jeu 22 février 2024 - 03:02

Va vers toi-même ! Pour une redécouverte du message chrétien…

Olivier Bérut, et c’est le sous-titre de son ouvrage, nous invite à redécouvrir le message chrétien. Cela implique souvent un retour aux enseignements fondamentaux de Jésus-Christ tels qu’ils sont décrits dans les Évangiles et d’autres écrits du Nouveau Testament. C’est pourquoi l’auteur consacre un chapitre entier aux Écritures, à la Tradition ainsi qu’au Magistère, du latin magister (maître), terme théologique qui désigne la tâche d’enseignement des évêques et du pape selon la mission confiée par le Christ aux apôtres.

Cela peut impliquer une étude approfondie des textes sacrés, une réflexion sur les valeurs et les principes du christianisme, et une tentative de comprendre comment ces enseignements peuvent être appliqués dans le contexte moderne. Cela peut également inclure une recherche personnelle pour une expérience plus profonde ou authentique de la foi, souvent en réponse à un sentiment que la pratique religieuse traditionnelle ou institutionnelle qui s’est éloignée de ses principes de base. Olivier Bérut saura-t-il nous remettre sur le vrai et droit chemin ? Galates 6:1 « Frères, si quelqu’un vient à être pris en faute, vous qui avez l’Esprit de Dieu ramenez-le dans le droit chemin; mais faites preuve de douceur à son égard » (Bible Segond).

L’auteur parle avec son cœur puisqu’il partage ses « premières réflexions d’un nouveau pasteur » en livrant bon nombre d’éléments : connaissance de la communauté chrétienne, tradition, coutumes, usages, approfondissement de sa foi, relation avec Dieu, etc. Des réflexions essentielles pour assurer un début de ministère fondé sur l’écoute, la compréhension, le service et la croissance spirituelle… Pour lui, mais aussi pour le lecteur qu’il enrichit de sa vision. Comment cette redécouverte du message chrétien peut s’opérer en nous. Ici, nul besoin de programmes de formation, de cours en ligne (MOOC), que sais-je encore…

 Olivier Bérut, pour notre plus grand profit et plaisir, disserte sur l’ésotérisme chrétien qui fait référence à des courants de pensée et des pratiques au sein du christianisme qui s’orientent vers la recherche de la connaissance cachée ou secrète sur la nature divine, la cosmologie, la spiritualité et la mystique. Mais aussi au sein de son Église, l’Union Vieille-Catholique Latine* (UVCL) est une association de communautés ecclésiales catholiques

Ces enseignements et pratiques peuvent inclure la méditation, l’interprétation allégorique de la Bible, et la quête de l’union mystique avec Dieu. Cet aspect du christianisme se concentre souvent sur l’expérience intérieure et personnelle de Dieu, par opposition à une approche strictement dogmatique ou rituelle de la religion. Il peut être associé à des figures historiques telles que Jakob Böhme, Emanuel Swedenborg ou même des groupes comme les gnostiques dans les premiers siècles du christianisme.

Ardent défenseur de la cause des femmes et des LGBTQIA+, l’auteur ne manque pas de consacrer un chapitre.

Nous aimons la façon dont il présente et définit les 41 aphorismes abordés dans son livre ainsi que les nombreux encadrés et tableaux récapitulatifs. L’imagerie religieuse, en fin d’ouvrage, au-delà d’un simple visuel d’engagement, ajoute à la compréhension des textes et crée une immense émotion. Gardons à l’esprit que ladite imagerie est un élément fondamental dans le christianisme. Elle sert aussi à illustrer et à communiquer des aspects de la foi, des scènes bibliques, des figures saintes et des doctrines. Des images servant aussi pour l’enseignement, la méditation et comme aides à la dévotion…

Un ouvrage classé par LiberFaber en rubrique « Ésotérisme ».

Blason d’évêque d’Oliver Bérut.

La biographie d’Olivier Bérut

Il semble être une personne aux multiples facettes. À quarante-cinq ans, Olivier Bérut renoue avec un vieux projet de vie abandonné à vingt ans lors de son départ de l’église catholique (notamment à cause du discours catholique sur les enjeux moraux et singulièrement le divorce et les LGBTQIA ). Une petite église chrétienne, tout à fait inconnue, lui fait signe : l’église de Saint Jean l’évangéliste. Appelé à y devenir prêtre, il pose trois conditions : être ordonné avec une femme ; inventer le métier de « prêtre consultant », comme il y eut des prêtres ouvriers ; et ne pas faire de prosélytisme. À sa plus grande surprise, ses demandes ayant été acceptées, il est ordonné prêtre… et quelques années plus tard, il se retrouve évêque, élu par la communauté avec laquelle il chemine. Il prend alors le nom d’Olivier Jean. Il reste engagé dans des mondes très différents : poète et musicien, chef d’entreprise et consultant, enseignant chercheur et bénévole dans les soins palliatifs. À la suite d’Edgar Morin, il s’évertue à bâtir des ponts entre des mondes qui s’ignorent le plus souvent sans bien se connaître : le monde de l’art, le monde de la recherche et le monde de l’entreprise. Son travail est marqué par la pensée complexe qui exige de croiser les regards, les disciplines, les philosophies, les croyances, les modèles… en assumant de se situer clairement – dire d’où on parle, sans exiger que l’autre, qui parle autrement et d’un autre endroit, ait nécessairement tort.

Aujourd’hui, il est mentionné comme évêque dans l’église de Saint-Jean-l’Évangéliste, qui fait partie de l’Union des Églises vieilles-catholiques latines.

*L’Union Vieille-Catholique Latine (UVCL) est une association de communautés ecclésiales catholiques qui adhèrent à des principes et déclarations communs. Elle se présente non pas comme une nouvelle Église ou une structure hiérarchique, mais comme une collectivité d’Églises ou de Communautés catholiques et apostoliques qui maintiennent leur autonomie tout en partageant un esprit commun​

Issue du Patriarcat Syriaque-Orthodoxe d’Antioche, d’Alexandrie, Rome et Constantinople, la lignée Athanasius-Vilatte de l’UVCL offre une structure de type associatif aux Églises membres sans exiger de droits d’entrée ou de cotisations. Les membres conservent leur propre fonctionnement et pleine responsabilité de leurs actes​.

Les Églises de l’UVCL reconnaissent mutuellement les sacrements dispensés au sein de chaque communauté et ont pour objectif de favoriser les échanges et la coopération entre elles sans interférer dans les affaires administratives ou rituelles de chacune​

Va vers toi-même ! Viens, et vois ! Pour une redécouverte du message chrétien-Premières réflexions d’un nouveau pasteur

Olivier Bérut – LiberFaber, 2023, 206 pages, 20 €

Pour commander, c’est ICI.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du Compagnon de l’Union Compagnonnique des Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis (UC) Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire, membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France (IMF) et médiateur culturel au musée de la franc-maçonnerie (Musée de France), il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour plusieurs revues obédientielles dont « La Chaîne d’Union » du Grand Orient de France et « Perspectives » de la Fédération française de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain ou encore « Le Compagnonnage » de l’UC. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en a été le commissaire général. En 2023, il est fait membre d'honneur des Imaginales Maçonniques & Ésotériques d'Épinal (IM&EE).

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES