sam 24 février 2024 - 07:02

« Pierre Dac. Le Parti d’en rire », un Franc-Maçon exposé au mahJ

Le Musée d’Art et d’Histoire du judaïsme (mahJ) présente,  du 20 avril au 27 août 2023, la première exposition consacrée à Pierre Dac (1893-1975). Plus de 250 documents issus des archives familiales, extraits de films, émissions télévisées et radiophoniques éclairent le parcours personnel et l’œuvre de ce maître de l’absurde, qui présida à la naissance de l’humour contemporain.

Qui sait que, dans les années 1950, Pierre Dac fut l’inventeur du schmilblick, cet objet au nom yiddish « qui ne sert absolument à rien et peut donc servir à tout » ? Qui se souvient du biglotron ? Qui a en mémoire la désopilante série radiophonique Bons baisers de partout, diffusée sur France Inter de 1966 à 1974 ? Des années 1930 au milieu des années 1970, l’imagination et l’inventivité de Pierre Dac ont nourri la culture française d’un extraordinaire arsenal humoristique que l’exposition fera redécouvrir.

mahJ – cour intérieure – Photo YG

Né André Isaac à Châlons-sur-Marne, Pierre Dac est issu d’une famille juive alsacienne qui choisit la France après Sedan. Il s’engage durant la Première Guerre mondiale, animé du désir de rendre l’Alsace-Lorraine à la France. Après l’armistice, il se tourne vers le métier de chansonnier ; ses sketchs, chansons, et surtout ses « pensées », lui valent un succès immédiat. Dans les années 1930, il produit les premières émissions d’humour à la radio (La société des loufoques, La course au trésor…), puis fonde l’hebdomadaire L’Os à moelle.

Résistant de la première heure, il rejoint la France libre en 1943. Dans les Français parlent aux Français, au micro de Radio Londres, il mène une guerre des mots contre Radio Paris. Au lendemain de la guerre, Pierre Dac rencontre Francis Blanche, avec lequel il crée « Sans issue ! » aux Trois Baudets, puis le célèbre « Sâr Rabindranath Duval » et le feuilleton Signé Furax, la série la plus écoutée de l’histoire de la radio, tout en militant à la Lica, ancêtre de la Licra.

L’exposition éclaire la créativité musicale et littéraire de Pierre Dac, ses modes d’expression très divers – et notamment l’utilisation de tous les nouveaux médias (cinéma, radio et télévision), tout en restant attaché au cabaret et au théâtre. Elle évoque ses compagnons de route : Francis Blanche, Jean Yanne et René Goscinny. Enfin, elle replace l’oeuvre de Pierre Dac parmi celles des maîtres de l’absurde (Beckett, Ionesco, Dubillard…), redevable tant à l’argot des bouchers qu’au Witz freudien, et aborde les résonances de sa judaïté dans son parcours personnel et ses choix artistiques. Initialement proposée d’octobre 2020 à février 2021, cette exposition avait dû fermer ses portes quinze jours après son inauguration en raison de la pandémie de Covid-19.

Commissaires : Anne Hélène Hoog et Jacques Pessis

« Pierre Dac. Le parti d’en rire » est une exposition éco-responsable : les mobiliers et éléments graphiques conçus il y a 3 ans ont pu être stockés. Ainsi, 40 % des cloisons, 85 % du mobilier de scénographie et 70 % des cartels sont réemployés. Par ailleurs, les bancs et 90% des capots de vitrine proviennent de nos expositions antérieures.

Depuis plusieurs années, le mahJ est activement engagé dans une démarche de développement durable et d’éco-responsabilité, afin de diminuer ses émissions de gaz à effet de serre, de préserver les ressources naturelles et de réduire sa production de déchets.

Source : Musée d’Art et d’Histoire du judaïsme

Pierre DAC, le Maçon

Pierre Dac (1895-1975) a été membre de la Grande Loge de France, initié au sein de la Loge « Les Inséparables d’Osiris ». Humoriste bien connu, il a rédigé ce rituel de la Grande Loge des Voyous :

A.°. L.°. G.°. D.°. G.°. A.°. D.°. L’U.°.

GRANDE LOGE DES VOYOUS
RITUEL du PREMIER DEGRÉ SYMBOLIQUE

Ouverture et fermeture des travaux

Le TaulierFrangin deuxième Maton, quel est le premier turbin d’un maton en carrée?
2ème MatonTaulier, c’est de bigler si la carrée n’a pas de courants d’air et si la lourde est bien bouclée.
le TaulierVeux-tu bien gaffer frangibus ?
2ème MatonFrangin Bignoleur, veux-tu bigler si la carrée est aux pommes et décambuter en loucedé pour arnaquer les loquedus ?
le Bignoleur
(de retour)
Y’a que dalle, Chef !
2ème MatonFrangin Taulier, la cabane est réglo.
le TaulierQuel est le boulot du premier Maton ?
1er MatonFrangin Taulier, c’est de se rencarder si tous les gonzes d’ici sont bien des potes et non des demi-sels.
le TaulierPremier et deuxième Matons, vos zigues, faites votre turbin. Biglez s’il n’y a pas de loquedus, les argougnez et me les bonnir aussi sec. Debout tas de fainéants face au bourguignon !
[Au passage des Matons, les frangins leur font un superbe bras d’honneur !]
1er MatonBoss, tous les fiasses qui sont sur leurs guibolles sont bien des affranchis.
le TaulierIl en est de même au bourguignon. Tous ceux qui sont à coté de mézigues sont aussi de la cabane. Au nom du Mec des Mecs, la cabane est affranchie. Pour sa pomme, on va lui filer une sacrée batterie.
[Tous tapent dans leurs pognes]
le TaulierPosez vos derches les mecs. Frangin Greffier, veux tu nous filer le rapport du dernier turbin?
le Greffier
(après avoir vainement essayé de lire ses papiers)
J’ai dit Frangin Taulier !
le TaulierVous mes pommes et vous les Matons, esgourdez s’il y a des niards qui réclament après le baratin du Greffier.
1er MatonBoss, les affranchis n’ont pas jaspiné.
le TaulierMes potes, avant de chiquer contre, on va demander au Baratineur ce qu’il en pense.
le BaratineurTous les mecs ont bien entravé, c’est banco !
le TaulierLe dernier turbin est donc affranchi. Et pour pas vous voir roupiller en écoutant le Baratineur déboiser des conneries qui en foutent plein les esgourdes, je m’en vais lourder la taule.
Frangins Matons, demandez aux potes de vos milieux s’il n’ont rien à baratiner. Je fais circuler l’sac aux baratins et celui de l’artiche pour aider les frangins qui sont tombés. Les boulots sont-ils contents ?
1er MatonIls le sont frangin Taulier.
le TaulierSecond Maton, quel est ton âge ?
2ème MatonTrois berges vieux.
le TaulierQuel est le temps du boulot ?
2ème MatonDu bourguignon au plumard, patron.
le Taulier1er Maton, quelle heure est-il ?
1er MatonC’est l’heure du plumard, Boss. J’entends sonner douze plombes et on en a ras le bol !
 le TaulierDebout, mes niards ! Au nom du Mec des Mecs, et pour sa bonne pomme, on va lui en filer une toute neuve, puisque la taule est débouclée. Allez les gars, tapez dans vos pognes. Ne bonnissez rien au dehors sur le turbin de ce soir et allons filer au paddok avec nos nanas. Mais avant, allons en écluser un !

Lire ou relire notre article « (Éphéméride) 9 février 1975 : Notre Frère Pierre Dac passe à l’Orient Éternel »

Avec la GLDF, découvrez la vie et l’histoire des Francs-maçons célèbres !

GLDF : aujourd’hui, le 5e épisode avec Pierre Dac, le 12 avril 2022.

Le célèbre Dictionnaire de la franc-maçonnerie, sous la direction de Daniel Ligou (PUF nouvelle éd. augm., Quadrige Dicos poche, 2012) précise : « mentionné comme Maçon de la Grande Loge par Le carré long (bulletin de la Ligue universelle des Francs-Maçons, janvier 1982). Nous savons effectivement qu’il se fait initier sous l’influence de son ami Campion, mais fut déçu. »

Infos pratiques :

Musée d’Art et d’Histoire du judaïsme

Hôtel de Saint-Aignan, 71 rue du Temple – 75003 Paris

plaque commémorative ville de Paris – Photo YG

Mardi, mercredi, jeudi, vendredi : 11h-18h/Nocturne le mercredi jusqu’à 21h/Samedi et dimanche : 10h-19h

Le musée est fermé le lundi sauf pour les groupes scolaires

Consulter les informations pratiques pour connaître les nocturnes

Clôture des caisses 45 minutes avant la fermeture du musée.

Billetterie

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti
Yonnel Ghernaouti est directeur de la rédaction de 450.fm. Il a fait l’essentiel de sa carrière dans une grande banque ancrée dans nos territoires. Petit-fils du Compagnon de l’Union Compagnonnique des Compagnons du Tour de France des Devoirs Unis (UC) Pierre Reynal, dit « Corrézien la Fraternité », il s’est engagé depuis fort longtemps sur le sentier des sciences traditionnelles et des sociétés initiatiques. Chroniqueur littéraire, membre du bureau de l'Institut Maçonnique de France (IMF) et médiateur culturel au musée de la franc-maçonnerie (Musée de France), il collabore à de nombreux ouvrages liés à l’Art Royal et rédige des notes de lecture pour plusieurs revues obédientielles dont « La Chaîne d’Union » du Grand Orient de France et « Perspectives » de la Fédération française de l’Ordre Mixte International Le Droit Humain ou encore « Le Compagnonnage » de l’UC. Initiateur des Estivales Maçonniques en Pays de Luchon, il en a été le commissaire général. En 2023, il est fait membre d'honneur des Imaginales Maçonniques & Ésotériques d'Épinal (IM&EE).

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES