mar 18 juin 2024 - 11:06

« L’Iris blanc », le dernier Astérix est-il maçonnique ?

Le nouvel album d’Astérix L’Iris blanc est disponible dans toute la Gaule depuis le 26 octobre dernier.

« Le nouvel album d’Astérix s’amuse du développement personnel » titre le très sérieux site Livres Hebdo, livrant une analyse du dernier album de notre héros légendaire Astérix – un Gaulois réfractaire ? -, « L’iris blanc » avec des textes de l’auteur de bande dessinée, romancier et musicien français Fabcaro et du dessinateur et scénariste de BD Didier Conrad. Avec une mise en couleurs de Thierry Mébarki.

Un dernier opus où sont raillés, à renfort de citations des plus drôles, les théories du développement personnel…

Nous nous devons cependant de rappeler que certaines de ces pratiques de développement personnel font parfois l’objet d’articles sur le site de la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (MIVILUDES).

Examinons tout d’abord le titre L’Iris blanc

Concernant les fleurs, leurs symboliques sont variables selon les cultures.

Dans notre culture, dans notre symbolique chrétienne, la fleur exprime la joie simple ressentie par chacun devant la beauté de la nature, elle représente aussi ce qui est agréable à Dieu.

Concernant l’iris blanc, il est important de comprendre que le blanc est synonyme de pureté, de virginité, mais aussi de consolation, de joie, d’élégance, de beauté et surtout de perfection.

Quant à l’iris, sa symbolique à travers les âges et les cultures est très riche et est souvent associé à la pureté, à l’innocence et à la simplicité. Il est souvent utilisé dans les bouquets de mariage pour symboliser une nouvelle vie pure et innocente.

Iris, lécythe peint en technique de Six par le Peintre de Diosphos, v. 500–490 av. J.-C., musée du Louvre.

Le nom “iris” vient du mot grec pour “arc-en-ciel” et est également associé à la déesse grecque fille de Thaumas et de l’Océanide Électre Iris, qui était la messagère des dieux et la liaison entre le ciel et la terre. Elle était souvent représentée comme un arc-en-ciel ou comme une jeune fille avec des ailes d’or. L’iris, en tant que fleur, est donc parfois vu comme un symbole de messages ou de communication céleste.

Par ailleurs, dans certaines cultures, l’iris est un symbole de passage, que ce soit entre la vie et la mort, ou entre différents états de conscience. L’iris blanc, avec sa symbolique de pureté, pourrait être interprété comme un signe d’espoir et de renouveau lors de ces transitions.

Sans oublier que l’iris est aussi parfois associé à la sagesse, à la foi et à la valorisation de l’amitié.

De plus, en France, le lys (souvent confondu avec l’iris) est un symbole royal. L’iris, en particulier l’iris jaune, est représenté dans la fleur de lys, le symbole bien connu de la royauté française.

Pyramide des besoins, dite pyramide de MaslowSource blog goalmap

Que dire du développement personnel

Il englobe une variété de techniques et de pratiques qui visent à améliorer la connaissance de soi, à valoriser ses talents et potentiels, à faciliter la réalisation de ses aspirations et de ses rêves, et à améliorer sa qualité de vie. Certains thèmes majeurs du développement personnel incluent : la confiance en soi, la gestion du stress, la communication efficace, la gestion du temps, l’atteinte d’objectifs, la prise de décision, etc.

C’est exactement les techniques employées et enseignées, par pensée positive, par Vicévertus, personnage incontournable de ce quantième numéro.

Rappelons-nous cette phrase, au Rite Français, prononcée par le second surveillant : « … Ni nu, ni vêtu, pour nous représenter l’état d’innocence, et pour nous rappeler que la vertu n’a pas besoin d’ornement ; dépourvu de tous métaux, parce qu’ils sont l’emblème et souvent l’occasion des vices que le Maçon doit éviter… »

Le maçon ne doit-il pas bâtir des cachots pour les vices et élever des Temples à la vertu ?

La question mérite d’être posée. Existe-t-il vraiment des rapports entre la méthode du développement personnel et la méthode maçonnique ?

La Franc-maçonnerie et le développement personnel partagent certaines similitudes, bien qu’ils soient intrinsèquement différents dans leurs approches et leurs origines.

Examinons les points de convergence

Tant la Franc-maçonnerie que le développement personnel mettent l’accent sur la croissance et l’épanouissement de l’individu. Les francs-maçons sont encouragés à travailler sur eux-mêmes, à se perfectionner moralement et intellectuellement.

Les loges inculquent des valeurs telles que la fraternité, l’intégrité, la loyauté et la recherche de la vérité. De même, de nombreuses techniques de développement personnel visent à renforcer les valeurs personnelles et à vivre en accord avec elles.

Les rituels sont couramment utilisés en Franc-maçonnerie pour transmettre des enseignements et des valeurs. De la même manière, certaines approches de développement personnel peuvent intégrer des rituels quotidiens ou des symboles pour renforcer les habitudes et les croyances positives.

Une loge au XVIIIème siècle : eau-forte, aquarelle, planche dite “Cabanon”, 1745 – Musée de la franc-maçonnerie.

Un sentiment d’appartenance. En rejoignant une loge, nous appartenons à une communauté qui offre soutien et fraternité. De nombreux adeptes du développement personnel cherchent également des groupes ou des communautés partageant les mêmes idées pour le soutien et la motivation.

Examinons ensuite les points de divergences, voire les réelles différences

La Franc-maçonnerie a des origines historiques spécifiques et est structurée autour d’une tradition séculaire, tandis que le développement personnel est un champ plus moderne, influencé par divers penseurs, auteurs et mouvements.

Secret et discrétion sont à mettre au crédit de l’art royal et de sa pratique. Alors que le développement personnel et ses techniques sont généralement ouvertes et accessibles à tous.

De même que la maçonnerie opère à travers des loges formelles – ou pour certaines indépendantes pour ne pas dire sauvages – avec des structures (administratives, initiatiques) avec des hiérarchies et des grades, le développement personnel, en revanche, n’a pas de structure formelle universelle.

Similitudes donc entre la Franc-maçonnerie et le développement personnel. Certes, mais principalement autour de la croissance personnelle et des valeurs morales.

Bien évidemment que leurs méthodologies, origines et structures diffèrent. Cela dit, un maçon pourrait certainement incorporer des techniques de développement personnel dans sa propre quête d’amélioration, et inversement.

Tablier de maître du XIXe siècle. source NC.

Nous pouvons donc dire qu’une personne intéressée par le développement personnel pourrait trouver aussi des valeurs dans les enseignements maçonniques.

Dans la quête incessante de l’amélioration de soi et de la compréhension de la place de l’être humain dans l’univers, de nombreuses méthodes et philosophies ont émergé. Parmi elles, notre démarche et sa célèbre méthode maçonnique, vieille de plusieurs siècles. Si la méthode moderne du développement personnel se démarque, notons que bien que distinctes dans leur origine et leur approche, elles partagent des similitudes frappantes…

Alors, sans doute que ce dernier opus a quelque chose de maçonnique dans sa finalité.

L’Amour du prochain, avec un ”A” majuscule, visant à soulager l’autre, tous les autres, tous nos frères en Humanité.

« À quoi cela engage-t-il ? À demeurer attentif à la souffrance des hommes et à leur apporter une aide selon notre compétence. » déclare le philosophe François Chirpaz.

L’Amour du prochain donc, voilà la véritable thérapie universelle !

Astérix-L’Iris blanc, la présentation de l’éditeur

« Pour éclairer la forêt, la floraison d’un seul iris suffit ». L’Iris blanc est le nom d’une nouvelle école de pensée positive, venue de Rome qui commence à se propager dans les grandes villes, de Rome à Lutèce. César décide que cette méthode peut avoir un effet bénéfique sur les camps qui se trouvent autour du célèbre village gaulois. Mais les préceptes de cette école exercent aussi une influence sur les villageois qui croisent son chemin… Qu’est-il arrivé à notre chef Gaulois préféré et pourquoi cette mine renfrognée ? Pour suivre toutes les actualités, rendez-vous sur www.asterix.com

Le mot du dessinateur, Didier Conrad

J’ai pris beaucoup de plaisir à retrouver nos amis gaulois et à les dessiner dans des situations inhabituelles, perturbés par les effets d’une nouvelle méthode de pensée, l’Iris Blanc, venue de Rome. Comme Astérix, Didier Conrad est né en 1959. Sa première bande dessinée, Jason, est publiée en 1978. Il se lance ensuite dans l’animation des hauts de pages du magazine Spirou en compagnie du scénariste Yann, avec qui il crée par la suite la série mythique Les Innommables. Suivront de nombreuses productions pleines d’humour, notamment Bob Marone (1980), Le Piège Malais et Donito (de 1991 à 1996) avec Wilbur. En 1996, Didier Conrad s’installe à Los Angeles pour travailler sur le développement visuel et le storyboarding du long métrage d’animation La route d’Eldorado (2000, Dreamworks SKG). Il dessine les aventures gauloises depuis l’album Astérix chez les Pictes (2013).

Le mot du scénariste, Fabcaro

J’avais envie d’un album plutôt centré sur le village et ses alentours. J’aime particulièrement les albums d’Astérix où un élément extérieur s’introduit dans le village et en perturbe l’équilibre, et observer la réaction des villageois, avec leur mauvaise foi légendaire. Et puis c’était l’occasion d’aborder en filigrane un phénomène de société contemporain… Fabrice Caro dit Fabcaro est auteur de bande dessinée et romancier. Parmi son œuvre foisonnante débutée en 1996, on peut citer Le Steak haché de Damoclès (2005), La Bredoute (2007), On est pas là pour réussir (2012). Le succès se concrétise en 2015 avec l’album Zaï zaï zaï zaï. En 2018 paraît une autre œuvre très remarquée, mélangeant humour absurde et satire sociale : Moins qu’hier (plus que demain). Son roman Le Discours (2018) a été adapté au cinéma par Laurent Tirard en 2020. En 2022, il publie Guacamole vaudou, un roman photo humoristique mettant en scène le comédien déjanté Eric Judor.

Astérix-L’Iris blanc / René Goscinny-Albert Uderzo

Fabcaro-Didier Conrad – Hachette Livre, n°40, 2023, 48 pages, 10,50 €

Sources : Livres Hebdo, Wikimedia Commons

La 4e de couverture.

1 COMMENTAIRE

  1. En ce dimanche 5 novembre, jour anniversaire du décès, en 1977, de René Goscinny nous avons, tout particulièrement, une pensée pour Astérix, Obélix et Idéfix.
    René Goscinny meurt à 51 ans d’une crise cardiaque. En compagnie du dessinateur Uderzo, il a créé une belle variété de personnages qui font encore la joie de tous…
    Deux jours après sa mise en vente, « L’Iris blanc » venait déjà de dépasser la barre des 100 000 livres !
    62 ans après la sortie, en 1961, du premier opus « Astérix le Gaulois », tiré à 6 000 copies à l’époque, le record est sûrement en passe d’être battu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du Compagnon de l’Union Compagnonnique des Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis (UC) Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire, membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France (IMF) et médiateur culturel au musée de la franc-maçonnerie (Musée de France), il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour plusieurs revues obédientielles dont « La Chaîne d’Union » du Grand Orient de France et « Perspectives » de la Fédération française de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain ou encore « Le Compagnonnage » de l’UC. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en a été le commissaire général. En 2023, il est fait membre d'honneur des Imaginales Maçonniques & Ésotériques d'Épinal (IM&EE).

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES