ven 24 mai 2024 - 00:05

Lieu symbolique : Freemason’s Hall, Grande Loge Unie d’Angleterre, Londres (Royaume-Uni)

Le Freemasons’ Hall de Londres est le siège de la Grande Loge Unie d’Angleterre et du Grand Chapitre Suprême des Royal Arch Masons of England, en plus d’être un lieu de rencontre pour de nombreuses loges maçonniques de la région de Londres.

Il est situé sur Great Queen Street, au n° 60, entre Holborn et Covent Garden et est un lieu de rencontre maçonnique depuis 1775.

Certaines parties du bâtiment sont ouvertes au public quotidiennement et son style Art déco classique préservé, ainsi que son utilisation régulière comme lieu de tournage de films et de télévision, en ont fait une destination touristique.

En 1846, l’Alliance évangélique mondiale est fondée à Freemason’s Hall.

Son histoire

En 1775, la première Grande Loge achète une maison donnant sur la rue, derrière laquelle se trouvent un jardin et une seconde maison. Un concours a été organisé pour la conception d’un Grand Hall reliant les deux maisons. La maison de devant était la taverne des francs-maçons , la maison de derrière devait devenir des bureaux et des salles de réunion. Le design gagnant a été réalisé par Thomas Sandby .

Le bâtiment actuel, le troisième sur ce site, a été construit entre 1927 et 1933 dans le style Art déco selon les plans des architectes Henry Victor Ashley (1872 – 1945) –  élu membre du Royal Institute of British Architects (FRIBA) en 1907 – et F. Winton Newman (1878-1953) en mémoire des 3225 francs-maçons morts en service actif pendant la Première Guerre mondiale.

Le Grand Temple.

Il s’agit d’un imposant bâtiment Art déco, l’un des plus beaux bâtiments Art déco du Royaume-Uni,  s’étendant sur deux acres et quart (0,9 ha). Initialement connu sous le nom de Mémorial maçonnique de la paix , le nom a été changé en Freemason’s Hall, soit, littéralement, Salle des Francs-Maçons, lors du déclenchement de la Seconde Guerre mondiale en 1939. Le financement de la construction de la salle a été collecté par un Fonds commémoratif maçonnique. Ce fonds a permis de récolter plus d’un million de livres sterling.

Le Grand Temple

Au centre du bâtiment actuel se trouve le Grand Temple, utilisés non seulement pour les cérémonies maçonniques (nationales, provinciales, etc.) mais aussi par de nombreuses organisations non maçonniques pour des événements aussi divers que des défilés de mode et des cérémonies de remise de prix polytechniques. Des portes en bronze, pesant chacune une tonne et quart, s’ouvrent sur une salle de 123 pieds (37 m) de long, 90 pieds (27 m) de large et 62 pieds (19 m) de haut pouvant accueillir 1 700 personnes.

Le plafond.

L’anse du plafond est en mosaïque et, en plus des figures et des symboles du rituel maçonnique, comprend, dans le coin, des figures représentant les quatre vertus cardinales – Prudence , Tempérance , Courage et Justice – et les armes du prince Arthur, duc de Connaught et Strathearn (deuxième plus jeune fils de la reine Victoria ) Grand Maître 1901-1939, sur la suggestion duquel le Mémorial maçonnique de la paix a été construit.

Un grand orgue à tuyaux, construit par les principaux facteurs d’orgues Henry Willis & Sons , a été installé en 1933. Quelque 80 ans plus tard, il a été restauré par Harrison et Harrison de Durham, les travaux étant financés par le Grand Chapitre Suprême. La restauration a été achevée en 2015 et comprenait la fourniture d’une nouvelle section « Grand » de l’instrument logée dans un nouveau boîtier assorti immédiatement derrière et au-dessus de la console, créant ainsi trois structures à la place des deux d’origine. Le récital inaugural sur l’instrument restauré a été donné le 30 septembre 2015 par le Dr Thomas Trotter , organiste de l’hôtel de ville de Birmingham et de St Margaret’s, Westminster.

Le Grand Temple comprend, hasard ou divine providence, 1717 places !

Le bâtiment en lui-même

En plus du Grand Temple, il y a 26 autres temples, utilisés par les loges, pour la maçonnerie ‘’bleue’’ ou symbolique et par les chapitres du Royal Arch. Tous sont très ornés dans leurs différents styles Art déco, et il n’y en a pas deux identiques. Parmi les temples particulièrement remarquables, le temple n°1 était très grand (pouvant accueillir jusqu’à 600 personnes) et contenait une série de portraits d’anciens grands maîtres. Cependant, le temple a été transformé en espace de conférence, en supprimant le mobilier et l’orgue Willis (bien que les portraits demeurent).

Grand temple, l’Orient.

Le temple n° 3, bien que sans style inhabituel en soi, contient un orgue de chambre remarquable du XIXe siècle (entièrement restauré vers 2012) ; Le temple n° 10 (où les concepteurs disposaient d’une hauteur et d’un espace supplémentaires en raison de son emplacement sous la grande tour de l’horloge) est construit dans un style qui combine l’art déco classique avec le design égyptien, et comprend un haut plafond en forme de dôme impressionnant, ainsi qu’un orgue Willis . (en attente de restauration) ; Le temple n° 11 a été en grande partie financé par des dons du Japon et de l’Extrême-Orient, et est par conséquent décoré dans un style somptueux, dominé par des chrysanthèmes stylisés , la fleur nationale du Japon ; Le temple n° 12 est connu sous le nom de temple de Birmanie pour des raisons similaires et est décoré d’œuvres d’art birmanes stylisées et d’une plaque enregistrant les contributions des francs-maçons de Birmanie britannique .

Temple (Rite Anglais Style Émulation).

Le temple n° 16 possède un plafond voûté en berceau distinctif et très décoré ; Le temple n° 17 a été en grande partie financé par les francs-maçons du Buckinghamshire et possède un très grand cygne sculpté (le symbole du Buckinghamshire) sur un mur ; il bénéficie également d’un style décoratif plus que d’habitude orné, avec de vastes lambris en chêne, et est utilisé en particulier par les loges les plus anciennes de Londres, y compris les trois loges restantes (sur quatre originales) antérieures à 1717 et à la formation du Grand Logez-vous; jusqu’en 2018, le temple n° 23 était le plus petit (pouvant accueillir environ 35 personnes) et contenait une série de portraits d’anciens grands secrétaires, [5] mais cette année-là, ce temple fut rebaptisé « The Kent Room » et mis à la disposition du public pour examen dans le cadre de la Bibliothèque et du Musée de la Franc-Maçonnerie (bien qu’elle puisse également être utilisée pour les réunions de loge) ; en même temps, trois nouveaux petits temples furent créés (d’une capacité d’environ 20 personnes chacun), numérotés temples 25, 26 et 27, pour permettre les réunions de très petites Loges ; ces nouveaux temples ont été créés à partir d’un espace qui était autrefois constitué de deux appartements résidentiels, le nombre de personnel résidentiel vivant dans le bâtiment ayant considérablement diminué.

Vertus cardinales, détail plafond.

En plus de ces 26 Temples et du Grand Temple, il existe plusieurs temples très simples et réservés aux « Loges d’Instruction » et aux « Loges de Répétition ». Contrairement au Grand Temple et à la Kent Room (dont des visites publiques sont disponibles quotidiennement), les autres temples (et les temples de répétition) ne sont normalement pas ouverts au public, car ils sont constamment demandés par les loges et chapitres privés de Londres pour leurs réunions régulières. Environ 1800 loges et chapitres se réunissent régulièrement à Londres, et une forte proportion d’entre eux se réunissent au Freemasons’ Hall.

Le Musée de la franc-maçonnerie

Le Musée de la franc-maçonnerie comprend aussi une bibliothèque et des archives.

En 2007, la collection du Musée de la Franc-maçonnerie a été reconnue par le biais du programme de désignation du Conseil des musées, bibliothèques et archives comme étant d’une qualité et d’une importance exceptionnelles et d’une importance nationale et internationale.

Le Musée est ouvert au grand public et l’entrée est gratuite. Le musée possède une collection d’œuvres d’art maçonniques, d’objets de cérémonie et d’insignes, ainsi que d’objets du quotidien à décoration maçonnique , notamment des horloges, des meubles, de la verrerie, des bijoux, de la porcelaine, de la poterie et de l’argenterie.

La taille immense de ce trône de cérémonie reflète la stature du grand maître royal pour lequel il a été conçu en 1791 : le prince de Galles, qui deviendra plus tard le roi George IV. Il est fabriqué à partir de bois de tilleul doré, a duré trois mois et a coûté 157 £ 10s (environ 12 000 £ en argent d’aujourd’hui). Source UGLE.

La bibliothèque est ouverte au public pour référence et les utilisateurs doivent s’inscrire. La bibliothèque contient une collection complète de livres imprimés et de manuscrits sur toutes les facettes de la franc-maçonnerie en Angleterre, ainsi que des documents sur la franc-maçonnerie ailleurs dans le monde et sur des sujets associés à la franc-maçonnerie ou aux traditions mystiques et ésotériques. Le catalogue de la bibliothèque est disponible en ligne.

En plus de ses principales collections maçonniques, le Musée de la Franc-maçonnerie possède une large sélection d’objets relatifs aux sociétés amicales telles que les Oddfellows , les Foresters et de nombreuses autres sociétés actuelles et n’existant plus. Une grande collection de livres sur les sociétés amicales, notamment concernant les Oddfellows et les Foresters, est également conservée par la bibliothèque.

Constitution d’Anderson, 1723.

Le Musée qui offre aussi un service d’enquêtes généalogiques, présente également des ateliers, des événements et une grande exposition thématique, ainsi que plusieurs petites expositions au cours de l’année. L’entrée à toutes les expositions est gratuite.

En 2016, une partie du film Assassin’s Creed a été tournée au Grand Temple. Rebaptisé « La salle du Grand Templier », le temple est utilisé comme lieu de la cérémonie de remise des prix de l’antagoniste vers la fin du film. La salle arbore des doubles croix des Templiers sur la façade du temple. Le Grand Temple est également utilisé pour des concerts et des événements musicaux – bénéficiant d’une excellente acoustique et de lignes de visibilité dégagées. En septembre 2014, le Freemasons’ Hall a accueilli plusieurs défilés de mode dans le cadre de la London Fashion Week 2014.

Le bâtiment est utilisé à la fois en interne et en externe comme remplaçant de Thames House (la maison du MI5) dans la série télévisée Spooks et dans la série télévisée Spy et a également été largement présenté dans les films et a également servi de toile de fond dans plusieurs vidéoclips.

Guided tour of Freemasons’ Hall

Sources : Wikipédia, Wikimedia Commons, Tripadvisor, United Grand Lodge of England (UGLE), Facebook UGLE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du Compagnon de l’Union Compagnonnique des Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis (UC) Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire, membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France (IMF) et médiateur culturel au musée de la franc-maçonnerie (Musée de France), il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour plusieurs revues obédientielles dont « La Chaîne d’Union » du Grand Orient de France et « Perspectives » de la Fédération française de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain ou encore « Le Compagnonnage » de l’UC. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en a été le commissaire général. En 2023, il est fait membre d'honneur des Imaginales Maçonniques & Ésotériques d'Épinal (IM&EE).

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES