mar 25 juin 2024 - 17:06

Ce soir on fait la fête

C’est un peu ça, on va se retrouver entre amis, « on se met sur son 31 » comme on disait autrefois.

ET PUIS IL Y AURA DES SURPRISES, DES FRÈRES ET DES SOEURS QUE L’ON N’A JAMAIS VUS

Ce soir on est au diapason. Le La est donné.   

D’un côté des personnes qui se retrouvent et qui se connaissent et de l’autre des personnes qui ne se connaissent pas et qui vont se retrouver car issues du même univers. Des frères et des sœurs qui ont comme dénominateur commun le même parcours initiatique. 

Vu ainsi on pourrait se croire à une compétition sportive ou à un spectacle. C’est un peu ça, nous assistons à un spectacle dont nous sommes les acteurs avec des règles, comme à une compétition, sauf qu’ici il n’y a pas d’enjeux. Une fête qui obéit à un cérémonial et qui a comme objectifs ceux de progresser dans la recherche et le perfectionnement grâce à l’aide et à l’échange des autres. Je parle de fête car c’est un bonheur dans nos réunions de se sentir porter et vibrer dans cet univers intellectuel que nous appelons spéculatif et que nous dédions à « l’architecte de l’Univers”.

Il semble que l’homme a besoin d’entourer ses moments, de joie, quelques fois aussi de tristesse, de tout un cérémonial afin de les mettre encore plus en avant. Le rituel aide et participe également à ce processus de création de mise en place voire de mise en scène

Il y a dans nos réunions un rituel qui va accentuer la profondeur de nos nos échanges verbaux. Nous faisons « la fête » et nous espérons qu’elle soit réussie pour la refaire encore. Un processus rituel et répétitif qui nous pousse dans la vie profane à être le mieux organisé pour réussir.

Les franc-maçons sont en ce sens des fêtards organisés. De là me direz-vous, il n’y a qu’un pas pour associer à cette réussite spirituelle, ce que nous appelons l’étape des agapes, afin de clôturer ces travaux de réflexion.

Et comme dans toute fête, nous sacralisons nos avancées et les conclusions de nos recherches très souvent autour d’un verre avec les amis.

En résumé, je dirais:

Commençons par une fête qui nous laissera un souvenir inoubliable. Le fait d’inviter des frères et sœurs d’autres loges quelques fois lointaines est toujours porteur d’exotisme. Nous retrouvons tous ensemble avec ces  invités, cette dimension universelle que porte en elle la franc-maçonnerie et que, au fil des tenues répétitives entres mêmes membres de loge, nous avons pu laissé dériver vers une ambiance monotone.

Mais n’oublions pas que notre univers maçonnique est soumis lui aussi aux règles et aux secousses sismiques du monde profane.

A bientôt de vous retrouver!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Le Grand René
Le Grand René
Sous le nom d’artiste PAPUS, comique clown et humoriste, réalisateur-producteur films courts, formateur à France3, présentateur à TV8 Mont Blanc, passage comme chanteur sur les bateaux de croisière. Puis sous le nom LE GRAND RENÉ comme auteur et interprète de One man Show.

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES