lun 24 juin 2024 - 01:06

Le CLIPSAS est-il en danger à Istanbul ?

Istanbul, 15 mai 2023 – Alors que le président Ivan Herrera Michel et le Bureau du CLIPSAS préparent la prochaine Assemblée Générale du 17 au 21 mai 2023, à Istanbul, des craintes se sont accumulées au sein de multiples Obédiences. Ces inquiétudes ne semblent pas trouver d’écho auprès des dirigeants du CLIPSAS, suscitant ainsi des interrogations quant à la sécurité de l’événement à venir.

La situation en Turquie est déjà tendue en raison de la présidentielle en cours. Le chef de l’État sortant, Recep Tayyip Erdogan, a remporté le premier tour du scrutin le dimanche 14 mai 2023, mais avec un score inférieur à 50% des voix. Il devra maintenant affronter Kemal Kiliçdaroglu lors d’un second tour qui se déroulera le 28 mai prochain.

Cependant, les propos tenus par certains acteurs politiques ne font qu’ajouter à l’inquiétude. Notre confrère Le Figaro rapporte les déclarations de Devlet Bahçeli, dirigeant d’extrême droite, qui a menacé Kemal Kiliçdaroglu et son alliance d’opposition en déclarant : « Une fin douloureuse les attend le 14 mai. Ces traîtres recevront soit une peine de prison à perpétuité, soit des balles dans le corps ! » (source : Le Figaro).

Face à cette montée de tensions et aux actes de violence qui ont été commis lors des élections précédentes à travers le pays, notamment à Istanbul.

On se demande quelles mesures la Grande Loge Libérale de Turquie (organisateur de l’Assemblée Générale 2023) prendra pour assurer la protection de ses membres ?

Il est crucial de se poser cette question, compte tenu de la situation actuelle.

L’historique des élections en Turquie révèle une période marquée par des manifestations et des actes de violence. Les élections passées ont été le théâtre de multiples affrontements entre les partisans de différents candidats, engendrant ainsi une atmosphère tendue et imprévisible. Istanbul, en particulier, a été le théâtre de nombreux incidents.

Il est donc primordial pour le CLIPSAS, le bureau et la Grande Loge Libérale de Turquie de prendre en compte ces éléments et d’évaluer les risques potentiels liés à l’organisation de l’Assemblée Générale à Istanbul. La sécurité des participants et la préservation des valeurs maçonniques doivent être au cœur des préoccupations.

Le CLIPSAS devrait être attentif aux craintes exprimées par les Obédiences et œuvrer activement à la mise en place de mesures de sécurité appropriées, en coopération avec les autorités compétentes et les organisations maçonniques locales. L’objectif est de garantir un environnement sûr et propice aux échanges et débats qui caractérisent l’Assemblée Générale du CLIPSAS.

Il reste à espérer que les préoccupations seront entendues et que des mesures adéquates seront prises pour assurer le bon déroulement de cet événement majeur pour la communauté maçonnique internationale. Le CLIPSAS doit être vigilant et proactif dans sa volonté de préserver la sécurité et la sérénité de ses membres

2 Commentaires

  1. Même si les premières loges (étrangères) apparaissent dans l’Empire ottoman en 1738, nous sommes loin d’une situation apaisée concernant l’art royal en Turquie…
    Il est vrai aussi que peu d’infos transpirent quant à la situation de la FM à Istanbul, ville la plus importante de Turquie aussi bien sur le plan économique que sur le plan maçonnique !
    Rien non plus sur les obédiences dite « libérale et adogmatique » ou encore « régulière ». Il serait pourtant intéressant d’avoir l’avis de spécialistes et non celui des traditionnels idiots utiles de l’islamisme…

  2. L’Assemblée Générale et colloque du CLIPSAS à Istanbul se sont déroulés sans aucun incident. Apparemment, les craintes soulevées y relatives étaient sans fondement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES