mar 25 juin 2024 - 17:06

30/01/24 : D&DF invite Christian Charrière-Bournazel sur « Liberté d’expression, justice et fraternité »

Le mot du président de Dialogue & Démocratie Française (D&DF), Perry Wiley

« Nous poursuivons nos diners-débats dans les salons du Sénat le mardi 30 janvier 2024 autour d’un sujet nouveau : liberté d’expression, justice et fraternité.

Nous avons invité Monsieur le Bâtonnier Christian Charrière-Bournazel*, ancien Président du Conseil National des Barreaux.

Ce grand avocat, praticien de la propriété littéraire, du droit de la presse, du droit pénal des affaires, est également observateur judiciaire pour la Fédération Internationale des Droits de l’Homme.

Nous débattrons avec lui du rôle de la Justice, de son efficacité et de ses dysfonctionnements. Il nous montrera qu’elle est un des piliers de la Démocratie.

Vous pourrez aussi adhérer à notre association pour l’année 2024 afin de profiter des avantages qui en découlent. (Inviter des profanes amis, et participer aux groupes de réflexion sur les sujets de votre choix, revoir les anciens débats)

Dans l’attente de nous retrouver le mardi 30 janvier 2024, nous vous souhaitons de passer de chaleureuses fêtes de fin d’année. »

*Christian Charrière-Bournazel est un avocat français, né le 2 juin 1946 à Limoges. Il est bâtonnier de l’Ordre des avocats du barreau de Paris, du 1er janvier 2008 au 1er janvier 2010, puis il est président du Conseil national des barreaux de 2012 à 2014.

Un avocat engagé

  • Engagement associatif :

Observateur judiciaire pour la Fédération internationale des droits de l’homme depuis 1981, Christian Charrière-Bournazel a également été président, de 2002 à 2008, de la fédération de Paris de la LICRA, au comité directeur de laquelle il appartient depuis 1987 et dont il est un des avocats. Au sein du barreau, il est membre de l’Association des juristes berbères et de l’Association des juristes juifs.

  • Les affaires Barbie et Papon

Aux côtés de plusieurs avocats au nombre desquels Roland Dumas et Serge Klarsfeld, mais également d’Alain Jakubowicz ou Joë Nordmann, il participe, au nom de la LICRA au procès de Klaus Barbie pour Crimes contre l’humanité en 1987 devant la Cour d’assises du Rhône, à Lyon.

Il retrouve ses confrères Alain Jakubowicz et Joë Nordmann, ainsi que Gérard Boulanger et d’autres pour le procès de Maurice Papon, en 1997, devant la Cour d’assises de la Gironde en 1997 à Bordeaux.

  • Autres engagements

Le 1er mai 2017, il signe l’appel d’avocats se prononçant en faveur du vote pour Emmanuel Macron au second tour de l’élection présidentielle de 2017.

[NDLR : La liberté d’expression, la justice et la fraternité sont des principes fondamentaux qui forment le socle de nombreuses démocraties modernes. Et du franc-maçon d’aujourd’hui.

Ces valeurs, souvent inscrites dans les constitutions et les déclarations des droits de l’homme, jouent un rôle crucial dans le fonctionnement des sociétés, en promouvant l’égalité, la tolérance et le respect mutuel.

Nous vous invitons à visiter chacune de ces valeurs et leur interrelation :

Liberté d’expression : La liberté d’expression est le droit de chaque individu de communiquer ses pensées, opinions et croyances sans crainte de censure ou de représailles par le gouvernement ou d’autres entités. C’est un pilier essentiel de la démocratie, car elle permet le débat public, la critique constructive des autorités et l’émergence de diverses opinions et idées. Cependant, cette liberté n’est pas absolue ; elle peut être soumise à certaines restrictions pour protéger des intérêts tels que la sécurité nationale, l’ordre public et les droits d’autrui, notamment pour prévenir les discours de haine ou la diffamation.

Justice : La justice englobe l’idée d’équité, d’impartialité et de droit à un procès équitable, garantissant que les individus reçoivent un traitement équitable devant la loi, sans discrimination. Elle est essentielle pour maintenir l’ordre social et pour que les citoyens aient confiance dans les institutions gouvernementales et judiciaires. La justice inclut aussi la notion de justice sociale, qui vise à équilibrer les déséquilibres économiques et sociaux, promouvant l’égalité des chances pour tous.

Fraternité : La fraternité renvoie au sentiment de camaraderie, de solidarité et de respect mutuel entre les personnes, au-delà de leurs différences. Elle souligne l’importance de vivre ensemble dans la paix et l’harmonie, favorisant l’entraide et le soutien mutuel. Dans le contexte social et politique, la fraternité peut se manifester par des politiques inclusives, le respect de la diversité culturelle et la promotion de l’intégration sociale.

Interrelation : Ces trois principes sont interdépendants et se renforcent mutuellement. La liberté d’expression permet le dialogue et le débat nécessaires à la réalisation de la justice sociale et légale. En retour, un système judiciaire équitable protège les droits et libertés individuelles, y compris la liberté d’expression. La fraternité, quant à elle, est le lien qui unit les individus au sein de la société, encourageant le respect et la compréhension mutuels, essentiels pour exercer librement la liberté d’expression et bénéficier d’une justice équitable. Belle conférence à toutes et à tous !]

Infos pratiques : Restaurant du Sénat 15 ter rue de Vaugirard – 75006 Paris

À 19h. Se munir obligatoirement d’une pièce d’identité. L’accueil ne sera plus autorisé après 19h45. Inscription OBLIGATOIRE et NOMINATIVE POUR TOUS en cliquant sur le lien suivant :

D&DF
D&DF

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour,
    pourriez-vous accepter mon inscription à la conférence du 30 janvier 19h.
    Le sujet m’intéresse profondément,
    en attendant une réponse favorable, dans la mesure de vos possibilités, je bloque cette date de mon coté pour rester disponible,
    bien cordialement,
    marie boughenou

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du Compagnon de l’Union Compagnonnique des Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis (UC) Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire, membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France (IMF) et médiateur culturel au musée de la franc-maçonnerie (Musée de France), il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour plusieurs revues obédientielles dont « La Chaîne d’Union » du Grand Orient de France et « Perspectives » de la Fédération française de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain ou encore « Le Compagnonnage » de l’UC. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en a été le commissaire général. En 2023, il est fait membre d'honneur des Imaginales Maçonniques & Ésotériques d'Épinal (IM&EE).

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES