mar 18 juin 2024 - 10:06

Le maçon parfait

De notre confrère brotherallatt.substack.com – Par DARREN ALLATTDARREN ALLATT

Découvrir la véritable identité d’un maçon “parfait” – cela pourrait-il être un contraste frappant avec vos notions initiales ? Une exploration réfléchie vous attend !

Au cours du week-end, je présentais un séminaire d’adhésion intitulé “La franc-maçonnerie expliquée !”

Cette séance d’information pour les hommes qui s’intéressent à la franc-maçonnerie est conçue pour les aider à comprendre ce que signifie devenir franc-maçon.

Il couvre tout ce qu’il faut savoir sur la franc-maçonnerie avant de prendre la décision de devenir maçon.

J’ai travaillé sur ce programme parce que malheureusement, dans de nombreux cas, cette étape est marquée dans nos processus pour les candidats, et nous les précipitons sans préparation approfondie.

Nous les invitons simplement pour 3 entretiens, leur disons qu’ils le découvriront une fois qu’ils auront rejoint, puis ils passeront leur temps à passer des diplômes à essayer de comprendre ce qu’est la franc-maçonnerie.

Mais plus important encore, cela les aide à comprendre la différence entre «rejoindre» et «devenir», efface les mythes et les idées fausses, et donne les bonnes informations afin qu’ils ne soient pas conduits aux périls de toutes les ordures en ligne sur le Craft.

A la fin du séminaire, il y a une période de questions/réponses. J’encourage tous les participants à poser toutes les questions qui leur viennent à l’esprit et je promets d’y répondre avec sincérité et transparence, sous réserve que si la réponse révèle un “spoiler” ou un “secret”, je partagerai ce que je peux sans aller loin.

Une question s’est posée qui m’a fait réfléchir.
Un candidat potentiel a demandé: “Qu’est-ce que le parfait maçon?”
Cette question sensée m’a poussé à réfléchir à la façon dont on pourrait définir le maçon “parfait”, et à quoi cela ressemblerait dans la vraie vie.

Quand on imagine un maçon “parfait”, on pense souvent à quelqu’un qui :

Assiste à toutes les réunions de loge et événements maçonniques,

A occupé tous les postes au sein de la loge, y compris Maître,

Récite parfaitement les rituels,

Participe à tous les ordres maçonniques et a été dans toutes les chaires,

Assiste et contribue continuellement à ces commandes,

Peut accomplir spontanément n’importe quel degré de travail maçonnique,

A servi la Grande Loge dans tous les rôles possibles,

Donne à la charité en temps et en argent.

Cette liste de contrôle pourrait décrire le « maçon parfait » aux yeux de certaines personnes, le genre de personne que nous admirons. Mais pour moi, cela ne décrit pas du tout le maçon parfait.

4 Commentaires

  1. L’article cité en référence se poursuit avec le texte suivant (traduction google):
    La perfection n’est pas un point final, mais un processus. Il s’agit de progresser car le progrès est la perfection. Des efforts constants pour apprendre et vivre les leçons et les principes de la franc-maçonnerie sont ce qui définit la perfection.

    Un maçon « parfait » est celui qui s’efforce de croître personnellement. Il n’est peut-être pas un orateur raffiné, mais il se met au défi de porter un toast lors d’une réunion de loge. Malgré sa nervosité, il se lève et parle, ajoutant quelques mots à chaque fois.

    Un maçon « parfait » apprend de ses expériences, appliquant les enseignements maçonniques à sa vie professionnelle. Il consacre du temps à sa famille, à son travail et à la franc-maçonnerie, et assiste régulièrement aux réunions de loge pour partager ses fardeaux et recevoir le soutien de ses frères.

    Un maçon « parfait » fait de son mieux dans tout ce qu’il fait. Prenons un exemple pour apprendre une charge. Il peut trébucher complètement, mais il a fait de son mieux et, avec les encouragements et le soutien de ses frères, il s’améliore à chaque tentative.

    Un maçon « parfait » fait des erreurs mais se tourne vers sa foi et les principes de la maçonnerie pour se guider. Il apprend de ces erreurs et fait mieux la prochaine fois.

    Faire simplement de son mieux, travailler selon ses capacités individuelles, apprendre et appliquer les leçons de la franc-maçonnerie dans la vie quotidienne, devenir un homme meilleur aujourd’hui qu’hier, telles sont les marques d’un maçon parfait.

    La perfection en franc-maçonnerie ne consiste pas à gravir les échelons ou à remplir une liste de contrôle.
    Il s’agit de s’améliorer et de mettre en pratique les leçons de notre métier.
    C’est ce qui fait un maçon parfait.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES