dim 14 juillet 2024 - 20:07

Lieu symbolique : « FEMME, VIE, LIBERTÉ » à Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne)

Le 13 septembre 2022, Mahsa Amini est arrêtée par la police des mœurs pour « port de vêtements inappropriés ».

Photo fournie par la famille Mahsa Amini.

Elle se trouve alors en compagnie de membres de sa famille à la sortie d’une des autoroutes menant à la capitale, Téhéran. La police explique à son frère, présent lors de son arrestation, qu’elle va être emmenée dans un centre de détention pour y suivre un bref cours sur la morale et relâchée dans l’heure. Mahsa Amini est le même jour emmenée à l’hôpital, où elle tombe dans le coma. Trois jours plus tard, elle décède sans s’être réveillée.

Demain, samedi 16 septembre 2023, sera le jour du premier anniversaire du décès de notre sœur en humanité Mahsa Amini, étudiante iranienne d’origine kurde de 22 ans, tuée par la police des mœurs.

Plusieurs témoins accusent la police d’avoir violemment battu la jeune femme, entraînant sa mort. Ces accusations, auxquelles viennent s’ajouter des images de l’hôpital montrant des blessures, amènent une partie de la population iranienne à conclure que Mahsa Amini est morte d’une hémorragie intracérébrale causée par des violences policières. Cette version est contestée par les autorités, qui donnent deux versions, celle d’un « problème cardiaque soudain » et celle d’une maladie au cerveau.

L’annonce du décès provoque de nombreuses manifestations, au Kurdistan iranien, mais également dans le milieu universitaire. La répression de ces manifestations est très violente et cause la mort de plusieurs centaines de personnes ainsi que l’arrestation de plusieurs dizaines de milliers.

Le 27 juin dernier, Villeneuve-Saint-Georges présentait la sculpture « Femme, Vie, Liberté » réalisée par Sabri Cigerli, un élu villeneuvois, rendant ainsi hommage aux femmes iraniennes.

D’origine kurde, Sabri Cigerli est un artiste de talent. Il a été particulièrement touché par la révolte qui secoue l’Iran depuis quelques mois, et notamment par le décès d’une jeune kurde, Jina Mahsa Amini, battue à mort par la police.

Sur la tombe de Mahsa Jina Amini est inscrit : 

« Tu n’es pas morte car ton nom sera notre nom de code. »

Après avoir participé à plusieurs manifestations en soutien aux peuples kurde et iranien, Sabri Cigerli a décidé de s’impliquer davantage en se consacrant à la réalisation d’une sculpture inédite.

L’œuvre

Aux premières heures de ce soulèvement iranien, apprenant la mort de la jeune Jina Mahsa Amini, Sabri Cigerli se rend à différentes manifestations de soutien organisées à Paris.

Sur place, aux côtés de milliers d’autres manifestants, il scande le slogan « Jin, Jiyan, Azadî » ! (« Femme, Vie, Liberté » !). Rapidement, le désir d’en faire davantage se fait sentir. Sabri Cigerli s’interroge : « Comment pourrais-je témoigner plus sérieusement de mon soutien à la jeune Jina Mahsa Amini, à sa

La sculpture dans le jardin de l’artiste.

famille et à la jeunesse iranienne ? » C’est là, au cours de l’automne 2022, que l’idée d’une sculpture lui vient. Achevée en mars 2023, elle représente le visage de quatre femmes libres. Les cheveux de ces femmes sont d’or, et portés librement. Au pied de la statue, on peut apercevoir leurs foulards, négligemment jetés autour de leurs cous.

Ces quatre visages, tournés dans toutes les directions, semblent exprimer l’apaisement, la joie et la fierté. Les yeux, maquillés de mille couleurs, souligne le bonheur et la liberté de ces femmes. Enfin, sur chacun des côtés de la sculpture, on peut lire le slogan « Femme, Vie, Liberté » et sa traduction en kurde : « Jin, Jiyan, Azadî ».

L’œuvre de Sabri Cigerli a été inaugurée le mardi 27 juin en présence de Philippe Gaudin, maire de Villeneuve-Saint-Georges, et de nombreuses personnalités.

« C’était pour nous une évidence de mettre à l’honneur cette belle sculpture », estime Philippe Gaudin, premier édile. « Exposer cette statue, c’est bien sûr saluer le travail d’un artiste et intellectuel villeneuvois. Mais c’est aussi pour nous, pour notre ville, une façon d’apporter notre plus total soutien aux peuples kurde et iranien. Nos valeurs, celles de notre majorité, celles de la France, nous obligent. Ce combat est aussi celui de toutes les femmes qui se battent pour leur liberté et leur émancipation.”

L’artiste

Né dans un petit village de Turquie, Sabri Cigerli est d’origine kurde. Attiré depuis son enfance par la création artistique, il effectue des études de sciences politiques en Turquie avant de rallier la France en 1989, après un passage par l’Allemagne et l’Angleterre. En France, il poursuit ses études et devient docteur en sciences politiques. Il enseigne notamment à l’université de Paris-X Nanterre, puis à Paris 8 Saint-Denis.

Les Kurdes-L’émergence du nationalisme kurde (1874-1945), L’Harmattan, 2019.

En 2020, il est élu conseiller municipal à Villeneuve-Saint-Georges. Membre de la majorité menée par le maire, Philippe Gaudin, Sabri Cigerli est en charge de l’animation des bibliothèques et des médiathèques. Au cours de sa carrière, il devient un spécialiste reconnu de la question kurde, à laquelle il a consacré pas moins de cinq ouvrages : – Réfugiés kurdes d’Irak en Turquie, L’Harmattan, 1998 ; Les Kurdes et leur histoire, L’Harmattan, 1999 (préface de M. Jack Lang) ; Ocalan et le PKK, éditions Maisonneuve & Larose, 2005 ; L’émergence du nationalisme kurde (1874-1945), L’Harmattan, 2019 ; Les Kurdes et le Kurdistan en 1920, éditions Vérone, 2022.

Sources : Dossier de presse de Sabri Cigerli ; Mairie de Villeneuve-Saint-Georges

L’artiste devant son œuvre.
Façade de l’Hôtel du Grand Orient de France.

La contestation en Iran a désormais son hymne, même s’il reste officieux. Lors de la 65e cérémonie des Grammy Awards, qui s’est tenue à Los Angeles le 5 férvrier 2023, l’artiste iranien Shervin Hajipour a été décoré du prix de la meilleure chanson pour un changement de société pour son titre Baraye.

3 Commentaires

  1. @ Yonnel Ghernaouti
    Je n’ai pas encore le bonheur de vous connaître, mais je tenais à vous remercier pour tout ce que vous faites, pour votre vision de la maçonnerie ainsi que pour tous vos écrits et notamment pour l’ensemble de vos comptes rendus de lecture.
    Cet article “Femme, vie, liberté” est vraiment très beau.

  2. Très chère « Sœur libre et de bonnes mœurs »,
    En toute fraternité, merci beaucoup pour votre commentaire élogieux.
    De mon côté, j’adresse à l’artiste Sabri Cigerli, toutes nos félicitations pour cette remarquable représentation. Elle est vraiment splendide et mérite le détour.
    Les combats contre l’ignorance, l’obscurantisme, la dictature, la censure se gagnent tous les jours, pas à pas…
    Pour nos TTCCSS & TTCCFF souhaitant aller plus loin, j’en profite pour signaler l’ouvrage qui vient de sortit le 12 courant ‘’Femme, vie, liberté-Parlons-en’’ (Edilivre, 2023) de la franco-iranienne Fahimeh Robiolle, ancienne ingénieure en Iran et au Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du Compagnon de l’Union Compagnonnique des Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis (UC) Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire, membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France (IMF) et médiateur culturel au musée de la franc-maçonnerie (Musée de France), il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour plusieurs revues obédientielles dont « La Chaîne d’Union » du Grand Orient de France et « Chemins de traverse » de la Fédération française de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain ou encore « Le Compagnonnage » de l’UC. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en a été le commissaire général. En 2023, il est fait membre d'honneur des Imaginales Maçonniques & Ésotériques d'Épinal (IM&EE).

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES