mar 23 avril 2024 - 16:04

JEAN ZAY, l’homme complet : Un destin tragique sous le régime de Vichy au Théâtre Essaïon

De notre confrère francenetinfos.com

JEAN ZAY, l’homme complet : Un destin tragique sous le régime de Vichy, adapté au théâtre Essaïon. Le témoignage que Jean Zay écrit en prison (SOUVENIRS ET SOLITUDE) nous offre un éclairage précieux sur son action visionnaire et sur le tragique de son destin, celui d’un homme en lutte contre l’anéantissement moral. Une formidable leçon de présence au monde.

NDLR : La fondatrice de la librairie Les Temps modernes (Orléans) et fille de l’ancien ministre du Front populaire Jean Zay, s’est éteinte jeudi 28 décembre à l’âge de 87 ans.

Le spectacle a reçu le label « spectacle recommandé par la Licra » 2022 et 2023 , ainsi que le label « Rue du Conservatoire ». “Jean Zay, l’homme complet” a remporté un magnifique  succès au Festival d’Avignon off en 2022 et en 2023 au Théâtre Épiscène !

Contexte historique

En 1940, Jean Zay, éminent ministre de l’Éducation nationale et des Beaux-Arts du Front Populaire, se trouve au cœur d’un simulacre de procès. Membre du parti radical de gauche, franc-maçon et victime des attaques antisémites, il est injustement condamné à la déportation par le gouvernement de Pétain. Son parcours exemplaire et visionnaire devient alors une cible tragique sous l’ombre du régime de Vichy.

Condamnation et Incarcération

Après le simulacre de procès, Jean Zay est finalement incarcéré à la redoutable prison de Riom. C’est dans cet environnement oppressant qu’il rédige un témoignage bouleversant intitulé “Souvenirs et solitude”, nous offrant ainsi un éclairage précieux sur les tumultueuses années 1930.

L’Action Visionnaire de Jean Zay

À travers ses écrits, Jean Zay nous dévoile son action visionnaire au sein du Front Populaire. En tant que ministre de l’Éducation nationale et des Beaux-Arts, il s’est efforcé de repenser le système éducatif et artistique, laissant derrière lui un héritage indélébile. Son engagement en faveur de l’égalité, de la laïcité et de la culture demeure une source d’inspiration.

Un Combat contre l’Anéantissement Moral

Le destin de Jean Zay est tragiquement scellé par sa lutte acharnée contre l’anéantissement moral imposé par le régime de Vichy. En dépit des attaques antisémites et de la condamnation injuste, il demeure un symbole de résistance face à l’oppression. Son parcours tragique rappelle la nécessité de défendre les valeurs fondamentales, même dans les moments les plus sombres de l’histoire.

Le Témoignage Posthume

Le 20 juin 1944, Jean Zay trouve une fin tragique, assassiné par la milice française. Son témoignage posthume, rédigé dans les murs de la prison de Riom, offre une leçon de présence au monde. À travers ses mots, il transcende l’obscurité de sa situation pour nous rappeler l’importance de rester fidèle à ses convictions, même au prix de sa vie.

Conclusion

Jean Zay, l’homme complet, demeure un personnage emblématique de l’histoire française. Son destin tragique sous le régime de Vichy résonne comme un avertissement contre l’oppression et une invitation à perpétuer la lutte pour la liberté, l’égalité et la justice. Son héritage continue d’inspirer les générations futures, rappelant que même dans les moments les plus sombres, la lumière de la résistance peut briller.

Adaptation et jeu : Xavier Béja

Mise en scène : Michel Cochet

INFORMATIONS PRATIQUES ET RÉSERVATION

Représentations à 19h15 tous les mardis du 16 janvier au 26 mars à 19h15 / les vendredis et samedis 2,3 et 9, 10 février 2024

Théâtre Essaïon – 6 Rue Pierre au Lard, 75004 Paris

Réserver

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES