-Néhémie et les Chroniques.

Puis la Torah, les Nevi’im et les Ketouvim ensemble forment le Tanakh, qui est le canon de la Bible hébraïque.

En plus de ces textes, il y a d’autres écrits importants dans la tradition juive, tel le Talmud, qui comprend une collection vaste et centrale de discussions rabbiniques sur la loi, l’éthique, la philosophie, les coutumes et l’histoire. Le Talmud se compose de la Mishna (loi orale codifiée vers 200 de notre ère) et de la Guemara (commentaires et discussions sur la Mishna).

Pour mémoire, il existe deux versions du Talmud : le Talmud de Babylone et le Talmud de Jérusalem.

Il faut compter aussi sur les commentaires et les codes juridiques. C’est ainsi qu’au fil des siècles, de nombreux commentaires, responsa juridiques (questions et réponses) et codes de loi juive ont été rédigés, clarifiant et expliquant la Torah et le Talmud.

Ces textes forment la base de l’enseignement, de la pratique et de la compréhension de la foi juive à travers le monde.

Tous ces textes nous éclairent au plus point.

Nous avons particulièrement apprécié l’article « La force de la Bible… » de Thomas Römer, éminent bibliste, spécialiste de l’Ancien Testament et professeur au Collège de France, où il occupe la chaire « Milieux bibliques ».

Rose de Damas

Nous avons aimé aussi la richesse des illustrations, le jeu, entre autres, « Les clés du judaïsme », la ‘’page’’ « De l’humour pas très orthodoxe », le symbolisme de « La divine couleur de la rose ».

LiRE Magazine-Les livres sacrés du judaïsme

Hors-série Référence n°1EMC2/Lire Magazine Littéraire, 2023, 98 pages, 8,90 €. Lire Magazine, le site.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du Compagnon de l’Union Compagnonnique des Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis (UC) Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire, membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France (IMF) et médiateur culturel au musée de la franc-maçonnerie (Musée de France), il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour plusieurs revues obédientielles dont « La Chaîne d’Union » du Grand Orient de France et « Chemins de traverse » de la Fédération française de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain ou encore « Le Compagnonnage » de l’UC. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en a été le commissaire général. En 2023, il est fait membre d'honneur des Imaginales Maçonniques & Ésotériques d'Épinal (IM&EE).

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES