dim 16 juin 2024 - 14:06

Les compagnons Boulangers U.V.G.T. ?

De notre confrère levainbio – Par Laurent Bourcier

UVGT est connu : Union, Vertu, Génie ou Géométrie, Travail ou Talent selon les sources. Les trois statues représentent les Pères fondateurs des Compagnonnages : Soubise, Salomon (au milieu) et Jacques.

Nous sommes nombreux à penser que les fameuses lettres U.V.G.T. sont une exclusivité des compagnons Charpentiers du rite de Soubise… et bien, cela n’a pas toujours été le cas…

Mais dans un premier temps, il semble intéressant de remonter à la naissance d’U.V.G.T. chez nos amis les Charpentiers. Selon le compagnon Cordonnier du Devoir de la Famille du Cuir, Michel JUIGNET, Tourangeau va de bon cœur, ces abréviations apparaissent chez les compagnons passants Charpentiers à la Toussaint 1789, se substituant aux lettres J. M. J.

Nous voyons aussi les lettres U.F.G.T. utilisées par les compagnons Vitriers en 1879, les Compagnons Cordonniers Bottiers du Devoir utilisant eux U.V.F.T.

Les Compagnons Teinturiers du Devoir, aux rites et symboles très obscurs et rudimentaires, essaient de se rénover vers le milieu du XIXe siècle en se disant « enfants de Salomon », fondés en 558, et ils intègrent dans un grand tableau exposé au musée du Compagnonnage de Tours les lettres U.V.G.T. 

Sans titre2

U.V.G.T. juste sous le fronton.

Ce ne sont pas les seuls : les compagnons Tanneurs du Devoir, qui essaient de rénover leur société en déclin, font de même sous la plume de Jules Napoléon BastardSaintonge la Liberté, en 1864, celui-ci propose au Tour de France les lettres U.V.G.T.

Quant aux Sabotiers, corps à l’origine peu claire, qui se disent enfants « illégitimes » des charpentiers, ils font aussi figurer U.V.G.T. sur leurs lithographies de remerciement.

Lorsqu’une corporation est puissante et fortement marquée sur le plan des rites et des symboles, comme l’est celle des compagnons Charpentiers il est évident que d’autres corps la prennent  pour modèle et lui empruntent certains de ses éléments, parce que tout simplement ils leur plaisent.

Pourquoi vouloir inventer la bicyclette quand elle existe déjà ?

U.V.G.T. semble apparaître pour la première fois chez les Compagnons Boulangers du Devoir en 1912, sur le drapeau de la Cayenne de Troyes. Celui-ci est composé comme à l’habitude, de la pelle à enfourner, du rouable et de la balance, mais les lettres L.J.B.S.F.P.V. disparaissent pour être remplacées par U.V.G.T.

Sans titre3

Drapeau  des Compagnons boulangers du Devoir de la Cayenne de Troyes.

Ces quatre lettres seront également proposées comme devise lors du congrès de la Fédération Générale du Compagnonnage en 1922. Lors de la réunion du Comité central de la Fédération Générale, le 13 mai 1923 (voir le journal Le Compagnonnage, p. 3).

On lit dans le procès-verbal que  « La discussion étant close, le C. Robin demande ce que la F.G. entend faire de la décision des C. Charpentiers. D. D. en ce qui concerne la devise U.V.G.T., dont ils revendiquent la propriété. Le président G. répond qu’il ne connaît pas, tant qu’à lui, de monopole en matière de symbolisme compagnonnique, mais ne désirant pas soulever de discussion, ni sembler vouloir prendre d’office des allégories revendiquées par les C. Ch. , il sera facile de trouver d’autres formules au titre symbolique de la F. G. et à cet effet il déclare donner satisfaction aux C. Charpentiers. D.D. en annulant cette décision qui n’était en somme que provisoire : l’Assemblée approuve.

Le C. Poulet Mâconnais l’Ami du Progrès,  Compagnon Boulanger du Devoir, président général des Compagnons Boulangers du Devoir, secrétaire général de la Fédération générale du Compagnonnage, déclare cependant qu’il trouve étrange que les C. Charpentiers. D. D. revendiquent la propriété exclusive de ces quatre lettres, attendu que les C. Boulangers D. D. les pratiquent également dans leur symbolisme, et n’entendent pas les abandonner.

Le C. Robin dit qu’il ignorait ce fait et n’entend pas enlever des droits aux habitudes acquises mais tout simplement éviter des froissements. »

Nous retrouvons aussi une allusion à ces lettres dans un autre numéro du journal Le Compagnonnage, n° 43 de janvier 1923, où figure un article sur « Le symbolisme » par le compagnon G. Lagrèze, Bourguignon Fais ce que Doit, de l’Union Compagnonnique.

Les lettres U.V.G.T. sont utilisées par l’ensemble des Cayennes des Compagnons Boulangers en activité à cette période d’entre deux guerre. La Cayenne de Blois, sur l’enseigne du Louis XII, siège tenu par notre Mère Cailleau.

Sans titre4

Enseigne des compagnons Boulangers du Devoir de Blois, en portant attention sur cette photographie de mauvaise qualité, les lettres UVGT autour du compas et équerre entrelacées.

Les paroles du Compagnon Poulet, Mâconnais l’Ami du Progrèsprésident général des Compagnons Boulangers laissent aussi entendre que la Cayenne de Paris les utilisaient également, ainsi que l’ensemble des Cayennes des Boulangers du Devoir du tour de France.

Une convocation aux assemblées générales de la Cayenne des Compagnons Boulangers de Bordeaux, datant de cette période, nous confirme cette utilisation tout a fait officielle de ces quatre lettres symboliques nous y trouvons en effet L.J.U.V.G.T.S, incorporation d’U.V.G.T. de l’ancienne devise L.J.B.S.F.P.V., entrainant la suppression des lettres B.F.P.V.

Sans titre5

(ex-Musée des arts et traditions populaires)

Nous trouvons cette signification « Unis Vous Grandirez Toujours »,  découverte en 1995, dans un porte document ayant appartenu à mon arrière grand-père, Compagnon Charpentier, signification réservée probablement aux aspirants trop curieux, comme cela est pratiqué pour nos  jeunes Boulangers : «  Les Jeunes Boulangers Sont Faits Pour Voyager »…

Laurent Bourcier, Picard la Fidélité, C.P.R.F.A.D.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles en relation avec ce sujet

Titre du document

Abonnez-vous à la Newsletter

DERNIERS ARTICLES