mer 17 avril 2024 - 13:04

Le journal d’une vie de Jacques-Louis Ménétra, compagnon vitrier du Devoir

Pour ce remarquable ouvrage, fruit d’un longue aventure collective et inédit pour partie, l’historien et universitaire français, Professeur au Collège de France de 1998 à 2004, Daniel Roche (1935-2023), dont les travaux portent essentiellement sur l’histoire culturelle et sociale de la France d’Ancien Régime, a su s’entourer d’une équipe de grands historiens présentés dans la notice bibliographique.

Le siècle des Lumières, tirant son nom de la volonté d’un nouveau courant philosophique combattant l’ignorance et favorisant la diffusion du savoir, aurait-il laissé la littérature populaire dans les ténèbres ? Entendons-nous bien, par populaire nous comprenons qui a trait au peuple ou qui émane du peuple. Car le journal d’une vie de Jacques-Louis Ménétra (1738-1812), compagnon vitrier du Devoir de la deuxième moitié du XVIIIe siècle entre dans cette catégorie. Ce récit autobiographique, document unique et donc exceptionnel – le livre contenant la seconde partie du manuscrit de Jacques-Louis Ménétra jusqu’alors jamais publié –, sort de l’oubli dès 1977 grâce à l’intérêt que Daniel Roche porte à ce type de culture et à la vie quotidienne des artisans de l’époque.

Par son franc-parler, sa goguenardise, sa joie de vivre, son sens de l’observation, notamment pour tout ce qui concerne le petit peuple auquel il appartient, Jacques-Louis Ménétra, Parisien le Bienvenue, inscrit très consciemment tout dans ses écrits, même mineurs, ainsi que dans ces poèmes – parfois de simples quatrains ou sixains – grivois ou non et chansons. Ce « Rousseau à l’atelier », comme certains le surnomment, nous fait découvrir un Paris de son temps et nous raconte aussi une France rurale, une France des champs.

Jacques-Louis Ménétra était vitrier. Fils d’un petit artisan vitrier de Paris, il devient compagnon du Devoir et voyagea entre les années 1750 et 1760. Sachant lire et écrire, il commence à écrire en 1764, sans doute par étapes, et continua dans cette voie jusqu’en 1802, date à laquelle il le recopia entièrement. Tout en produisant une littérature variée dans laquelle on peut trouver des anecdotes amusantes et des vers curieux. C’est ainsi qu’il relate une série d’aventures vécues lors de son Tour de France, le conduisant surtout dans le Midi et l’Ouest du pays. Il nous conte ses rencontres avec les mères, les cérémonies, les luttes et bagarres avec d’autres coteries, mais aussi ses furtives rencontres féminines… Peut-il être représentatif de son milieu urbain et populaire ? Certes non, et ce à bien des égards. Plutôt une figure atypique, ne serait-ce que parce qu’il voulait être écrivain. Même si c’est par hasard que son manuscrit survit à la Bibliothèque Historique de la Ville de Paris.

C’est justement ce que souligne l’introduction « Le vitrier, la plume et l’encrier » qui nous donne tous les détails – nombre de folios, etc.

La belle originalité de cet ouvrage, c’est d’offrir une approche au moyen d’un « Abécédaire », facilitant la lecture, avec des entrées telles que : Aventure, Bonaparte, Compagnonnage, Dieu, Enfance, Femme, Grande gueule, Honneur. Révolution, Sexe, Tolérance, Urbain, Vitrier, Xystique. Le manuscrit Ménétra a fait l’objet d’une modernisation et d’une régularisation concernant l’orthographe. Ses écrits présentent, page de gauche, un fac-similé et, sur celle de droite, la transcription. De plus, ce livre contient de nombreuses illustrations de qualité qui enrichissent l’expérience de lecture. Pour aller plus loin, un choix de lectures est proposé.

Lucide, Jacques-Louis Ménétra, homme en son temps et en son lieu, s’interroge sur le destin de l’homme, la signification de l’existence, les croyances… Refusant tout fanatisme, son témoignage reste toujours d’actualité et peut nourrir, encore et toujours, notre réflexion de maçon.

Georg Éditeur a été fondée en 1857, ce qui fait l’une des plus anciennes maisons d’édition en Suisse. À partir de 1874, elle prend le titre honorifique de « Librairie de l’Université ». Parallèlement à son activité de libraire, Georg se forgera au fil du temps une solide réputation d’éditeur universitaire. Au cours de son histoire, elle a joué un rôle important dans la diffusion de la littérature et du savoir. Sa longue existence témoigne de son adaptation aux évolutions du monde de l’édition et de son engagement envers la promotion de la littérature et du savoir. Ses collections sont dans les thématiques suivantes : histoire, société (dont les collections « L’Équinoxe », « Demain j’arrête… », « Europe »), sciences humaines, droit et philosophie, psychologie (dont la collection « Études jungiennes »), écologie et développement durable (dont la collection « Sebes »), etc.

En 2022, les éditions Georg lancent la collection « Kraft », publiant de courts essais à prix modique (inspirée de la collection « Tracts » de Gallimard).

Les lumières minuscules d’un vitrier parisien-Souvenirs, chansons et autres textes (1757-1802) de Jacques-Louis Ménétra

Daniel Roche (dir.)Georg Éditeur, 2023, 456 pages, 25 €

1 COMMENTAIRE

  1. J’ai eu un plaisir immense à voyager au 17 eme siècle avec ce compagnon qui nous partage ses aventures jusqu’au cœur de la révolution française.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du Compagnon de l’Union Compagnonnique des Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis (UC) Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire, membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France (IMF) et médiateur culturel au musée de la franc-maçonnerie (Musée de France), il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour plusieurs revues obédientielles dont « La Chaîne d’Union » du Grand Orient de France et « Perspectives » de la Fédération française de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain ou encore « Le Compagnonnage » de l’UC. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en a été le commissaire général. En 2023, il est fait membre d'honneur des Imaginales Maçonniques & Ésotériques d'Épinal (IM&EE).

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES