sam 15 juin 2024 - 09:06

La veuve de Jean-Pierre Pernaut livre ses rituels de protection et de purification

De notre confrère femmeactuelle.fr – Par Julie Destouches

Dans le dernier ouvrage de Nathalie Marquay-Pernaut, « Moi, j’y crois », on apprend que la Miss France et épouse du présentateur vedette pratique certains rituels de protection et de purification. Explications.

Jean-Pierre Pernaut en 2013 à Aix-les-Bains – Crédit photo : Politiquemania

Les pratiques magiques visant à se protéger du mauvais œil sont beaucoup plus courantes qu’on ne le croit. Dans son dernier livre, Nathalie Marquay-Pernaut brise le tabou qui entoure la voyance en partageant ses expériences avec différents médiums. Généreuse, elle transmet, en toute sincérité, sa vision de la vie, de la mort et ses pratiques magiques : « La vie est une circulation d’énergies, positives et négatives, entre les vivants – êtres humains, animaux, plantes, pierres – et les morts – âmes et esprits. »

Au fil des pages, on découvre la pertinence de ses rêves prémonitoires et de son intuition, qui l’a poussée à mener à terme une grossesse contre l’avis des médecins et de son mari. La comédienne explique également que les personnes médiatiques sont particulièrement touchées par les mauvaises ondes. C’est la raison pour laquelle elle purifie régulièrement sa maison à la sauge blanche. Extrait :

Rituel de purification de la maison à la sauge blanche

Nathalie Marquay au festival de Cannes – Crédit photo : Georges Biard

« Notre maison, vous l’avez compris, est, pour les mauvais esprits, une cible de choix. Aussi faut-il la protéger. C’est ce que je fais.

Je commence par mesurer ce que l’on appelle le « taux vibratoire » de ma maison. Cette méthode de calcul est plutôt réservée aux personnes aguerries et à celles qui sont dotées de fluide. Pour cela, je pratique la radiesthésie et j’utilise un cadran gradué de 0 à 18 000 unités Bovis avec l’aide d’un pendule. Si ce dernier m’indique que ma demeure présente un taux trop faible – en dessous de 6 500 –, cela signifie que celle-ci n’est pas bien protégée ou a subi un sort. Dans ce cas, pour remonter le taux de bonnes énergies – idéalement a minima à 11 000 unités –, je pratique un rite de purification à l’aide de feuilles de sauge blanche.

Cette plante est connue depuis des millénaires pour son pouvoir de “nettoyage” : sa fumée accroche les énergies négatives et les retire des lieux, des objets ou des personnes.

Je réunis les feuilles de sauge pour former une sorte de petit bouquet que j’allume et qui, en se consumant, va répandre dans la maison la fumée purificatrice.

En le faisant tourner toujours dans le sens des aiguilles d’une montre, je commence par les pièces d’en bas, la cave, le garage… Et je vais de pièce en pièce en veillant à ce que la fumée se diffuse bien sur les vitres, les portes, tout ce qui communique avec l’extérieur.

Afin que ce rituel agisse pleinement, il est important d’être parfaitement détendu lorsqu’on le réalise : les mauvais esprits ne doivent avoir aucune prise sur vous.

Pour être dans cet état d’apaisement, je commence par me laisser imprégner par l’envoûtant parfum de la sauge, et puis je m’adresse à haute voix aux entités et aux mauvais sorts : « Merci de bien vouloir nous laisser tranquilles, vous n’avez rien à faire chez nous, repartez d’où vous venez. Je ne souhaite de mal à personne, mais attention : l’Univers, lui, s’en charge ! »

Rituel de purification de la maison au gros sel

« Tous les deux mois environ, je mets une poignée de gros sel sur des soucoupes que je pose sur les bords de fenêtres, devant les portes, bref, près de chacune des ouvertures de la maison. Je les laisse là, agir durant trois jours. Au bout de ces trois jours, je récupère chaque soucoupe et vais dissoudre, sous l’eau du robinet, le sel qu’elle contenait. »

Rituel de protection avec l’œil de tigre

« Protéger ceux qu’on aime et se protéger soi-même », « Veiller sur sa maison et veiller sur soi » pourraient être mes leitmotivs…

C’est à mon poignet que se trouvent ces protections : trois bracelets de perles taillées dans cette pierre semi-précieuse assez belle, avec ses reflets bruns et dorés – l’œil-de-tigre. Une pierre connue depuis des millénaires pour ses vertus de protection, mais une protection qu’elle ne vous accorde qu’à condition que vous sachiez l’utiliser…

D’abord, et c’est essentiel, il y a la manière de se la procurer. Il ne faut jamais qu’il y ait un intermédiaire, à ce moment-là, entre soi et la pierre. Autrement dit, il ne peut s’agir d’un cadeau ou d’une pierre que l’on vous a conseillé de choisir. Le choix, c’est vous qui devez le faire ; plus exactement, c’est votre âme.

Dans la boutique, devant le présentoir, vous fermez les yeux, vous mettez votre main au-dessus des bracelets, et vous la laissez faire : guidée par votre âme, elle va choisir celui qu’il vous faut. Ce ne sera peut-être pas le bracelet dont les perles auront les plus beaux reflets, mais ce sera, à coup sûr, celui qui vous correspond très précisément et qui saura, mieux que tout autre, exercer sur vous son pouvoir protecteur.

Ce bracelet, avant de le mettre à votre poignet, attention, il convient de le purifier. Pour cela, vous le passez sous l’eau froide en le frottant avec du gros sel. Purifié, il va pouvoir jouer pleinement son rôle, c’est-.‑dire qu’il va se charger, tel un aimant, de toutes les mauvaises ondes, de tous les esprits mauvais que vous allez rencontrer.

L’œil-de-tigre, c’est un aspirateur de négativité ! Un aspirateur, lorsque son sac est plein, vous le videz. Eh bien, pour votre œil-de-tigre, c’est pareil !

Régulièrement, vous devez le vider de toute la négativité qu’il a absorbée. Pour cela, je place mon bracelet dans ma main avec du gros sel. Ensuite, je le passe sous l’eau froide, en faisant avec ma main un mouvement circulaire : sept fois dans le sens des aiguilles d’une montre, sept fois dans l’autre.

Autre chose, non moins essentielle : la pleine lune. C’est une période de grande puissance cosmique, durant laquelle l’énergie solaire que nous recevons sur Terre est réverbérée par la Lune, ce qui la rend plus directement assimilable par les êtres vivants : les plantes – tous les jardiniers vous le diront –, ainsi que les animaux et les humains.

Un phénomène que l’on ressent, selon les individus, de manière plus ou moins forte. Pour ce qui me concerne, c’est plutôt plus : je ne dors pas, je suis plus nerveuse, plus irritable, plus mélancolique aussi…

Ce qui ne m’empêche pas de penser à mon œil-de-tigre. C’est le moment de le recharger en positivité ! À chaque pleine lune, donc, je commence par vider chacun de mes trois bracelets de toutes les mauvaises choses qu’il a absorbées en le purifiant avec du gros sel, puis je le passe sous l’eau claire, froide, et je vais le poser sur le bord d’une fenêtre afin que, durant toute la nuit, il se recharge en bonne énergie.

Le lendemain matin, c’est fait, je peux le remettre à mon poignet : mon œil-de-tigre a emmagasiné suffisamment d’énergie pour travailler à ma protection rapprochée pendant le mois qui vient. Mes trois bracelets, c’est vrai, je ne les quitte jamais.”

Pour en savoir plus, découvrez « Moi, j’y crois » de Nathalie Marquay-Pernaut, aux éditions Guy Trédaniel.

3 Commentaires

  1. Bonjour,

    Voici.fr et maintenant Femmeactuelle.fr
    Que se passe-t-il à la rédaction de 450 ?

    Pitié, publiez moins mais du contenu de qualité ! Marre des traduction Google d’articles anecdotiques voire insignifiants.

    Merci pour votre travail.

    Fraternellement,

    F.

  2. Cher Lecteur F.
    En 24 mois, 450.fm a édité presque 4000 articles. Selon votre message, la qualité du journal aurait baissé. En réalité, il n’en est rien. Nous produisons sans aucune discontinuité depuis la première heure, un total de 5 articles/jour, grâce à des chroniqueurs maison + une revue de presse française et autant avec la presse étrangère.

    Il est évident, qu’un journal, quel qu’il soit, ne peut pas plaire à tout le monde, mais pire, aucun journal ne peut plaire avec 100% de son contenu à tout son lectorat. Certains seront intéressés par des rubriques locales, d’autres des rubriques sur le symbolisme, et certains par la rubrique nécrologie.

    Le nombre grandissant de lecteurs et notre position de leader de l’information maçonnique en France, démontre clairement que nos lecteurs trouvent un vif intérêt à lire des contenus qui sortent des infos maçonniques habituelles. De nombreux lecteurs, s’intéressent aussi à la vie des Obédiences au Chili ou au Brésil et pourquoi pas… aux rituels de purification de la maison chez les « people ».

    Vous reconnaitrez qu’en parlant de la vie des Obédiences étrangères, nous avons le mérite de faire sortir la maçonnerie gauloise de ses habitudes locales. Nous initions ainsi le retour au principe d’universalité qui nous est si cher.

    Quoi qu’il en soit, vous avez pris le temps de nous écrire, cela démontre votre intérêt pour le journal et nous vous en remercions vivement.

    Très Fraternellement
    Franck Fouqueray
    Directeur de la publication

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES