dim 21 juillet 2024 - 10:07

Les origines anglaises de la franc-maçonnerie moderne – Au cœur de la galaxie hétérodoxe

La locution adverbiale ‘’au cœur de’’, débutant le sous-titre, l’énonce clairement. Nous sommes en plein dans ce que Richard Bordes, maçon du Grand Orient de France depuis plus de vingt ans, nomme la galaxie hétérodoxe, terme antonyme d’orthodoxe.

Et donc qui ne se conforme pas aux opinions, aux idées traditionnelles ou communément admises dans un domaine donné, ici, celui des origines anglaises de la franc-maçonnerie moderne, dite spéculative. Nous sommes prévenus. Dès le départ.

Il faut dire que livres et écrits sur les origines anglaises de la franc-maçonnerie sont légion. Google même restituent 98 000 résultats…

De ces maçons de métier de l’époque médiévale, de cette « maçonnerie opérative » en Grande-Bretagne à l’acte fondateur de la franc-maçonnerie moderne du 24 juin 1717 – ou selon certains historiens en 1721 – Richard Bordes nous livre sa vision des origines anglaises de cette institution philanthropique et société de pensée qu’est la franc-maçonnerie universelle.

« Lugate Hill, London » de Gustave Doré (BnF-Gallica).

Après l’illustration de 1872 du « Lugate Hill, London » de Gustave Doré (BnF-Gallica) et les remerciements adressés aux souscripteurs, à tous les membres de l’Aréopage de Recherches Sources qui dépend du Suprême Conseil du Grand Collège du Rite Écossais Ancien Accepté du Grand Orient de France, aux frères de sa loge à l’orient de Périgueux ainsi qu’à « Pierre Mollier, historien de la franc-maçonnerie, directeur du service Bibliothèque-Archives et du Musée de la Franc-Maçonnerie du Grand Orient de France » qui signe la préface, nous plongeons immédiatement dans la question des origines qui occupe encore beaucoup les historiens maçonniques depuis quelques décennies mais aussi tous les cherchants.

Richard Bordes porte un regard nouveau sur cette recherche dans la droite ligne des travaux d’érudits tels Andrew Prescott , professeur en humanités numériques à l’University of Glasgow, Susan Snell et le Dr Richard (Ric) Berman, titulaire d’une maîtrise en économie de l’université de Cambridge et d’un doctorat en histoire de l’université d’Exeter.

En gardant à l’esprit que nous devons ce renouveau aux recherches de David Stevenson qui, dès les années 80, renouvela la connaissance de l’apparition, dans l’Écosse du XVIIe siècle, des « gentlemen masons ».

Car c’est bien en Écosse puis en Angleterre, que les loges « opératives » s’ouvrent à des notables, sans rapport avec le craft, le métier. Échange, partage, réflexion, un lieu où aristocrates et bourgeois viennent découvrir cette nouvelle sociabilité, devenant ainsi des « maçons acceptés » ou « libres », soit en anglais « gentlemen masons » ou « free masons ».

Il suffit de se reporter à la table des matières que nous publions ci-dessous pour s’apercevoir que l’auteur traite, d’une façon éclairante, les origines anglaises de l’apparition de la franc-maçonnerie moderne, dite spéculative. Le grand intérêt est bien évidemment qu’il contextualise l’émergence de cette nouvelle sociabilité au début du XVIIIe siècle en s’attachant à développer les relations entre l’État et l’Église en Angleterre, pays à majorité protestante, au cours des deux siècles précédents.

Portrait of John Locke, by Sir Godfrey Kneller, 1779.

Du philosophe John Locke (1632-1704) à cette figure emblématique des sciences qu’est Isaac Newton (1642-1727), Richard Bordes précise, contrairement à ce que nous pouvons parfois lire, qu’ils ne furent pas reçus maçons mais que l’art royal a incontestablement évolué sous l’influence de leurs travaux. Par la suite, l’auteur abordant aussi tout l’aspect et le contexte philosophique et scientifique, éclairant aussi la pensée dans sa dimension culturelle et historique.

John-Theophilus-Desaguliers
John-Theophilus-Desaguliers

Le lecteur découvrira ensuite la famille Désaguliers, père et fils dont ce dernier sera « un personnage clé de cette nouvelle franc-maçonnerie et de la Grande Loge d’Angleterre, son organe administratif ».

Il nous décrit vraiment ce qu’est le paysage maçonnique moderne avant de remarquablement traiter le sujet d’Anderson et de Désaguliers, auteurs des Constitutions. L’auteur voit se dessiner deux grands axes majeurs de cette franc-maçonnerie moderne. C’est-à-dire une tradition qui s’ancre dans un passé historique mythique et un attrait marqué et rationnel pour la science newtonienne et le latitudinarisme religieux, un système d’après lequel chacun est libre de choisir la religion qui lui plaît. Richard Bordes décortique ensuite lesdites Constitutions, traitant de ces quatre parties d’importance inégales, à savoir l’histoire, les obligations du franc-maçon, les règlements généraux et le recueil de chansons maçonnique. Parler de l’athée et du libertin donnent l’occasion à l’auteur de revenir sur des définitions dix-huitièmiste de ces termes.

Cet ouvrage, pour qui veut se pénétrer de l’esprit régnant à l’époque et des premières Constitutions, celles de 1723, est très bien conçu. Pédagogique et argumenté, il puise aux meilleures sources et livre de très nombreuses références que le lecteur qui souhaite aller plus avant ne manquera pas de consulter.

La table des matières (la mise en gars du terme Constituions est due à l’auteur)

Remerciements

Préface

Une nouvelle approche des débuts de la franc-maçonnerie

Introduction

I – L’État et l’Église en Angleterre entre 1550 et 1750

II – Locke et Newton n’ont pas été « faits » maçons

III – Désaguliers père et fils

IV – La diaspora huguenote

V – Les coffee-houses : lieux de sociabilité et de fraternité

VI – La Royal Society de Londres (Royal Society)

VII – La franc-maçonnerie moderne

VIII – Anderson, Désaguliers auteurs des Constitutions

IX – L’assise juridique des Constitutions

X – Le contexte philosophique et scientifique

XI – Les francs-maçons déistes ?

XII – Philip duc de Wharton : Grand Maître de la Grande Loge de Londres, libertin, fantasque, blasphémateur et Martin Folkes (1690-1754) : Député Grand Maître, libertin, libre-penseur, athée, président de la Royal Society.

Conclusion

Bibliographie

Index

Les origines anglaises de la franc-maçonnerie moderne

Au cœur de la galaxie hétérodoxe

Richard Bordes – Préface de Pierre MollierÉditions Maïa, 2022, 232 pages, 20 €

Les Éditions Maïa qui publient des livres sont éthiques et durables, c’est-à-dire économes en papier et en encre mais aussi conçus et imprimés en France.

Les Éditions Maïa définissent leurs valeurs ainsi :

Notre ambition : Faire de chaque livre une graine qui s’enracine dans l’esprit

Un engagement : Surprendre nos lecteurs par une sélection rigoureuse

Notre ligne éditoriale : Une maison d’édition à taille humaine pour créer des œuvres d’exception

Notre philosophie : Pour déployer tout son potentiel, un livre doit être promu au long cours

Notre concept : Accompagner nos auteurs à chaque moment de la vie de leur livre

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du Compagnon de l’Union Compagnonnique des Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis (UC) Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire, membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France (IMF) et médiateur culturel au musée de la franc-maçonnerie (Musée de France), il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour plusieurs revues obédientielles dont « La Chaîne d’Union » du Grand Orient de France et « Chemins de traverse » de la Fédération française de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain ou encore « Le Compagnonnage » de l’UC. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en a été le commissaire général. En 2023, il est fait membre d'honneur des Imaginales Maçonniques & Ésotériques d'Épinal (IM&EE).

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES